Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

ENVIRONNEMENT
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Déchets de déconstruction : Suez et Resolving créent une joint-venture

Partager :
Déchets de déconstruction : Suez et Resolving créent une joint-venture
Par Eva Gomez, le 29 novembre 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Environnement
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Ce mardi 27 novembre, sur le salon Pollutec, Suez et l’entreprise Resolving, ont créé une joint-venture : BatiRIM va proposer aux maîtres d’ouvrages et démolisseurs, de modéliser les bâtiments à déconstruire afin d’identifier les pièces à réemployer et recycler.

La société créée par Suez et Resolving a pour vocation « d’accélérer le développement de solutions digitales innovantes dédiées à la rénovation et à la déconstruction sélective des bâtiments au service de l’économie circulaire », expliquent les deux partenaires sur le salon Pollutec ce mardi 27 novembre. La démarche « BatiRIM » a été lancée en mars dernier. Cette joint-venture vient donc « confirmer ce rapprochement », afin « d’aller plus loin ». Philippe Maillard, directeur général de Suez appelle ce processus « Building Information Modeling (BIMI) à l’envers ». RIM signifiant ici Ressource Information Modeling. Il s’agit ainsi de « mapper le bâtiment avant déconstruction pour qu’il soit vu comme un bâtiment ressources », explique-t-il. Les flux de produits et matières sont modélisés.

Par ailleurs, une plateforme collaborative a été conçue pour être « partagée par toutes les parties prenantes d’un chantier », souligne Marie-Dominique Bogo, responsable du recyclage et du réemploi chez Suez France. « Cette plateforme partagée renforce la communication et les interactions entre les différents acteurs engagés, tout en mettant à leur disposition une quantité importante de data d’une grande fiabilité », détaillent Suez et Resolving.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Plus de 100.000 m² diagnostiqués depuis mars 2018

Ce diagnostic permet aux maîtres d’ouvrage et démolisseurs d’anticiper le travail de déconstruction, les coûts et bénéfices des travaux, ou encore de contacter les filières de recyclage concernées.

Depuis mars dernier, différents maîtres d’ouvrage ont déjà fait appel à BatiRIM : la mairie de Paris, Bouygues Construction, Korus, Sittommi ou encore la préfecture de Seine-Maritime. Plus de 100.000 m² de diagnostic de bâtiments ont déjà été réalisés. Cette entreprise a trois enjeux principaux : aider à atteindre l’objectif de recyclage de 70% dans la déconstruction figurant dans la feuille de route gouvernementale pour l’économie circulaire ; déterminer les bénéfices économiques de la déconstruction ; et anticiper la temporalité des tâches de déconstruction.

Cyriaque Rios, président de Resolving et Philippe Maillard, directeur général de Suez France / Crédit : E.G
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Mat Environnement.
Mat Environnement, l'actualité de la filière environnement.
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  Zapping de la semaine : 8 chantiers sur 10 à l'arrêt
Les chantiers vont-ils reprendre à la suite d'un accord trouvé entre les pouvoirs publics et les fédérations professionnelles du bâtiment? Pour l'heure, la plupart des entreprises restent fermée.
+ de vidéos BTP ça tourne
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Yann Madeline, président de la Fédération Nationale des Syndicats de l’Assainissement
Crise du Covid-19 oblige, Construction Cayola a souhaité en savoir un peu plus sur ce que font les professionnels du secteur pendant cette période de confinement. Journée type ? Quelles nouvelles habitudes ? Quelles méthodes ? Ou comment s’organise la profession en cette période inédite... Yann Madeline, président Fédération Nationale des Syndicats de l’Assainissement (FNSA) s’est pris au jeu et nous évoque son quotidien.
Toutes les interviews
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
Valorisation des eaux usées : première injection de biométhane en Ile-de-France
Valorisation des eaux usées : première injection de biométhane en Ile-de-France
Grand Paris Seine et Oise a inauguré, ce mardi 3 décembre, l’unité d’injection dans le réseau de gaz naturel du biométhane produit par la méthanisation des boues de la station d’épuration des Mureaux, dans les Yvelines. Une première en Ile-de-France.
Canalisations : du nettoyage à la réhabiltation
Canalisations : du nettoyage à la réhabiltation
Créée et dirigée par Romuald Bontemps et son adjoint, Jean-Matthieu Decombes, l’entreprise indépendante de TP, ART Europe, a fait de l’application de résine polyuréthane alimentaire pour réhabiliter les canalisations d’eau potable, une expertise et cela depuis presque 15 ans.
Méthanisation : La station d’épuration alsacienne carbure au jus de choucroute
Méthanisation : La station d’épuration alsacienne carbure au jus de choucroute
La station d’épuration du Sivom du bassin de l’Ehn, dans le Bas-Rhin, reçoit les jus de choucroute de huit industriels installés sur son territoire. Une particularité qui assure une large autonomie énergétique à l’installation.
Mat Environnement n° 93 vient de paraître
Mat Environnement n° 93 vient de paraître
Au sommaire de ce numéro : L'inventeur de l'Ampliroll fête ses 100 ans ! ; Un logiciel pour simplifier la gestion du risque amiante ; Le Syctom investit 160 millions d'euros pour ses centres de tri ; Déchets du BTP : Valorsol « recherche les filières les plus courtes possible »...
Hesus fait sa place en Pologne
Hesus fait sa place en Pologne
Déjà présente au Royaume Uni, Hesus, qui a levé 10 M€ auprès du Fonds vert de Paris géré par Demeter, de Suez Venture et Construction Venture en mars 2019, s'est également implantée en Pologne en juillet dernier via une filiale Hesus Polska, fruit d'une joint venture avec le Groupe Ménard, spécialiste de l'amélioration des sols.
A Landemont (49), Suez recycle les films plastiques industriels et commerciaux
A Landemont (49), Suez recycle les films plastiques industriels et commerciaux
Alors qu'il manque des filières de valorisation pour les films plastiques industriels et commerciaux, Suez a récemment inauguré, sur l'un de ses sites en Maine-et-Loire, une nouvelle ligne de recyclage qui y est dédiée.
Le salon IFAT adopte un code de bonne conduite pour soigner son empreinte carbone
Le salon IFAT adopte un code de bonne conduite pour soigner son empreinte carbone
Organisé à Munich du 4 au 8 mai 2020, l’IFAT, plus grand salon mondial consacré aux technologies environnementales, s’est doté d’un code de bonne conduite pour améliorer un peu plus son empreinte carbone. Il faut dire qu’en cinq jours, les 3 300 exposants accueilleront 145 000 visiteurs en provenance de 160 pays différents sur une surface de 270 000 m².
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
4 Juin 2020
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
Amorce, le e-colloque Eau
11 Juin 2020
Amorce, le e-colloque Eau
Confs'Amiante Bâti
25 Juin 2020
Confs'Amiante Bâti
+ d'événements
Emploi
- Manoeuvre de chantier
- Assistant conducteur / Assistante conductrice de travaux
- Scieur carotteur / Scieuse carotteuse de béton
- Technicien / Technicienne d'études BTP
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.