Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Un directeur pour le centre de stockage de la Manche de l’Andra

Un directeur pour le centre de stockage de la Manche de l’Andra
Julien Recarte est le nouveau directeur du centre de stockage de la Manche (CSM) de l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra). Crédit photo : Andra
Par la rédaction, le 5 février 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Julien Recarte est le nouveau directeur du centre de stockage de la Manche (CSM) de l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra). Il remplace Florence Espiet-Subert, qui prend la responsabilité du service Etudes-Travaux-Projets du centre.

Âgé de 37 ans, ingénieur diplômé de l’Université technologique de Troyes, Julien Recarte débute sa carrière au sein du groupe Altran avant de rejoindre Engie Tractebel en 2008, en charge des questions de sûreté pour les études de conception des installations nucléaires. 

En 2011, Julien Recarte rejoint les équipes de l’Andra dans l’Aube, où il devient ingénieur sûreté colis. Il était notamment chargé de la définition et du suivi des caractéristiques techniques de sûreté des colis de déchets de faible et moyenne activité vie courte (FMA VC), ainsi que du support sur ces questions aux équipes d’exploitation du site de stockage de surface. 

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Dans la Manche, Julien Recarte sera en charge de l’exploitation du site de stockage et aura pour principale mission la surveillance du bon fonctionnement des installations. Il sera en interface avec l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et sa division de Caen. Il sera l’interlocuteur privilégié auprès des élus du territoire et de la Commission locale d’information du centre.        
  
Après avoir dirigé le Centre de stockage de la Manche (CSM) pendant 8 ans, Florence Espiet-Subert prend la tête du nouveau service Etudes-Travaux-Projets du centre. Les deux équipes, exploitation et études-travaux-projet travailleront main dans la main dans une démarche d’amélioration continue de l’installation (réseaux de collecte des eaux, clôtures…) et de la couverture du stockage.      

« Le Centre de stockage de la Manche continue d’avoir une activité riche : nos équipes y concilient la surveillance du site et la conservation de sa mémoire au quotidien, ainsi que les études de long terme pour assurer la pérennité de l’installation », explique Julien Recarte. 

« C’est pour cela que nous nous sommes dotés d’une organisation plus robuste, d’une équipe renforcée par 2 nouveaux collaborateurs en 2021, et qui nous permet de gagner en clarté et en efficacité pour mieux préparer l’avenir du premier centre de stockage au monde à avoir entamé sa phase de fermeture. »

 

Retrouvez sur LinkedIn Julia Tortorici, rédactrice en chef de BTP Construction.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Mat Environnement
Le magazine des matériels et process. Pour les professionnels confrontés aux respects des législations.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
[Tribune] Passer aux camions GNV : comment s’approvisionner en gaz naturel ?
[Tribune] Passer aux camions GNV : comment s’approvisionner en gaz naturel ?
Avec l’arrivée des ZFE (Zone à faible émission), la pression se fait de plus en plus forte pour que les transports soient de plus en plus propres. Lui aussi concerné, le secteur du TP s’interroge depuis plusieurs années sur la façon de réduire ses émissions de gaz à effet de serre et de particules fines et limiter son impact environnemental. Chez Noblet nous faisons le choix depuis 2015 de privilégier l’électrique et le biogaz dès que c’est possible. Avant de se pencher sur le meilleur moyen de faire le plein de gaz naturel ou de biogaz, il est important de comprendre ce qu’est un camion au gaz naturel (gaz fossile) ou au biogaz (gaz renouvelable).
La centrale hydroélectrique pour le turbinage des eaux de Miage se profile
La centrale hydroélectrique pour le turbinage des eaux de Miage se profile
Cet automne débuteront les travaux de construction d'une nouvelle centrale qui turbinera les eaux du torrent de Miage, avec une prise d'eau sur le torrent de Miage, une conduite forcée et un bâtiment usine. Fonctionnelle en 2023, elle sera exploitée par la SARL CH Miage.
Traiter les terres polluées au moyen de la phytoremédiation
Traiter les terres polluées au moyen de la phytoremédiation
Terenvie réceptionne des terres polluées afin de les traiter au moyen d'une technique innovante de phytoremédiation. Elles sont ensuite incorporées, comme matière première de substitution, dans la formulation des ciments Vicat. 
Point.P enrichit son offre de produits biosourcés
Point.P enrichit son offre de produits biosourcés
Point.P édite son guide 2021 « Construire et rénover en biosourcé ». Plus complet, il intègre de nouvelles solutions ainsi que de nouveaux matériaux en s’enrichissant de 20 pages. Il permet d’élargir le spectre de travaux possibles, des combles à l’assainissement en passant par la menuiserie ou le bardage. Ce guide est édité à 45 000 exemplaires et est aussi disponible sur pointp.fr.
Alpes Contrôles lance le Pass Réemploi
Alpes Contrôles lance le Pass Réemploi
Désireux d’accompagner ses clients et les filières émergentes concernées dans la décarbonation de la construction, tout en abordant sans a priori la mise en œuvre de solutions innovantes et durables, Alpes Contrôles, contrôleur technique agréé, lance aujourd’hui le Pass Réemploi.
Aktid signe un contrat pour la construction du nouveau centre Tri Val-de-Loir(e)
Aktid signe un contrat pour la construction du nouveau centre Tri Val-de-Loir(e)
D’ici 2023, le nouveau centre Tri Val-de-Loir(e) sortira de terre. Situé au nord de Tours, il aura la capacité de valoriser plus de 50 000 tonnes de déchets par an. Pour cela, il bénéficiera des dernières technologies en matière de tri optique afin de traiter de manière automatisée les déchets. Un projet mené par la société publique locale Tri val de loir(e) dont elle a confié la construction au groupement composé de Coved, Eiffage Construction, Breust Chabrier architectes, ainsi qu’à l’entreprise Aktid.
DAF Trucks sur le Dalby Tour
DAF Trucks sur le Dalby Tour
DAF participe au tour de France organisé par Dalby, parti pour 6 mois à la rencontre des professionnels du secteur pour présenter les dernières solutions d’équipements de levage et de manutention du carrossier. Le constructeur y présente un DAF CF450 6x2 FAN Silent équipé d’un bras de levage DALBY XHM2 20 PV avec bâchage semi-automatique HyCover.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.