Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Drylet présent sur Ifat

Drylet présent sur Ifat
Par H. Y., le 23 février 2018.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Même si l’on maîtrise en France et en Europe les pistes et les techniques de valorisation des boues issues des stations d’épuration, leurs exploitants restent attentifs aux solutions alternatives. C’est ainsi que l’arrivée de la société américaine Drylet sur les marchés européens à l’occasion du prochain salon Ifat devrait éveiller la curiosité.

Grâce à son procédé Aqua Assist Wastwater, Drylet se propose en effet d’abaisser considérablement (jusque moitié moins) les volumes de boues issues des process de traitement des eaux. «Sans compter les gains environnementaux, c’est autant d’économies sur les coûts d’exploitation aussi bien pour leur traitement, leur transport et leur élimination», explique David Schoch, vice-président Europe et Moyen-Orient pour Drylet. Aqua Assist Wastewater, procédé récompensé en 2017 par le prix de l’innovation technologique décerné par la Water Environment Federation de Californie, est un procédé basé sur l’ajout de micro organismes dans les bassins de traitement. Conditionnée sous forme de poudre facilement dosable et manipulable, cette formule microbienne brevetée permet de booster l’activité bactériologique pour optimiser la dégradation des déchets organiques. «L’ajout quotidien d’un kilo pour 3 800 m3 d’eau traitée permet de réduire le volume de boues de 50 %», assure David Schoch avant de conclure : «Nous pouvons adapter nos formulations et nos dosages à toutes les stations d’épuration, quels que soient leur taille et les effluents traités».
 

Crédit : DR
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Mat Environnement
Le magazine des matériels et process. Pour les professionnels confrontés aux respects des législations.
Découvrir
Acheter un numéro
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
À lire également
Le Mondial du Bâtiment fait le point sur les enjeux de la REP
Le Mondial du Bâtiment fait le point sur les enjeux de la REP
Le Grand Dossier du Mondial du Bâtiment qui s’est tenu le 7 mai dans le cadre des seconds Rendez-vous du Mondial était consacré au thème de la responsabilité élargie du producteur (REP) sous l’intitulé "REP : quels enjeux pour le secteur du bâtiment ? ".
Waga Energy : un 2e projet de biométhane au Canada
Waga Energy : un 2e projet de biométhane au Canada
Waga Energy a signé un contrat avec la Régie intermunicipale de gestion des matières résiduelles de Brome-Missisquoi (RIGMRBM) pour produire du biométhane sur le site de stockage des déchets de Cowansville (Québec, Canada).
Le MAN eTGM, camion de distribution 100 % électrique, s'affiche dans Paris
Le MAN eTGM, camion de distribution 100 % électrique, s'affiche dans Paris
Dévoilé en première en France sur le salon Solutrans de 2019, le MAN eTGM, camion de distribution 100 % électrique, permet de livrer les centres-villes sans émettre de CO2 ou de NOx (zéro émission). Il sera bientôt officiellement présenté lors d'une démonstration à Paris.
FPT Industrial et Landi Renzo développent des projets de carburants propres
FPT Industrial et Landi Renzo développent des projets de carburants propres
FPT Industrial, fabricant mondial de moteurs durables à faible impact environnemental, et Landi Renzo Group, une entreprise spécialisée dans la conception, la production et la distribution de composants et de systèmes pour gaz naturel compressé (GNC), gaz naturel liquéfié (GNL) et hydrogène (H2), ont signé deux protocoles d'accord liés à des projets de carburants propres.
De l'eau de mer pour alimenter les pompes à chaleur
De l'eau de mer pour alimenter les pompes à chaleur
Le système Enerplage, est un système de drainage permettant de recueillir de l'eau de mer pour alimenter une pompe à chaleur. Utiliser de l'eau de mer pour produire de la chaleur ou du froid s'appelle : la thalassothermie.
Stelliant : « RE2020 : l’urgence climatique va avoir un coût »
Stelliant : « RE2020 : l’urgence climatique va avoir un coût »
Reporté plusieurs fois, le projet de loi sur la RE 2020 est paru. Après les RT 2005 et 2012, elle vise une mutation d’un autre type en matière de conception énergétique du bâti, de consommation d’énergie, et d’impact des composants du bâtiment sur le climat. Pour Sébastien Faure, expert Construction du groupe Stelliant, la nouvelle réglementation augmente les difficultés de conception, de réalisation et d’usage, se répercutant sur les coûts. Un mal nécessaire au regard de l’urgence climatique. 
À Neuilly-sur-Seine, la collecte des déchets ménagers réalisée au 100 % électrique
À Neuilly-sur-Seine, la collecte des déchets ménagers réalisée au 100 % électrique
Confiée à Suez, la collecte des déchets ménagers à Neuilly-sur-Seine (92) s’opèrera désormais avec 10 Renault Trucks D Wide Z.E, des modèles 100 % électriques. Une volonté de la commune qui a souhaité un recours massif à l’énergie électrique.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.