Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

ENVIRONNEMENT
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

A Nantes, la métropole et Charier misent sur le transport fluvial

Partager :
A Nantes, la métropole et Charier misent sur le transport fluvial
Par La rédaction, le 11 septembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Environnement
Pour transporter et évacuer les déblais provenant du chantier de déconstruction du bas-Chantenay, Nantes Métropole, l’entreprise Charier, Nantes Saint-Nazaire Port et la Compagnie Ligérienne des Transports (CLT) ont opté pour le transport fluvial. Une solution idéale pour les chantiers urbains.

Depuis le chantier de déconstruction du bas-Chantenay jusqu’au site portuaire de Cheviré, c’est le service FlexiLoire, opéré par la CLT depuis un peu plus d’un an, qui assure le transfert des déblais. Pour ce faire, les matériaux sont d’abord concassés avant d’être chargés sur la barge Pacifique, adaptée au transport de vracs solides, à partir du quai Saint-Louis.

Dès l’arrivée de la barge sur l’autre rive, Nantes Port Terminal et Nantes Manutention prennent ensuite en charge les matériaux. Et l’histoire ne s’arrête pas là pour ces déblais qui seront réemployés in situ pour la préparation de terrains en vue de futures implantations, dans une logique d’économie circulaire.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
L’alternative fluviale

Dans le cadre de sa politique de réaménagement de la carrière Misery, Nantes Métropole a fait confiance à l’entreprise Charier pour déconstruire des parkings silos du garage Renault et un bâtiment de la carrière. Elle a notamment été séduite par la démarche fluviale, comme alternative au transport routier, en évacuant les déblais par la Loire.

« Nous sommes constamment en recherche de solutions innovantes en phase avec le territoire, explique Paul Bazireau, président du directoire de l’entreprise Charier. À elle seule, une barge équivaut à 80 camions en moins sur nos routes, un chiffre qui pousse à agir. » Ici, avec 6000 tonnes de déblais à évacuer, seulement 3 barges auront été nécessaires contre 240 camions si l’évacuation s’était faite par la route.

« Les efforts en matière environnementale sont aussi de notre ressort, nous, entreprises, nous devons trouver des solutions pour le territoire, le fluvial en est une, le recyclage des matériaux en est une autre. Pour peu que ces deux pratiques vertueuses soient plus souvent prévues dans le cahier des charges des donneurs d’ordre publics et privés nous pourrions fortement contribuer au développement d’une économie circulaire des matériaux en territoire ligérien, les outils sont là ! », affirme Paul Bazireau.
 

Crédit: Charier
Retrouvez toute l'information "environnement" dans Mat Environnement.
Mat Environnement, l'actualité de la filière environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  La parole est à vous éclaire la fibre optique

22 000 emplois à mobiliser dès 2021. Avec l’objectif 100% fibre d’ici 2025 du Gouvernement, le secteur des télécoms a du pain sur la planche. L'équipe de BTP ça tourne s'est rendue au CFA Ducretet à Clichy.
+ de vidéos BTP ça tourne
À lire également
Pelles sur chenilles : les porte-outil se perfectionnent
Pelles sur chenilles : les porte-outil se perfectionnent
Des machines polyvalentes, toujours plus productives, et consommant moins. La demande des entreprises stimule la créativité des constructeurs. Pelles à rayon court, solutions innovantes pour économiser le carburant, machines asservies au plan de l’ouvrage, l’éventail est large. « Le segment qui prédomine en France correspond aux machines de 21 à 24 t, observe Philippe Haguenauer, directeur commercial et marketing de Komatsu France. Il représente 30 % du marché français. » C’est le créneau le plus disputé, et qui offre donc, la plus grande variété de configurations. Pour se distinguer, il faut non seulement des machines performantes, mais aussi, des solutions originales. Les constructeurs se disputent également le marché des machines plus lourdes de production, dont l’efficacité est d’autant plus importante pour la rentabilité du chantier, ou de la carrière .
Charier déménage son siège à Couëron
Charier déménage son siège à Couëron
La pose de la première pierre du nouveau siège social de Charier a eu lieu, lundi, à Couëron (44). L’entreprise est déjà bien implantée en région nantaise avec ses agences Routes et Travaux Urbains, Génie Civil et Grands Terrassements.
Lhotellier : « Apporter de la valeur aux territoires qui nous font vivre »
Lhotellier : « Apporter de la valeur aux territoires qui nous font vivre »
Tombé dans le terrassement quand il était petit, Paul Lhotellier, 4e génération à la tête du groupe Lhotellier, connaît son affaire. Son entreprise, il la souhaite ancrée sur son territoire, au plus près de ses clients qui lui ressemblent, et concentrée sur des projets de taille modeste, impérativement locaux. L’année de son centenaire, pas question de changer de crédo. Hommes et matériels constituent un attelage immuable, combinant terroir et technologie, au service d’un territoire – situé au nord de la Seine - qui le lui rend bien. BTP Mag : L’ADN du groupe Lhotellier, c’est quoi ? Paul Lhotellier : La proximité. Fils d’entrepreneur aux aïeux très actifs dans la construction, mes racines sont ancrées dans le mouvement des terres et le maniement de la pelle. Nos clients sont des hommes de terrain, des connaisseurs très attachés à leur territoire. Nous nous sommes calqués sur leurs exigences de qualité et de prix auxquelles répondent nos équipes, des gens de la terre également, originaires entre autres du Pays de Bray, du Pays de Bresle ou de l’Avesnois.
BTP Magazine n° 320 vient de paraître
BTP Magazine n° 320 vient de paraître
Au sommaire de ce numéro : Comment faire circuler l’info sur le chantier ? ; Comment cartographier ses interventions sur les réseaux ? ; Moteur et machine, des destins étroitement liés...
Bouyer Leroux : un fort engagement dans le développement durable
Bouyer Leroux : un fort engagement dans le développement durable
Dans la région de Cholet (49), Bouyer Leroux exploite cinq carrières d’argile pour alimenter son usine de fabrication de matériaux de construction en terre cuite. Nous avons visité le site en compagnie de Benoît Tuzelet, responsable du pôle carrière pour la région nord-ouest et des négociations foncières, qui nous a expliqué pourquoi l’entreprise avait tout intérêt à poursuivre sa politique de gestion durable des ressources.
Charier Grands Terrassements : Diminution des commandes en 2019
Charier Grands Terrassements : Diminution des commandes en 2019
Si la division Grands Terrassements de Charier dresse un bilan positif de 2018, avec un chiffre d’affaires en progression de 8 millions d’euros par rapport à l’année précédente (28 M€ contre 20 M€), elle émet, toutefois, quelques doutes concernant ses perspectives d’activité pour 2019.
Charier agrandit une aire de pré-montage à Saint-Nazaire
Charier agrandit une aire de pré-montage à Saint-Nazaire
Chantiers de l'Atlantique vient d'inaugurer l'extension de l'aire de pré-montage de Saint-Nazaire. Les travaux démarrés en juillet 2017 avaient été confiés à l'entreprise Charier.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Applications
Accès au kiosque
Événements
Solutrans
19 Novembre 2019
Solutrans
Transrail
26 Novembre 2019
Transrail
Paysalia
3 Décembre 2019
Paysalia
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP en génie climatique et énergétique
- Ingénieur / Ingénieure génie civil
- Architecteur / Architecteure
- Chef de chantier électricité
+ d’offres
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.