Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu

ENVIRONNEMENT
TDM 2021
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

ATMB préserve la qualité de l'air en Haute-Savoie

ATMB préserve la qualité de l'air en Haute-Savoie
Par la rédaction, le 2 octobre 2017.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Autoroutes et Tunnel du Mont Blanc, qui participait à une table ronde en vallée de l’Arve visant à élaborer un plan d’action pour la qualité de l’air d’ici mars 2018 en Haute-Savoie, a souhaité apporter sa contribution au projet en mettant en place des actions concrètes en faveur de la qualité de l’air et la préservation de l’environnement.
 
Lors de cette réunion, présidée par Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et Elisabeth Borne, ministre des Transports, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a présenté une étude épidémiologique sur l’impact des particules fines sur la santé qui montre que leurs émissions sont principalement issues du secteur résidentiel. Cette intervention fait suite au pic de pollution enregistré en Vallée d’Arve il y a quelques jours.
 
À son échelle, ATMB fait beaucoup. Le gestionnaire investit plus de 40 M€ par an pour le territoire. "D’ores et déjà, nous agissons et expérimentons des solutions alternatives pour préserver la qualité de l’air. Il faut également rappeler que, selon les données d’ATMO Auvergne-Rhône-Alpes, la contribution des camions qui empruntent le Tunnel du Mont Blanc est extrêmement faible : ils représentent 1% des émissions de particules fines et 10% des émissions de dioxyde d’azote dans la vallée de l’Arve. Ils sont aussi plus performants sur le plan environnemental que les autres poids lourds circulant dans la vallée : 94% sont aux normes Euro 5 et 6, les plus exigeantes en la matière", a souligné Thierry Repentin, président d’ATMB.
 
Membre de l’association Green (Groupement pour la responsabilité environnementale des entreprises Haute-Savoie Mont-Blanc qui rassemble 70 entreprises), ATMB vient de lancer en partenariat avec la jeune pousse WayzUp, une application dédiée au covoiturage pour les trajets domicile-travail des salariés de la vallée de l’Arve. À ce jour, ce sont près de 200 salariés qui covoiturent avec WayzUp et ils sont plus de 500 à proposer un trajet. D’autres actions sont en réflexion telles que la gestion partagée des déchets, l’écoconstruction, la biodiversité etc.
 
ATMB est également le 2e contributeur de Mobil’Arve, une opération menée avec les entrepreneurs et les collectivités territoriales pour optimiser les déplacements professionnels et réduire ainsi les émissions engendrées dans la vallée de l’Arve. Création d’arrêts de bus sur l’autoroute, développement de pistes cyclables en lien avec les collectivités territoriales et mise à disposition de véhicules d’autopartage figurent parmi les actions étudiées dans le cadre de ce projet. Aujourd’hui, près de 10 400 employés répartis sur 75 sites différents sont concernés par cette démarche.
 
ATMB met, en plus, à disposition 235 places de stationnement pour le covoiturage (6 x plus que sur les autres autoroutes françaises), soutient le développement de pistes cyclables sur le territoire (une 1ere portion a été inaugurée à Chamonix sur la Véloroute Voie Verte du Léman au Mont-Blanc), et installe des bornes électriques sur les aires d’autoroute (prochainement de chaque côté du Tunnel du Mont Blanc, en France et en Italie).
 
Enfin, le gestionnaire est aussi partenaire du projet Équilibre, une initiative haut-savoyarde en faveur de l’utilisation du gaz naturel pour le transport routier de marchandises. Cette expérimentation unique en Europe implique une quinzaine de poids lourds. ATMB s’est également associée à un cabinet de conseil spécialisé pour étudier les pistes de développement de l’autoroute électrique comme solution innovante en matière de mobilité durable.
 
 
 
 
Crédit photo : Werner Bayer
Retrouvez sur LinkedIn Julia Tortorici, rédactrice en chef de BTP Construction.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Mat Environnement
Le magazine des matériels et process. Pour les professionnels confrontés aux respects des législations.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  [Web Serie - Episode 10] : Découvrez les femmes et les hommes qui font le réseau Volvo CE France
Dernier numéro
N° 105
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
À lire également
Demathieu Bard se lance dans le réemploi avec Cycle Up
Demathieu Bard se lance dans le réemploi avec Cycle Up
Demathieu Bard et Cycle Up, société spécialisée dans le réemploi des matériaux de construction, ont signé un partenariat visant à mettre en place une stratégie de diminution de la production de déchets.
Charier ouvre une ISDI 3+ à Herbignac
Charier ouvre une ISDI 3+ à Herbignac
Charier a obtenu l'autorisation d'exploiter une ISDI 3+ sur son site de la Clarté à Herbignac. Ce nouveau service complète son offre gestion des terres.
Les premiers filets anti-déchets entrent en Seine
Les premiers filets anti-déchets entrent en Seine
Suite au succès de l’expérimentation en rivière, la Métropole Rouen Normandie installe six filets anti-déchets supplémentaires dont quatre en Seine.
Les Assises des Déchets sous le signe de l'interpellation
Les Assises des Déchets sous le signe de l'interpellation
Les Assises des Déchets se tiendront les 12 et 13 janvier 2022 à Nantes. 800 personnes sont attendues.
Restauration de la continuité hydrologique du fleuve Selune
Restauration de la continuité hydrologique du fleuve Selune
Le fleuve Sélune fait l'objet d'un projet de renaturation qui entre dans sa seconde phase avec la vidange du barrage de la Roche-Qui-Boit. À terme, 90 km de rivière seront entièrement ouverts à la reconquête de la biodiversité.
L’Anthropocite, un granulat décarboné
L’Anthropocite, un granulat décarboné
Lancée en janvier 2018 à Troyes par deux ingénieurs et un tailleur de pierre, Néolithe a inventé un procédé breveté de fossilisation permettant de transformer les déchets de chantiers non-recyclables en « Anthropocites ». Cette nouvelle matière se présentant sous la forme de granulats minéraux normés, est exploitée dans le secteur de la construction pour les sous-couches routières et la formulation du béton.
Yterres : « Envoyer les terres polluées vers les bonnes filières »
Yterres : « Envoyer les terres polluées vers les bonnes filières »
Après un peu plus de deux ans d’activité, Yterres exprime tout son potentiel en matière de gestion des évacuations de terres. Grâce à l’appui indéfectible de la société-mère Yprema, elle s’est diversifiée dans l’évacuation de terres polluées, en partenariat avec des centres de traitement en biocentre ou avec des exutoires en Installation de Stockage. Explications de Karl Sache, ingénieur géologue chez Yterres.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Événements
Paysalia 2021
30 Novembre 2021
GreenTech Forum
30 Novembre 2021
Cycl'eau Aix-Marseille
1er Décembre 2021
+ d'événements
Emploi
- Manoeuvre bâtiment
- Dessinateur-projeteur / Dessinatrice-projeteuse du BTP
- Chef de chantier génie climatique
- Manoeuvre travaux publics
+ d’offres
Applications
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.