Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > Rennes : une superstructure en béton bas carbone pour le Solférino
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Rennes : une superstructure en béton bas carbone pour le Solférino

PUBLIÉ LE 17 JUILLET 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Rennes : une superstructure en béton bas carbone pour le Solférino
POSE DE LA PREMIERE PIERRE Geste inaugural avec, de gauche à droite, Jérôme Ansaldi, Directeur d’Adim Ouest ; Brice Chapon, Architecte associé de Parc Architectes ; Antoine Monnerie, Directeur général de Territoires, et Marc Hervé, 1er adjoint à l’urbanisme Rennes Métropole
La première pierre du futur immeuble de bureaux, le Solférino, a été posée boulevard Solférino, à Rennes (35). Il a été conçu pour être réversible dans son usage avec un enjeu environnemental fortement marqué.
 
Au sein de la ZAC EuroRennes, le boulevard Solférino s’étend de la gare routière jusqu’au pont St Hélier. Cet axe accueillera une programmation mixte sur environ 40 000 m². D’ici 2026, plusieurs immeubles seront construits dont des bureaux, des logements, des commerces, des services et autres activités. Cet axe sera notamment marqué par l’arrivée d’une école supérieure et d’une résidence étudiante. Le Solférino, dont la livraison est prévue fin 2024, est le premier îlot à sortir de terre. Il accueillera pour partie le futur siège régional de la Délégation Bâtiment Nord-Ouest de Vinci Construction. Le programme, conçu par Parc Architectes et développé par Adim Ouest, filiale de développement immobilier de Vinci Construction, répond à une ambition environnementale forte. Menés par Sogea Bretagne BTP, filiale également de Vinci Construction, les travaux ont démarré en janvier 2023. Afin de limiter l’impact carbone du bâtiment, plusieurs innovations sont mises en place. Pour la superstructure par exemple, l’intégralité du béton sera bas carbone avec une formulation Exegy permettant de réduire les émissions à effet de serre de 25% par rapport à un béton traditionnel. Toutes les façades à ossatures bois sont par ailleurs fabriquées avec des matériaux biosourcés. Des panneaux photovoltaïques viendront recouvrir 45% de la toiture pour couvrir les besoins en électricité du bâtiment. En termes de gestion de l’eau, le Solférino sera équipé d’un système de récupération des eaux pluviales qui servira à alimenter les sanitaires de tout le bâtiment. Enfin, la structure est dotée d’une dalle active qui permettra une régulation thermique passive.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Edycem lance une nouvelle chape fluide destinée aux sols intérieurs
Edycem lance une nouvelle chape fluide destinée aux sols intérieurs
Alkern innove avec sa pièce de raccordement en béton
Alkern innove avec sa pièce de raccordement en béton
Nemetschek Group : « Les méthodes de construction évoluent de manière significative avec l'intégration des technologies numériques »
Nemetschek Group : « Les méthodes de construction évoluent de manière significative avec l'intégration des technologies numériques »
Jean-Jacques Charrié-Thollot élu Président de l’Unicem Auvergne-Rhône-Alpes
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
PUBLICITÉ
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS