x
Menu
Abonnements
Toutes nos offres

Environnement

Ferraille : Federec s’inquiète

Partager :
     
Ferraille : Federec s’inquiète
Par H. Y., le 12 février 2018
Federec, syndicat des recycleurs, s’inquiète de l’avenir de la filière des aciéries électriques française, consommatrices de ferrailles issues du recyclage.

En effet, le tribunal de grande instance de Strasbourg a récemment rendu son verdict : c’est finalement le groupe sidérurgique suisse Schmolz + Bickenbach qui va reprendre les cinq sites du groupe français Ascometal. Une décision judiciaire qui met fin au redressement judiciaire du sidérurgiste spécialisé dans les aciers spéciaux en aciéries électriques. Les cinq usines situées à Dunkerque (Hauts-de-France), Saint-Etienne (Auvergne-Rhône-Alpes), Fos-Sur-Mer (Provence-Alpes-Côtes d’Azur), Custines et Hagondange (Grand-Est), Ascometal vont donc continuer à utiliser leur mode de production très consommateur de matières premières issues du recyclage, ce dont se félicite Federec, le syndicat des recycleurs.
Cependant ce dernier s’inquiète de l’avenir d’autres activités du groupe, notamment de l’aciérie Ascoval, détenue à 60% par Ascometal et à 40% par Vallourec. «Schmolz + Bickenbach s’est seulement engagé à fournir de l’activité à cette usine pendant deux ans. Elle doit toujours trouver un repreneur», note le syndicat. Par ailleurs, Federec indique que le Suisse a annoncé qu’il prévoyait la fermeture d’ici quelques années de certains des sites repris. «Ces décisions pourraient engendrer la fermeture de marchés nationaux pour les ferrailles collectées en France», s’alarme Federec. Il est vrai que la production des aciéries électriques recule en Europe depuis sept ans, malgré les bénéfices de cette méthode de production concernant le recyclage des ferrailles. Un paradoxe pointé par Federec qui conclut en indiquant l’importance stratégique que va prendre l’acier dans le développement des énergies renouvelables : «Par exemple, le marché de l’éolien va exiger d’ici à 2050 près de trois fois plus que la production actuelle d’acier mondiale. Pour que cette croissance ne soit pas synonyme d’épuisement des ressources naturelles, il est nécessaire d’optimiser la mobilisation et la consommation des métaux issus des déchets», conclut Federec.
Crédit : H. Y.

Le 15' du BTP revient !
Entre impertinence et analyse technique, Le 15' du BTP est le point de rencontre entre ceux qui font l'actu et ceux qui se tiennent à la page.

