ÉVÉNEMENTS
EMPLOI
Environnement Magazine
CONTACTS
S'ABONNER
SE CONNECTER
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS
EMPLOI-FORMATION
À la une \ ENVIRONNEMENT

Keestrack broie les déblais de la 1ère maison au monde construite à partir de 75% de gravats

Par la rédaction. Publié le 19 avril 2023.
Keestrack broie les déblais de la 1ère maison au monde construite à partir de 75% de gravats
Crédit : Keestrack
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
L’entreprise allemande Büscher a construit une maison neuve à partir de 75 % de béton et de déchets de démolition recyclés par une machine Keestrack. 

Büscher a commencé en 1961 en tant que centrale à béton et son activité s’est développée ensuite avec notamment un service de conteneurs. Aujourd’hui, elle est la première entreprise au monde à construire toute une maison à partir de 75 % de déchets de construction et de démolition recyclés. Les éléments porteurs et non porteurs des murs intérieurs sont constitués à 100 % d’agrégats recyclés. 

Cette entreprise a obtenu l’approbation du Deutsches Institut für Bautechnik (DIBt), l’institut allemand des techniques de construction, qui a donné son accord pour utiliser jusqu’à 100 % de granulats recyclés, dont du sable concassé similaire au type 3, dans les éléments préfabriqués de murs intérieurs porteurs et non porteurs dans les classes d’exposition XC1 et X0 (sec).

Il a fallu huit ans de recherches scientifiques afin de prouver qu’il était possible de construire une maison durable à partir de matériaux entièrement recyclés, même à moindre coût. Mais il n’a fallu que 4 mois pour construire la maison trifamiliale complète, à partir d’éléments préfabriqués prêts à peindre. La plomberie et l’électricité sont entièrement intégrées dans les panneaux préfabriqués qui ont une surface lisse, de sorte qu’il n’y a pas besoin de plâtre.

Aujourd’hui, la première maison est construite avec des substituts minéraux naturels 100 % recyclés dans les éléments porteurs et non porteurs des murs intérieurs. Et lorsque le moment sera venu de la démolir, elle sera recyclée en nouveau béton selon la méthode Büscher. 

Entraînement zéro

Oppermann & Fuss, concessionnaire Keestrack en Allemagne, a conseillé à Büscher l’équipement ZÉRO le mieux adapté à ce projet. Le site de Büscher étant équipé de panneaux solaires fournissant jusqu’à 323 kW/h d’électricité renouvelable, celle-ci est utilisée pour alimenter l’usine de béton, mais aussi le concasseur à percussion R3e ZÉRO et le crible K4e ZÉRO. Les deux machines Keestrack sont entièrement électriques et alimentées par des énergies renouvelables, sans moteur à combustion embarqué. 

Ce concasseur à percussion très compact et facile à transporter est disponible en version diesel/hydraulique, en version électrique plug-in (avec groupe électrogène diesel de secours) et en version ZÉRO (entièrement électrique plug-in sans groupe électrogène de secours). Sa capacité peut atteindre 250 tonnes par heure. 

Le R3e ZÉRO est équipé d’un alimentateur vibrant avec un précrible de 1.200 mm x 920 mm pour optimiser les résultats de concassage et minimiser l’usure, une ouverture d’entrée de 770 mm x 960 mm (H x L), un diamètre de rotor de 1.100 mm et une largeur de rotor de 920 mm. Le concasseur équipé en circuit fermé avec un convoyeur de recirculation et un crible à précession de 3.100 mm x 1.400 mm produit un agrégat de taille définie. Le séparateur à air installé élimine les contaminations de plastique, de bois ou de papier et l’aimant overband sépare les métaux. Le R3e ZÉRO pèse 32 t, et sa prise plug-out de 125 A alimente le K4e ZÉRO connecté de 28 t. 

Le K4e ZÉRO a une productivité élevée avec une capacité allant jusqu’à 350 t/h. Le crible à double étage de 4.200 mm x 1.500 mm, le tablier d’alimentation à plaques standard très résistant et l’angle de criblage réglable hydrauliquement lui confèrent de très bonnes capacités de criblage. Les nombreuses options et étages de criblage disponibles permettent au K4 de s’adapter à chaque tâche. Sur le site de recyclage de Büscher, ils ont choisi de placer le convoyeur des fractions fines et moyennes du même côté du crible afin d’améliorer l’accessibilité pour la chargeuse sur roues.

Les deux machines Keestrack installées chez Büscher sont équipées de télécommandes permettant de commander le concasseur et le crible depuis la pelle. Ils disposent tous deux d’un système de pulvérisation d’eau intégré qui peut être utilisé lorsque la production est trop poussiéreuse. Tous deux sont également équipés d’un système UMTS Keestrack-er. Ce logiciel télématique fournit des données et des analyses en temps réel. 
 
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
6 juillet 2023
Richard Li, directeur général de Keestrack China Richard Li est le directeur général de Keestrack Construction Equipment China, depuis le 1er juin 2023. Il affiche 33 ans d'expérience dans le secteur des matériels de construction. 
Richard Li, directeur général de Keestrack China
22 août 2023
Smet Machinery, distributeur Keestrack dans 6 départements du Nord Smet Machinery devient importateur des équipements mobiles de concassage et de criblage Keestrack en Flandre-Belgique et dans 6 départements du nord de la France :  Pas de Calais, Nord, Sommes, Aisne, Ardennes et Marne.
Smet Machinery, distributeur Keestrack dans 6 départements du Nord
1er mars 2024
Les livraisons de la semaine du 26 février au 1er mars 2024 Les constructeurs de matériels et distributeurs aiment s’appuyer sur les réseaux sociaux pour mettre en avant les machines livrées à leurs clients finaux. L’occasion de découvrir, parfois, les dernières nouveautés dans les gammes, ou, des machines personnalisées à la demande des clients. Voici un aperçu des livraisons de la semaine du 26 février au 1er mars.
Les livraisons de la semaine du 26 février au 1er mars 2024
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola