Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

La traçabilité des déchets dangereux digitalisée

La traçabilité des déchets dangereux digitalisée
Par la rédaction, le 12 mai 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le 25 mars dernier, un décret relatif à la traçabilité de la collecte, du traitement et de la valorisation des déchets était publié afin de renforcer la réglementation. Gérée par les pouvoirs publics, la plateforme digitale trackdéchets est actuellement en phase de déploiement afin de permettre de dématérialiser pour chaque étape toutes les informations pour tous les acteurs de la chaîne. Une solution déjà adoptée par Veolia.

« Cette tendance va s’amplifier dans les années à venir, ce qui est une très bonne chose, se félicite Dorothée Lénés, directrice technique et performance, au sein de l’activité recyclage et valorisation des déchets de Veolia en France. L’enjeu de la traçabilité des déchets est stratégique pour nous. C’est pourquoi, depuis plusieurs mois, nous travaillons main dans la main avec les pouvoirs publics pour intégrer la plateforme digitale trackdéchets, gérée par le ministère de la Transition écologique et solidaire. Ainsi, étape par étape, nous fournissons en toute transparence à nos clients -collectivités, entreprises, industriels- les données nécessaires au suivi des matières vers les filières de tri, de traitement et de valorisation. »

Gérer en toute sécurité la traçabilité des déchets dangereux
Concrètement, cette plateforme permet de dématérialiser les bordereaux de suivi de déchets dangereux (BSDD) en interconnectant, à chaque étape, tous les acteurs de la chaîne, du client producteur au transporteur en passant par le professionnel des centres de traitement des déchets dangereux, et en digitalisant le processus de signature. « Notre objectif aujourd’hui est d’accompagner le lancement de Trackdéchets auprès de nos clients. Nous sommes à leurs côtés pour qu’ils se familiarisent avec ce nouveau service et avons adapté nos systèmes d’information et nos procédures industrielles afin d’optimiser la communication avec la plateforme à tous les niveaux. Pour être efficaces, nous devons faire en sorte que tout soit simple et fluide. Il leur suffit d’ailleurs de contacter leur commercial Veolia référent pour lancer la procédure », reprend Dorothée Lénés.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
     Les atouts de la dématérialisation
Pour Veolia, les avantages de cette dématérialisation sont nombreux. La simplicité : « Le client retrouve directement dans son Espace Client Veolia son bordereau de suivi de déchets dangereux (BSDD) dématérialisé ». L’efficacité : « Via son smartphone compatible avec Trackdéchets, grâce à l’application WAVE, le conducteur Veolia signe électroniquement le BSDD dès la prise en charge du déchet ». La transparence : « Le client retrouve, en temps réel, dans l’Espace Client Veolia le suivi de l’avancement du processus, étape par étape. La sécurité : la dématérialisation du BSDD permet un archivage et une sécurisation optimisés ».

     Un élargissement prochain à tous les déchets
Si, aujourd’hui, seuls les déchets dangereux sont concernés par cette première vague de déploiement (huiles et combustibles liquides, peintures et vernis, solvants organiques, etc.), une seconde brique sera prochainement ajoutée pour les déchets d’activités de soins à risques infectieux (DASRI), puis l’amiante et les fluides frigorigènes. « Afin d’accélérer notre trajectoire vers une économie circulaire décarbonée et durable, notre ambition est de garantir la transparence et la traçabilité de bout en bout sur l’ensemble des déchets et pour tous nos clients », conclut Dorothée Lénés

Toute l'information de cette rubrique est dans :
Mat Environnement
Le magazine des matériels et process. Pour les professionnels confrontés aux respects des législations.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Un centre de réemploi à Neuilly-sur-Marne
Un centre de réemploi à Neuilly-sur-Marne
Jean-Philippe Dugoin-Clément, vice-président de la région Ile-de-France en charge de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Aménagement, a inauguré cet après-midi le centre de réemploi de Neuilly-sur-Marne (93).
GDE renforce son maillage sur le territoire français
GDE renforce son maillage sur le territoire français
Poursuivant sa stratégie de renforcement de sa présence en France, GDE Groupe Ecore, spécialiste du recyclage et de la valorisation des déchets ferreux et non-ferreux, vient d’annoncer le rachat de deux sites industriels au groupe Suez.
Le « BioResourceLab » : pour la valorisation des déchets organiques
Le « BioResourceLab » : pour la valorisation des déchets organiques
Suez vient d'inaugurer à Narbonne le BioRsourceLab, nouveau centre international de recherche et d'innovation du Groupe dédié à la transformation des déchets organiques en bioressources.
Les carburants alternatifs d'Altens
Les carburants alternatifs d'Altens
Enens, dont l'activité principale est la distribution de carburants et de combustibles, lance sa filiale Altens, un fournisseur qui propose une large gamme de carburants alternatifs. 
Ubysol, tracer les déblais de chantier grâce à l'IoT
Ubysol, tracer les déblais de chantier grâce à l'IoT
Bouygues Travaux Publics et Hesus, spécialiste de la gestion des déblais, lancent la commercialisation d’Ubysol, une solution technique et logicielle développée et brevetée par Bouygues Travaux Publics, qui permet de suivre en temps réel les évacuations de déblais des chantiers de construction.
Federec papiers-cartons : « La fin de l’année sera difficile car la demande sera très faible pour certaines matières »
Federec papiers-cartons : « La fin de l’année sera difficile car la demande sera très faible pour certaines matières »
Stéphane Panou, directeur recyclage et valorisation matière au sein du groupe Paprec, vient d’être élu président de la filière papiers-cartons de la Fédération professionnelle des entreprises de recyclage (Federec). Pour Mat Environnement, il a accepté de décrypter les enjeux actuels de la filière, mais aussi d’évoquer les problématiques liées à l’épidémie de coronavirus.
Derichebourg Environnement collecte les déchets de la Communauté Urbaine de Caen-la-Mer
Derichebourg Environnement collecte les déchets de la Communauté Urbaine de Caen-la-Mer
Derichebourg Environnement prendra en charge dès le 1er avril 2021 la collecte des déchets ménagers de 207 000 habitants répartis sur 39 communes du territoire de la Communauté Urbaine de Caen-la-Mer. Le marché est évalué à 80 M€ et le contrat tient pour une durée de 7 ans.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.