Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu

ENVIRONNEMENT
TDM 2021
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Le réemploi se digitalise

Le réemploi se digitalise
Par la rédaction, le 4 novembre 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
L’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne a développ un logiciel dont les algorithmes autorisent la conception de nouvelles structures de bâtiments mêlant composants neufs avec composants issus du réemploi. 

Le bâtiment a fort à faire pour limiter son empreinte environnementale. De gros efforts sont actuellement déployés dans la réduction de la consommation des ressources et des déchets issus de la déconstruction/réhabilitation/rénovation. 

A l’EPFL, Jan Brütting, qui vient de terminer son doctorat au sein du Structural Xploration Lab (SXL), dirigé par Corentin Fivet, au Smart Living Lab, à Fribourg, prône pour des designs basés sur des composants de seconde main, sans tranformation préalable. 

"Cela implique de changer tout ce que nous avons appris à faire jusqu’ici", avertit-il. Et afin d’aider les acteurs de la chaîne de production dans ce sens, Jan Brütting a ainsi développé un logiciel permettant de concevoir des structures tout en analysant leur cycle de vie. Le logiciel se base sur le réemploi de poutres, de colonnes et de barres d’acier, mais d’autres matériaux tels que le bois et le béton pourraient y être intégrés.

Concrètement, l’ingénieur ou l’architecte entre dans le logiciel les caractéristiques globales de la structure à construire ou à modifier, ainsi qu’une description du stock de composants de seconde main pouvant être réemployés. Le logiciel effectue alors une première optimisation de la forme de la structure, visant à utiliser le moins de matière possible.

Ensuite, il présente à la conceptrice ou au concepteur des formes structurales alternatives répondant à divers objectifs de durabilité. Par exemple, le logiciel change l’aspect de la structure mais aussi sélectionne et positionne les composants du stock fourni afin de minimiser l’empreinte carbone de la structure, de réduire au minimum le nombre de nouvelles découpes ou de limiter le nombre de composants utilisés. 

Le logiciel permet également d’identifier la combinaison optimale d’éléments neufs et de réemploi afin d’optimiser l’empreinte carbone de la nouvelle construction. Le concepteur peut ainsi choisir et éventuellement adapter la solution la plus appropriée à son projet. Le chercheur a testé son logiciel sur des cas réels, basé sur un inventaire des éléments récupérés d’immeubles et d’infrastructures en démolition en Suisse.

Les valeurs déterminées dans le cadre de ses travaux ont révélé que la pratique du réemploi dans la construction de structures permettrait une réduction significative d’émissions de gaz à effets de serre : jusqu’à 60%, malgré une augmentation de la masse de la structure jusqu’à 40%. 

Pour implémenter cette eméthode d’économie circulaire, Jan Brütting plaide pour la création d’une banque de données au niveau suisse ou européen de matériaux propres au réemploi. Dans l’idéal, son logiciel y aurait accès, offrant au concepteur un meilleur choix de matériaux. "De telles bases de données sont en cours de développementD", fait savoir le chercheur.

A noter qu’il a également pensé à intégrer au logiciel la possibilité de construire des modules sur la base de barres linéaires et de connecteurs de forme arrondie. Un concept rappelant le système MERO ou celui des meubles USM mais qui "offre bien plus de possibilités de design que les systèmes de construction modulaires actuels".
Crédit photo : EPFL
Retrouvez sur LinkedIn Julia Tortorici, rédactrice en chef de BTP Construction.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Mat Environnement
Le magazine des matériels et process. Pour les professionnels confrontés aux respects des législations.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  [Web Serie - Episode 10] : Découvrez les femmes et les hommes qui font le réseau Volvo CE France
Dernier numéro
N° 105
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
À lire également
L'offre 100% énergies alternatives de Volvo Trucks à Solutrans
L'offre 100% énergies alternatives de Volvo Trucks à Solutrans
Volvo Trucks présentera uniquement des modèles électriques et gaz sur le salon Solutrans. Pour la première fois en France, un Volvo FM ELECTRIC sera dévoilé, aux côtés des autres modèles Volvo FE ELECTRIC et Volvo FL ELECTRIC qui roulent déjà sur les routes françaises. La technologie GNL sera également représentée.
Le pesage des déchets selon Precia Molen
Le pesage des déchets selon Precia Molen
Precia Molen présentera à Pollutec ses nouvelles bornes DOT, une table de tri et de pesage des déchets en restauration collective, ainsi que des solutions de pesage embarqué sur les engins de manutention évoluant sur les sites de collecte ou de traitement des déchets. 
Angélique Robineau (Yprema) : « L’énergie propre des matériels ? Nous sommes encore au niveau du marketing »
Angélique Robineau (Yprema) : « L’énergie propre des matériels ? Nous sommes encore au niveau du marketing »
Angélique Robineau, directrice d’Achats Matériels d’Yprema est revenue sur sa vision du poste, ainsi que sa relation privilégiée avec Bergerat Monnoyeur, avec qui Yprema a noué un partenariat.  La responsable n’hésite pas non plus à exprimer ce qu’elle attend des constructeurs de matériels pour l’avenir immédiat. Langue de bois s’abstenir.
Vépluche lève des fonds avec WiSEED
Vépluche lève des fonds avec WiSEED
WiSEED lance une collecte pour Vépluche qui a mis au point un processus de valorisation des déchets alimentaires et des déchets verts pour les transformer en terreau écologique enrichi en compost.
Noremat présente une déchiqueteuse routière et tout-terrain
Noremat présente une déchiqueteuse routière et tout-terrain
Noremat exposait la DMC922, une déchiqueteuse à plaquettes automotrice rapide, peu gourmande et durable, offrant une forte capacité de production de plaquettes forestières. Un combustible destiné aux chaufferies biomasse (électriques et thermiques pour la production de chaleur et d'électricité).
Une nacelle sur pick-up Imer à Forexpo
Une nacelle sur pick-up Imer à Forexpo
Vue sur le stand Imer, une nacelle articulée de 12-14 m sur pick-up Ford (130 ch) pour l’élagage et l’entretien des réseaux aériens.
Christophe Viant, réélu président de Federec Plastiques
Christophe Viant, réélu président de Federec Plastiques
Christophe Viant, directeur d'Acteco Recycling, a été réélu à la présidence de la filière Plastiques pour un nouveau mandat de 3 ans. Il s'agit là de son 3e mandat.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Événements
Paysalia 2021
30 Novembre 2021
GreenTech Forum
30 Novembre 2021
Cycl'eau Aix-Marseille
1er Décembre 2021
+ d'événements
Emploi
- Manoeuvre bâtiment
- Dessinateur-projeteur / Dessinatrice-projeteuse du BTP
- Chef de chantier génie climatique
- Manoeuvre travaux publics
+ d’offres
Applications
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.