CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Environnement > Projet RE-MED : pour une construction durable en Méditerranée
ENVIRONNEMENT

Projet RE-MED : pour une construction durable en Méditerranée

PUBLIÉ LE 28 OCTOBRE 2020
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Projet RE-MED : pour une construction durable en Méditerranée
Le projet RE-MED, qui associe France, Tunisie, Italie et Liban, et supervisé par le Cerema, est une étude de 30 mois ayant pour objectif de transférer et expérimenter les technologies permettant de transformer les déchets de construction et de démolition en ressources pour la construction et l’entretien des routes.
 
Une première réunion a eu lieu les 26 et 27 octobre derniers, avec pour intérêt de présenter les membres de l’équipe projet aux intervenants du commanditaire, présenter les enjeux du projet et clarifier le rôle de chacun. Ont également été abordés, les risques encourus et les problèmes susceptibles de se poser, en particulier ceux qui peuvent influer sur le calendrier du projet et avoir un impact sur la satisfaction du commanditaire.
 
Le projet RE-MED qu’est ce que c’est ?
 
Le projet RE-MED est né de la volonté de réduire les impacts environnementaux et sanitaires dus au défaillances de la gestion des déchets de construction et de démolition. Le projet prévoit de transférer et d’expérimenter des technologies permettant de transformer ces déchets en ressources pour  la construction et l’entretien des routes.
 
L’enjeu de ce transfert technologique est d’amorcer la construction d’une filière de recyclage des déchets de construction et de démolition et d’en faire un levier pour la transition sociétale, environnementale et digitale des territoires méditerranéens.

Sous la coordination du Cerema, le projet mettra en oeuvre des formations structurées, des outils d’aide à la décision (guides méthodologiques, business models, plateforme de partage de données, calcul d’impact environnemental, projets de normes) et des tests de technologies nouvelles (BIM, modélisation 3D des relevés de dégradations des routes).
 
Il fait le lien entre les acteurs de la recherche (universités, centres techniques) et les PME et industriels (entreprises du BTP, carrières...) intervenant dans la chaine d’activité liée au déchets de construction et de démolition (production, tri, traitement, et valorisation).
 
L’objectif final est d’intégrer la dimension du développement durable dans le domaine des routes et se rapprocher d’une « société du recyclage ». La démonstration concrète étant le meilleur des outils pour convaincre, une section routière intégrant les déchets de construction et de démolition sera construite et évaluée pour démontrer le concept.
 
Intervenants
 
France : Cerema (Porteur du projet), Dynedoc Italie : Université de Palerme, Tunisie : CETEC, ministère des Affaires Locales et de l’Environnement, Afrique Travaux, Liban : ministère de l’Environnement,  Syndicat libanais des entrepreneurs des travaux publics, American University of de Beyrouth.
 
Partenaires associés en Tunisie : Institut supérieur des sciences et techniques des eaux de Gabès, Ecole Nationale des Ingénieurs de Tunis, Institut National de Normalisation et de Propriété Industrielle
 
Réalisations attendues
 
3 Installations de production de granulats recyclés issus des DC&D
1 Section routière intégrant les matériaux recyclés, évaluée
1 Plateforme collaborative RE-MED Community
6 Programmes de Formations transfrontalières structurées
4 Ateliers de transfert (MOA/Moe/Entreprise)
6 Publications scientifiques
2 Guides méthodologiques
4 projets de réglementation
2 modèles Economiques (public/privé)
3 spin-offs
 
Crédit photo : Cerema
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Innovations et décarbonation chez Ammann
Innovations et décarbonation chez Ammann
Le papier est plus écologique qu’on ne le croit !
Le papier est plus écologique qu’on ne le croit !
Les champignons de MP Géotex mangent les hydrocarbures et dépolluent l'eau des parkings
Les champignons de MP Géotex mangent les hydrocarbures et dépolluent l'eau des parkings
Dépollution des sols : Et si le vivant devenait notre meilleur allié ?
Dépollution des sols : Et si le vivant devenait notre meilleur allié ?
Tous les articles Environnement
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS