Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

ENVIRONNEMENT
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

L'Italie s'emploie petit à petit à supprimer le charbon

Partager :
L'Italie s'emploie petit à petit à supprimer le charbon
Par la rédaction, le 8 novembre 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Environnement
Selon le dernier rapport de GlobalData, l’Italie a tiré l’essentiel de son électricité de l’énergie thermique (50,7%). Le gaz naturel représente à lui seul 41% de cette énergie.

La politique gouvernementale italienne entend supprimer le charbon entre 2025 et 2030. Entretemps, il cherche à compenser avec d’autres énergies. "L’énergie renouvelable est la source d’énergie la plus dynamique en Italie, en raison du référendum de 2011 qui interdit au gouvernement de relancer la production d’énergie nucléaire et de l’urgence de garantir la sécurité énergétique. Le photovoltaïque et l’énergie éolienne sont les principales sources renouvelables du pays", indique Chiradeep Chatterjee, analyste en énergie chez GlobalData.

La capacité installée renouvelable hors énergie hydraulique est passée de 1,7 GW en 2000 à 34,5 GW en 2017. L’Italie a enregistré des progrès notables dans le développement de la capacité solaire installée, qui est passée de 19 MW en 2000 à environ 19,7 GW en 2017. L’éolien terrestre a également connu une croissance exponentielle, passant de 364 MW à 9,8 GW, grâce à un soutien politique fort du gouvernement sous la forme du FiT. De 2018 à 2030, la capacité installée renouvelable devrait atteindre 63,4 GW en 2030.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Toutefois, les modifications continues des mesures de soutien découragent les investissements de long terme et entravent l’accès au financement. Des règles fiscales peu claires constituent également un obstacle important, en particulier pour les biocarburants.

Le rapport de GlobalData révèle également que le gaz et le pétrole devraient rester stables dans le pays et les énergies tirées du pétrole devraient être converties au gaz. Le recours au charbon devrait cesser au-delà de 2024 en raison du déclassement des centrales au charbon existantes.

En parallèle, la capacité thermique installée est passée de 53,5 GW en 2000 à 58,8 GW en 2017, avec un TCAC de 0,6%. La capacité thermique représentait 50,7% de la capacité installée en 2017, dont 41% de gaz, tandis que le charbon et le pétrole représentaient des parts respectives de 7,5% et 2,2%. De 2018 à 2030, la capacité thermique installée devrait diminuer à 51,1 GW, avec un TCAC négatif de 1,1%.

L’Italie importe plus de 90% de ses besoins en charbon de l’Afrique du Sud, de l’Australie, de l’Indonésie, de la Colombie et des États-Unis. Elle possède de petites réserves de charbon, situées pour la plupart dans le sud de la Sardaigne. Elle importe également du gaz, principalement d’Algérie et de Russie. Bien que le pays dispose de réserves de gaz accessibles, on observe depuis le milieu des années 90 une tendance à la baisse de la production de gaz, provoquée par des politiques décourageantes.

La part de l’énergie thermique devrait être éclipsée par l’énergie renouvelable hors hydroélectrique, sa part dans la capacité installée diminuant à 36,9%. La part des capacités renouvelables devrait augmenter à 45,8% d’ici 2030.

>>> Lire aussi : 4,2 trillions de dollars de projets de construction en cours dans le monde

 
 

Crédit graphique : GlobalData
Retrouvez toute l'information "environnement" dans Mat Environnement.
Mat Environnement, l'actualité de la filière environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Nouveau test pour Sébastien

Dans ce nouveau numéro de BTP ça tourne, Sébastien teste le Air+ Smart Mask de Itools. Un test sans concession.
+ de vidéos BTP ça tourne
À lire également
Electricité : les fusions/acquisitions se poursuivent
Electricité : les fusions/acquisitions se poursuivent
Le marché mondial des fusions et acquisitions dans le domaine de la fourniture d’électricité est resté solide en 2018, avec des volumes de transactions atteignant 158 ​​milliards de dollars, soit le 2e niveau le plus élevé de ces 5 dernières années.
Turbines à vapeur : la Chine domine
Turbines à vapeur : la Chine domine
Malgré le ralentissement de la capacité de son parc, la Chine continuera de dominer le marché mondial des turbines à vapeur entre 2019 et 2023.
Une pelle amphibie Big Float de Remu en Mauritanie
Une pelle amphibie Big Float de Remu en Mauritanie
Depuis 2015, une pelle amphibie Big Float du constructeur Remu oeuvre pour dégager les voies navigables et collecter le Typha, une plance invasive en zones humides, aujourd'hui valorisée et transformée en bio-charbon à l'usage des foyers.
Collecte et recyclage des ferrailles : Objectif qualité
Collecte et recyclage des ferrailles : Objectif qualité
Dans un contexte de croissance des volumes de métaux ferreux collectés et de réduction des exutoires traditionnels, le secteur du recyclage des ferrailles poursuit sa mue vers une activité de transformation de haute qualité pour répondre aux exigences croissantes de l’industrie sidérurgique.
Des billettes d'aluminium recyclé à 75 %
Des billettes d'aluminium recyclé à 75 %
Alors que la production mondiale d'aluminium est responsable à elle seule de 3 % des émissions de gaz à effet de serre, soit 1,2 milliards de tonnes CO2, le groupe norvégien Hydro, qui possède les marques de menuiseries Technal et Wicona, entend diminuer son empreinte carbone dans ses usines de production d'aluminium. En plus de fournir de l'aluminium bas carbone certifié, il a mis au point un nouveau process de recyclage lui permettant de fabriquer des fenêtres, gardes-corps et cloisons en aluminium « 75R », qui comprend un taux de matières recyclées post-consommation d'au moins 75 %.
Meridiam sur un projet de valorisation énergétique des déchets en Pologne
Meridiam sur un projet de valorisation énergétique des déchets en Pologne
Meridiam, en groupement avec Urbaser, spécialiste de la gestion environnementale, a remporté le projet de valorisation énergétique des déchets d'Olstyn, capitale de la région de Warmian-Masurian, dans le nord-est de la Pologne.
La consommation de biomasse solide a augmenté de 1,7% en Europe en 2017
La consommation de biomasse solide a augmenté de 1,7% en Europe en 2017
D’après le baromètre Eurobserv’er, la consommation de biomasse solide a augmenté de 1,7% dans l’Union européenne en 2017.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Applications
Accès au kiosque
Événements
Energaia 2019
11 Décembre 2019
Energaia 2019
RDET 2020
7 Janvier 2020
RDET 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
23 Janvier 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Projeteur / Projeteuse béton armé
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.