Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

ENVIRONNEMENT
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Covid-19 : Une catastrophe pour les professionnels du paysage

Partager :
Covid-19 : Une catastrophe pour les professionnels du paysage
Par FB, le 20 mars 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Environnement
Dans une lettre adressée aux professionnels de la filière du végétal, Mikaël Mercier, pépiniériste et président de Val’hor, l’Interprofession française de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage, s’alarme des conséquences de la crise sanitaire sur les entreprises du secteur dans une lettre qui leur est adressée.
 
« Ce qui arrive aujourd’hui est catastrophique pour notre filière », c’est par ces mots que commence la lettre de Mikaël Mercier, président de Val’hor, adressée aux professionnels du paysage. En effet, le printemps constitue traditionnellement un pic dans l’activité des entreprises de la filière, qui sont aujourd’hui « fermées ou en quasi-arrêt » pour « stopper la propagation du virus ». Ainsi, cette période exceptionnelle « aura un impact considérable » alors que « 50 % du chiffre d’affaires devrait se faire là, maintenant, sur 3 mois ».
 
Y aura-t-il encore des paysagistes demain ?
Très inquiet, Mikaël Mercier se demande même s’il y aura « encore demain des fleurs et des plantes françaises, des grossistes, des fleuristes, des jardineries et des paysagistes » ! Toutefois, il indique que l’organisation professionnelle a commencé à travailler à un scénario de sortie de crise, tout en faisant « l’inventaire de tout ce qui va être jeté, perdu pour évaluer le manque à gagner ».
 
Avant d’énumérer les différentes mesures d’accompagnement et les informations des fédérations membres de Val’hor, Mikaël Mercier salue « le travail et l’engagement des présidents de familles, de tous les responsables professionnels et leurs équipes pour alerter, faire remonter l’information vers le gouvernement ou faire descendre l’information vers leurs adhérents ».
 
Enfin, il termine sa lettre par un appel à la solidarité : « Il faut que l’on soit solidaires de la nation, il faut que l’on soit solidaires entre nous. Ne bloquons pas les paiements entre nous dans la filière, appelons le collègue, le fournisseur pour savoir comment il va, échangeons sur ce que l’on fait. »
Mikaël Mercier, président de Val'hor.
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Article issu du magazine Mat Environnement n° 97
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Mat Environnement.
Sortie
prochaine
Mat Environnement, l'actualité de la filière environnement.
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  Zapping de la semaine : 8 chantiers sur 10 à l'arrêt
Les chantiers vont-ils reprendre à la suite d'un accord trouvé entre les pouvoirs publics et les fédérations professionnelles du bâtiment? Pour l'heure, la plupart des entreprises restent fermée.
+ de vidéos BTP ça tourne
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
WC LOC, EXPERT EN SANITAIRES MOBILES À LA MESURE DE VOS ENVIES... SURTOUT LES PLUS PRESSANTES !
Quelle que soit la durée de votre chantier et sa typologie (souterrain, ferroviaire, aérien, routier, fluvial, construction…), WC Loc vous apporte un accompagnement personnalisé pour disposer de solutions sanitaires robustes et parfaitement adaptées à la taille de vos équipes et aux contraintes de votre terrain. Besoin d’un WC sur votre chantier ? Contactez-nous !
Accéder au site de WC LOC
UN JOUR EN CONFINEMENT AVEC...
Morgan Pisanu (Takeuchi)
Crise du Covid-19 oblige, ConstructionCayola.com a souhaité en savoir un peu plus sur ce que font les professionnels du secteur pendant cette période de confinement. Journée type ? Quelles nouvelles habitudes ? Quelles méthodes ? Etc...Ou comment s'organise la profession en cette période étrange...Morgan Pisanu, directeur commercial de Takeuchi France, nous évoque son quotidien.
Toutes les interviews
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
Plus de 18 milliards d'euros de CA pour Suez en 2019
Plus de 18 milliards d'euros de CA pour Suez en 2019
Suez a réalisé une année 2019 supérieure à ses attentes avec un chiffre d’affaires légèrement supérieur à 18 milliards d’euros, soit + 3,9 % par rapport à 2018.
+3,5 % en 2019 et +19 % en 10 ans : les entreprises du paysage se portent bien !
+3,5 % en 2019 et +19 % en 10 ans : les entreprises du paysage se portent bien !
Selon des chiffres publiés en novembre dernier et en ce début mars par l'Unep et Val'hor, le chiffre d'affaires des entreprises du paysage a progressé de +3,5 % en 2019 et de +19 % en l'espace de dix ans. Le secteur ne connaît pas la crise !
Tomra renforce sa présence en Afrique du Sud
Tomra renforce sa présence en Afrique du Sud
Afin de renforcer sa présence en Afrique du Sud, Tomra vient d’ouvrir un nouveau siège régional à Johannesburg. Regroupant sous le même toit les trois divisions Mines, Recyclage et Alimentation, cette présence vise à accélérer la disponibilité des pièces détachées pour les clients locaux, mais aussi à améliorer le service, la formation, ou encore le soutien technique.
Grève contre la réforme des retraites : le Syctom a dû enfouir 65 000 tonnes de déchets
Grève contre la réforme des retraites : le Syctom a dû enfouir 65 000 tonnes de déchets
Alors que trois centres d'incinération et de valorisation énergétique des déchets situés en banlieue parisienne ont été arrêtés entre janvier et mi-février sous l'impulsion de la CGT Energie pour protester contre la réforme des retraites, le Syctom a été obligé d'enfouir 65 000 tonnes de déchets.
Métaux ferreux : synthèse des variations des indices en février 2020
Métaux ferreux : synthèse des variations des indices en février 2020
Afin d’assurer l’indépendance et la confidentialité des données, Federec a confié à KPMG l’élaboration des indices reflétant les variations mensuelles des prix de vente de métaux ferreux.Voici les indices de variation entre janvier et février 2020.
Bois de classe B : synthèse des variations des indices en mars 2020
Bois de classe B : synthèse des variations des indices en mars 2020
La filière Palettes & Bois de Federec, la Fédération professionnelle des entreprises de recyclage, publie régulièrement des indices reflétant les variations mensuelles des prix indicatifs des coûts de traitement (en euro par tonne) du Bois de classe B, qui regroupe les bois faiblement traités, soit les panneaux, les bois d’ameublement, les bois de démolition, ou encore les résidus d’exploitation forestière. Voici les indices de variation entre septembre 2019 et mars 2020.
Borealis, Neste et Henkel s'allient pour obtenir du polypropylène renouvelable à partir de propane renouvelable
Borealis, Neste et Henkel s'allient pour obtenir du polypropylène renouvelable à partir de propane renouvelable
En Belgique, sur les installations de Neste, Borealis a commencé à produire, fin 2019, du polypropylène (PP) certifié renouvelable à partir de propane renouvelable, qui sera notamment commercialisé sous forme d’emballages par Henkel. C’est la première fois que Borealis remplace les matières premières à base de combustibles fossiles dans sa production commerciale à grande échelle de polypropylène.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Cycl'eau Bordeaux
7 Avril 2020
Cycl'eau Bordeaux
Confs'Amiante Bâti
5 Mai 2020
Confs'Amiante Bâti
HSE 2020
12 Mai 2020
HSE 2020
+ d'événements
Emploi
- Conducteur / Conductrice de travaux du bâtiment
- Conducteur / Conductrice de travaux gros oeuvre
- Manoeuvre de chantier
- Ingénieur / Ingénieure génie civil
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.