Découvrez le second numéro
En plein coeur du parc des expositions de Villepinte, Steve Carpentier vous présente le sommaire de ce second numéro
Nous recevons Isabelle Alfano, Directrice du pôle Construction chez Comexposium, la société organisatrice du salon Intermat
Julia Tortorici revient pour vous sur les actualités marquantes du secteur
Tracktor.fr et Locamod reviennent en détail sur leur partenariat et leur vision du marché de la location de matériels BTP
Teramat nous présente la nouvelle chargeuse Hitachi ZW 370-6 en pleine action au coeur d'une carrière dans l'Ain
Grégoire Arranz, Directeur Général de Sitech France et Alexis Mühlhoff, chef produits/marketing chez Komatsu, viennent nous parler des machines intelligentes
À lire également
CSR : Séché chauffe Laval
CSR : Séché chauffe Laval
Le groupe Séché Environnement inaugure la première chaudière française fonctionnant aux combustibles solides de récupération (CSR) et raccordée à un réseau de chaleur urbain.
CSR : une filière en mal de débouchés
CSR : une filière en mal de débouchés
Les Combustibles solides de récupération (CSR) offrent une porte de sortie intéressante pour éviter l’enfouissement de déchets autrefois considérés comme ultimes.
Comment alimenter un centre de tri?
Comment alimenter un centre de tri?
Tas de produits non dosés, produits incrustés, sacs non ouverts, encombrants bloquant tout… La complexité accrue du gisement entrant dans les centres de tri invite les exploitants à adapter de façon optimale le poste d’alimentation.
AVIS D'EXPERT: Visiopur, le garant qualité d’Aliapur
AVIS D'EXPERT: Visiopur, le garant qualité d’Aliapur
Chaque année, Aliapur affecte autour de 200.000 tonnes de pneumatiques usagés à la valorisation en cimenterie.
Suez double sa mise sur le plastique
Suez double sa mise sur le plastique
Face à l’enjeu croissant que représentent la collecte à la source et la valorisation des déchets plastiques, le groupe Suez annonce le doublement de ses capacités de traitement industriel.
L’X Crusher s’attaque au carbone des avions
L’X Crusher s’attaque au carbone des avions
Dans le cadre de la société de stockage, maintenance et recyclage d’avions Tarmac Aerosave, le groupe Suez a développé une technologie qui permet de valoriser les fibres carbone présentes dans les avions, pour une réutilisation dans la carrosserie automobile.
ZooParc de Beauval : le silence est d’or
ZooParc de Beauval : le silence est d’or
Le ZooParc de Beauval à Saint-Aignan-sur-Cher (Loir et Cher) a récemment fait l’acquisition d’une petite chargeuse toute électrique issue de la gamme agricole Weidemann du groupe allemand Wacker Neuson.
Ti Valo: après la matière, l’énergie
Ti Valo: après la matière, l’énergie
La stratégie mise en place par Kerval Centre Armor illustre parfaitement comment parvenir à une valorisation optimale des déchets encombrants, d’activités économiques, des collectes sélectives, déchets ménagers et autres déchets verts.
Caterpillar renouvelle ses pelles de manutention
Caterpillar renouvelle ses pelles de manutention
Située près de Grenoble, l’usine Caterpillar d’Echirolles sert de base de lancement pour la gamme renouvelée des pelles de manutention du constructeur américain, les MH3022, MH3024 et MH3026.
Le Projet Métal reconduit pour 4 ans
Le Projet Métal reconduit pour 4 ans
Le Projet Métal vise le recyclage à terme de tous les emballages métalliques, surtout celui des petits aluminiums et aciers, avec des exemples emblématiques qui vont de la capsule de café («What else ?») à l’emballage des fromages des «gastronomes en culotte courte».
Les plus lus
Eiffage : pression sur toute la ligne (16)
Eiffage : pression sur toute la ligne (16)
Il aura fallu un bon mois, mais la Société du Grand Paris a fini par officialiser l’attribution du méga lot (1,84 milliard d’euros quand même !) de la ligne 16 du Grand Paris Express au groupement constitué d’Eiffage, Razel-Bec, TSO et TSO Caténaires, assistés des sous-traitants génie civil Eiffage Fondations, Icop et Capocci et des sociétés d’ingénierie Sweco et Antea.
Vinci et Spie batignolles décrochent un lot de la ligne 14 sud
Vinci et Spie batignolles décrochent un lot de la ligne 14 sud
Le groupement constitué Dodin Campenon Bernard/Vinci Construction France/Vinci Construction Grands Projets/Botte Fondations d'une part, et de Spie batignolles génie civil et Spie batignolles fondations d'autre part, s'est vu attribuer par la RATP le lot GC02 de la future ligne 14 sud, qui reliera Olympiades à l'aéroport d'Orly.
EXCLU - Grand Paris : Léon Grosse décroche la ligne 14 Sud
Grand Avignon : vers un prolongement de la ligne de tramway ?
Kiloutou se déploie dans le modulaire avec Contains
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
EnerJmeeting
8 Mars 2018
EnerJmeeting
Aquibat 2018
14 Mars 2018
Aquibat 2018
Bois Énergie
15 Mars 2018
Bois Énergie
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Rail
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
CGV (digital)
CGV (magazines)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
CGV (pub)
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.