CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > Vision et programmation de la Recherche du CSTB à horizon 2030
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Vision et programmation de la Recherche du CSTB à horizon 2030

PUBLIÉ LE 17 JUILLET 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Vision et programmation de la Recherche du CSTB à horizon 2030
Etienne Crépon, Président du CSTB - crédit Nicolas Richez
Jeudi 29 juin dernier, dans le cadre de sa Journée de la Recherche, le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment - CSTB, a présenté la programmation de ses activités de Recherche, à horizon 2030.
 
Ces orientations sont structurées autour de quatre Feuilles de Route, visant à répondre à l’ensemble des attentes de la filière du bâtiment, du quartier et de la ville, en cohérence avec les grands enjeux sociétaux et au bénéfice des usagers : Bâtiments et quartiers pour bien vivre ensemble ; Bâtiments et villes face au changement climatique ; Rénovation, fiabilisation de l’acte de construire, innovation ; Economie circulaire et ressources pour le bâtiment. Parmi ces quatre domaines d’action stratégiques, l’enjeu de développement de l’économie circulaire et de limitation de la consommation des ressources utilisées pour le bâtiment a été largement exposé ce 29 juin. Cette présentation s’inscrit dans un cycle de présentations de chacune des Feuilles de Route de la Recherche du CSTB, programmées en 2023 et 2024. Pour traiter l’ensemble des enjeux de la construction, il est essentiel de sortir des champs strictement techniques et disciplinaires. Il s’agit de se saisir des sujets faisant écho aux préoccupations de la société, pour des bâtiments plus confortables, tout en étant plus sobres en énergie, respectueux de l’environnement, à coût maitrisé. Etienne Crépon, Président du CSTB, souligne : « Changement climatique, transition démographique, révolution numérique... : notre monde est entré dans une phase de profondes mutations, à laquelle le bâtiment et la ville n’échappent pas. La mission du CSTB est d’accompagner les acteurs face aux défis ainsi générés, au service de l’intérêt général. Nos axes prioritaires de Recherche ont été structurés pour répondre à l’ensemble de ces préoccupations transversales, dans une vision globale et interdisciplinaire ». C’est autour de cette vision et en cohérence avec ses priorités scientifiques et techniques (création et diffusion de connaissances, valorisation de la performance et accompagnement de l’innovation), que le CSTB a organisé ses quatre Feuilles de Route de la Recherche :
- Bâtiments et quartiers pour bien vivre ensemble : proposer une continuité du « bien-vivre », depuis la sphère privée du logement, jusqu’à l’espace public, en passant par les différents lieux de vie et les modalités de déplacement.
- Bâtiments et villes face au changement climatique : accompagner les acteurs pour permettre au secteur de la construction de lutter efficacement contre le changement climatique et s’adapter à ses effets.
- Rénovation, fiabilisation de l’acte de construire, innovation : faire cohabiter ces trois démarches indispensables pour maintenir un bon niveau de qualité, de sécurité et de durabilité des constructions, répondre aux objectifs de neutralité carbone et de réduction des consommations énergétiques.
- Economie circulaire et ressources pour le bâtiment : optimiser l’usage des ressources pour en assurer la pérennité et préserver l’environnement, en travaillant sur le réemploi, le recyclage, l’allongement des durées de vie et d’exploitation, la conception frugale et circulaire des produits et des ouvrages et la circularité de l’eau, et ce, via le développement de nouvelles filières créatrices d’emplois.
Sur la base de ces Feuilles de Route, une 1ère phase de programmation de travaux et projets a été mise en place jusqu’en 2025. Elle couvre l’ensemble des enjeux de la construction d’hier, d’aujourd’hui et de demain, dans une approche systémique et pluridisciplinaire ambitieuse et exigeante, comme le souligne Hervé Charrue, directeur général adjoint du CSTB, en charge de la Recherche et du Développement : « Dans une vision à long terme, nous intensifierons les partenariats scientifiques et techniques afin d’articuler et mutualiser nos efforts pour développer et partager les connaissances scientifiques et techniques déterminantes. En parallèle, il nous faudra éduquer sur les effets de nos comportements, de nos usages individuels et collectifs ; communiquer sur le rôle du bâtiment, ses possibilités et ses contraintes ; et enfin, valoriser ses apports, ses impacts à l’échelle de l’individu, de l’urbain, jusqu’à ceux sur la planète. Les nouvelles orientations de la recherche nous y engagent ».
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Innovations et décarbonation chez Ammann
Innovations et décarbonation chez Ammann
Haulotte : une nacelle HA16E pour la Saint-Valentin
Haulotte : une nacelle HA16E pour la Saint-Valentin
Brokk dévoile des robots de démolition de nouvelle génération
Brokk dévoile des robots de démolition de nouvelle génération
Syntec-Ingénierie lance une campagne de communication nationale sur l’ingénierie à destination des jeunes
Syntec-Ingénierie lance une campagne de communication nationale sur l’ingénierie à destination des jeunes
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS