Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

AC Environnement en quête de nouveaux marchés

AC Environnement en quête de nouveaux marchés
Denis Mora, président d’AC Environnement
Par la rédaction, le 11 mai 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
AC Environnement, acteur référent du diagnostic immobilier en France, a engagé un important projet de transformation de son organisation et ses process qui se concrétise par la mise en place d’un nouveau comité de direction expérimenté, et par le déploiement d’une stratégie digitale à grande échelle de ses process et de ses outils.

Comme toutes les entreprises confrontées à une crise sanitaire inédite, le groupe AC Environnement s’est adapté. Le Groupe a choisi d’investir dans ses équipes en développant le e-learning pour les faire monter en compétence. Ce sont plus de 15 000 heures de formation cumulées qui ont été dispensées via son centre de formation.

Autre défi relevé au cours de cette année, la refonte de son comité de direction. Désormais la taille du groupe et les ambitions de son dirigeant et de ses actionnaires impliquent de structurer, d’organiser et de dimensionner les équipes et les opérations pour répondre aux objectifs fixés.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le nouveau comité de direction est composé de Jean-Baptiste Sebag, directeur général délégué opérations et transformation, Gilles Simionesco, directeur général délégué administratif et financier, Bruno Afresne, directeur général délégué exploitation et commerce et Aurélie Adric, directrice ressources humaines, qui oeuvrent aux côtés de Denis Mora, président, à transformer le groupe dans un plan d’actions stratégique à horizon 2024.

Autre projet d’envergure : une transformation digitale de son organisation et de ses systèmes à toutes les étapes de ses process, depuis la collecte de la donnée en passant par la production de rapports, l’analyse et la relation client.

Près d’1 M€ ont été investis dans un nouvel outil ERP tourné vers la collecte de données mais aussi dans l’accompagnement et la formation des équipes à ce nouveau système qui sera opérationnel au troisième trimestre 2021.

Une diversification des offres

S’adressant historiquement aux bailleurs sociaux, AC Environnement ambitionne d’élargir son portefeuille et vise des clients BtoB en leur proposant une offre diversifiée. En février 2021, le groupe a obtenu la certification MASE qui atteste de la qualité de ses process en termes de sécurité, santé et environnement et lui ouvrent de nouveaux marchés très exigeants (industrie, tertiaire...).

A ce stade, seul le site de Riorges, siège du groupe et représentant l’ensemble de ses métiers, est certifié. Prochainement un déploiement dans les agences sera organisé. Par ailleurs, l’année 2020 a également été consacrée à la structuration de l’offre « polluants de l’air » pour compléter l’activité hygiène industrielle pour laquelle le groupe est accrédité COFRAC (Accréditation Cofrac Essai n°1-6001, portées disponibles sur www.Cofrac.fr) depuis juillet 2019.

Il offre désormais une expertise complète avec la mesure amiante dans l’air intérieur, ambiant et des lieux de travail, la qualité de l’air intérieur (QAI), le radon, et l’hygiène industrielle.

2021 sera aussi marquée par le plan de rénovation énergétique des bâtiments lancé par l’État qui prévoit des évolutions règlementaires majeures. Dès juillet prochain, le DPE sera alors opposable et le DTG (Diagnostic Technique Global) deviendra obligatoire pour les copropriétés.

AC Environnement construit donc une offre énergie portée par les agences de son réseau pour intervenir sur tous les champs que sont les CEE (Certificats d’Economie d’Energie) pour lesquels une démarche d’accréditation a été entreprise, mais aussi sur l’audit énergétique et la délivrance de DTG. Avec cet élan autour de la rénovation des logements, AC Environnement prévoit d’augmenter son CA de 20 % sur ce segment de marché.

Cette diversification concerne aussi son réseau de franchises. Créé en 2018, il compte aujourd’hui 14 agences et le groupe ambitionne d’ouvrir 40 nouvelles franchises en milieu rural d’ici 3 ans pour accompagner le développement du marché de l’immobilier et être au plus près de ses clients BtoB.

Une filiale pour le BIM

Au cours du mois de mai, le groupe lancera une nouvelle filiale dédiée à la digitalisation du bâtiment, nommée Digiliance et constituée d’une équipe de 12 personnes. Cette structure portera l’ambition du groupe, à savoir accompagner ses clients gestionnaires de patrimoine immobilier existant, dans l’optimisation de leurs budgets gestion-exploitation-maintenance et de travaux.

Cela passe par une meilleure connaissance de leur bâti, notamment à travers l’exploitation des données techniques captées lors de la réalisation de diagnostics règlementaires et connectées puis valorisées à travers la représentation numérique du bâtiment.

Via Digiliance, AC Environnement propose une solution technique permettant d’intégrer l’ensemble des données disponibles quelle que soit leur provenance et libre d’accès pour ses clients afin qu’ils puissent gérer eux-mêmes le carnet numérique de leur bâtiment. 

« En tant que diagnostiqueur, nous collectons des milliers de données chaque jour. Nous souhaitons apporter de l’intelligence dans la gestion de ces données et dans leur exploitation au service de nos clients. Nous étions des pionniers à associer le diagnostic immobilier et le BIM lorsque nous nous sommes lancés il y a 3 ans. Aujourd’hui, nous repensons notre offre centrée désormais sur l’interopérabilité entre tous les systèmes BIM pour accélérer son développement et faciliter la prise en main par nos clients. » déclare Denis Mora, président d’AC Environnement.

 

Retrouvez sur LinkedIn Julia Tortorici, rédactrice en chef de BTP Construction.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Mat Environnement
Le magazine des matériels et process. Pour les professionnels confrontés aux respects des législations.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Les conteneurs Formatoverde débarquent en France et dans les DOM TOM
Les conteneurs Formatoverde débarquent en France et dans les DOM TOM
Gillard City distribue et installe en France et dans les DOM TOM la gamme des conteneurs Formatoverde, dont le premier produit commercialisé est le conteneur enterré Under Bin. 
Traiter les terres polluées au moyen de la phytoremédiation
Traiter les terres polluées au moyen de la phytoremédiation
Terenvie réceptionne des terres polluées afin de les traiter au moyen d'une technique innovante de phytoremédiation. Elles sont ensuite incorporées, comme matière première de substitution, dans la formulation des ciments Vicat. 
Un entrepôt métallique de 240 m2 pour Valoref
Un entrepôt métallique de 240 m2 pour Valoref
Legoupil Industrie, constructeur et installateur français de bâtiments industriels, a installé, pour le compte du spécialiste du recyclage des réfractaires et céramiques techniques Valoref, un entrepôt métallique de 240 m2 à Bollène. 
Favoriser le réemploi du mobilier dans les bureaux de demain
Favoriser le réemploi du mobilier dans les bureaux de demain
L'IFPEB, le Cerema et leurs partenaires lancent le projet "Bureaux de demain", dans le cadre d’un AMI du Contrat de plan interrégional État-Régions Vallée de Seine (CPIER) porté par l'Ademe, qui propose à tous les acteurs ayant un projet d’aménagement de bureau en Ile-de-France et en Normandie, de les accompagner pour favoriser le réemploi et l’économie circulaire.
Un compacteur mobile pour le polystyrène
Un compacteur mobile pour le polystyrène
Gillard propose un compacteur monobloc mobile pour répondre aux exigences du secteur du recyclage du polystyrène.
ODO-VÍA, une application mobile de maitrise des flux logistiques
ODO-VÍA, une application mobile de maitrise des flux logistiques
Ce Tracking module régularité -Tracking - Harmony est une application mobile de maitrise des flux logistiques. 
Hankook étend son offre de rechapage Alphatread
Hankook étend son offre de rechapage Alphatread
Ce printemps, Hankook étend considérablement son offre de rechapage à chaud sous sa propre marque Alphatread pour le marché allemand. La gamme Alphatread existante sera ensuite complétée par de nouveaux profils et de nouvelles dimensions pour le transport régional et l’approche chantier.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.