ÉVÉNEMENTS
EMPLOI
Environnement Magazine
CONTACTS
S'ABONNER
SE CONNECTER
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS
EMPLOI-FORMATION
À la une \ BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Rénovation de 23 000 logements sociaux miniers dans les Hauts-de-France

Par la rédaction. Publié le 3 novembre 2023.
Rénovation de 23 000 logements sociaux miniers dans les Hauts-de-France
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
Signé en mars 2017, l’Engagement pour le Renouveau du Bassin Minier (ERBM) a pour objectif de rénover les habitations des cités minières en étroite collaboration avec les bailleurs sociaux et les communes de ce territoire historique. Un projet d’envergure qui devrait prendre fin en 2027.
 
L’objectif est notamment d’éradiquer les logements miniers énergivores, afin que les occupants vivent dans un habitat digne et économe en énergie et ainsi gagner en qualité de vie et en pouvoir d’achat. Fin 2022, environ 7 000 logements miniers énergivores ont d’ores et déjà été réhabilités par les deux bailleurs sociaux : Maisons et Cités et SIA Habitat. Pour atteindre l’objectif fixé, les bailleurs mènent de front cinquante opérations (35 cités prioritaires lancées en 2018 et 15 nouvelles opérations lancées fin 2022) bénéficiant de financements ERBM en plus de leurs opérations de droit commun menées sans financement public. 95 millions d’euros de financements publics ont été apportés depuis 2017 par l’État, la Région Hauts-de-France et les EPCI ou communes du bassin minier dans le cadre de ces réhabilitations ERBM. Ce sont ainsi 20 % des anciennes communes minières qui bénéficient à ce jour de cette opération.
 
Les solutions Isover et Isonat sont notamment utilisés dans la rénovation de plus de 400 maisons de la Cité Cuvinot dans les Hauts-de-France. Construite entre 1914 et 1930, la Cité Cuvinot a été érigée par la Compagnie des Mines d’Anzin afin de loger les mineurs et leurs familles à proximité de leur lieu de travail. Avec ses 24 ha de superficie, elle est la plus grande cité minière dans le Valenciennois. Les 414 maisons mitoyennes d’environ 80 m² sur deux niveaux sont administrées par les bailleurs sociaux Maisons et Cités et SIA Habitat qui ont confié l’étude de la rénovation à un thermicien qui a sélectionné des solutions Isover et Isonat pour leurs performances et en faveur d’un habitat durable. Les 274 logements de Maisons et Cités vont être rénovés en deux tranches : une première de 128 logements, dont les travaux ont démarré au cours du premier trimestre 2021 pour une durée de 24 mois, et une seconde tranche de 146 habitations qui a débuté sa mutation au deuxième semestre 2021 pour une durée de 30 mois. Sur ces 274 logements, 237 seront concernés par une réhabilitation complète, intérieure et extérieure. Les 37 autres, déjà réhabilités thermiquement par anticipation, seront traités à l’extérieur. Pour l’ensemble de ces chantiers, les murs des maisons sont isolés avec de la laine de verre Isover GR 32 et les cloisons en PAR Phonic. À l’étage les combles sont isolés avec de la fibre de bois Flex Contact 40 d’Isonat. En appliquant une stratégie multi matériaux, Isover adapte l’isolation aux contraintes de chaque espace et de chaque besoin. En moyenne 80 m² de laine de verre Isover et 50 à 60 m² de fibre de bois sont posés par maison. Isonat a également formé les équipes des entreprises poseuses sur différents chantiers ERBM.
 
Deux types d’isolation mis en œuvre :
Rénovation des murs par l’intérieur avec la solution GR.
32 en laine de verre 100 % recyclable d’Isover.
Rénovation des rampants de combles aménagés avec des isolants biosourcés en fibre de bois Isonat Flex Contact 40.
Réalisation de cloisons avec la solution PAR Phonic permettant un confort acoustique des occupants.
 
 
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
4 janvier 2024
Montpellier : l'audace architecturale du programme Oasis Sogeprom-Pragma vient de déposer le permis de construire de son programme Oasis à Montpellier (34), conçu par l’agence Coldefy, lauréat des nouvelles « Folies architecturales de Montpellier ».
Montpellier : l'audace architecturale du programme Oasis
15 février 2024
Un nouveau président pour le Comité stratégique de filière construction Le bureau exécutif du CSF IPC a désigné Pierre-Etienne Bindschedler, PDG de Soprema et qui était Vice-Président du CSF pour succéder à Benoit Bazin, à la présidence du Comité.
Un nouveau président pour le Comité stratégique de filière construction
1er février 2024
Builders École d’ingénieurs propose un nouveau Mastère Spécialisé « Adaptation des bâtiments au changement climatique » Builders École d'Ingénieurs met en place un nouveau Mastère Spécialisé « Adaptation des bâtiments au changement climatique ». Ce programme s'engage à former les acteurs du bâtiment de demain, capables de contribuer à un avenir plus durable. Les inscriptions pour la rentrée, en octobre 2024 sont ouvertes.
Builders École d’ingénieurs propose un nouveau Mastère Spécialisé « Adaptation des bâtiments au changement climatique »
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola