ÉVÉNEMENTS
EMPLOI
Environnement Magazine
CONTACTS
S'ABONNER
SE CONNECTER
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS
EMPLOI-FORMATION
À la une \ BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Ecocem propose un ciment bas carbone dédié et adapté aux bétons du quotidien

Par la rédaction. Publié le 16 mai 2023.
Ecocem propose un ciment bas carbone dédié et adapté aux bétons du quotidien
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
Ecocem lance un ciment CEM VI (S-LL) 42,5 N NF destiné au nord de la France et à la région parisienne, offrant une réponse bas carbone accessible aux bétons de tous les jours pour l’ensemble des professionnels du béton, du BPE à la préfabrication.
 
Normalisé, l’Ecocem CEM VI est destiné à l’essentiel des ouvrages du bâtiment. Il permet de produire des bétons selon les différentes classes d’exposition de la norme béton. Il s’utilise pour la réalisation de bétons aux résistances allant du C16/20 à C30/37, et au-delà, et du S1 jusqu’au BAP, et ceci dans toutes les conditions de chantier. Adapté aux usages et rythmes standards de la construction, il permet une généralisation des bétons bas carbone sans impact sur l’organisation traditionnelle des chantiers. Son utilisation permet une réduction conséquente de l’empreinte carbone des bétons : de l’ordre de - 35 % (selon les formulations des bétons). En conséquence l’Ecocem CEM VI répond dès à présent aux exigences des seuils imposés par la Règlementation RE 2020 pour 2028, voire ceux de 2031. Conçu et fabriqué en France, à Dunkerque, ce ciment prêt à l’emploi est d’ores et déjà disponible.
 
Un ciment bas carbone efficient et facile à utiliser  
 
Bas carbone, l’Ecocem CEM VI permet aux professionnels de proposer une solution concrète et probante de réduction de l’empreinte bas carbone des bétons pour répondre aux cahiers des charges exigeants. Les réductions atteintes sont de 40 % à 45 ℅ d’émissions de dioxyde de carbone/ tonne de ciment produite par rapport au CEM I, et de 35 % à 40 ℅/ tonne de ciment par rapport aux CEM II traditionnellement utilisés dans les bétons du bâtiment en France. Il répond aux impératifs de la nouvelle norme NF EN 197-5(2022). Également certifié BENOR, Ecocem peut ainsi fournir ce ciment en Belgique. Certifié CE, il répond également aux critères de vigilance les plus strictes, notamment sur le contrôle qualité des composants et de leur régularité. Ce ciment pourra être mis en oeuvre aussi bien en BPE qu’en préfabrication, pour des voiles, planchers ou terrasses, et par toutes les entreprises de constructions, un seul silo suffit. Ses applications s’étendent du résidentiel collectif à l’individuel, du bâtiment de bureau à l’ERP, des établissements scolaires aux salles de sport… Et ceci à toutes les périodes de l’année.
 
En bref :
• Un ciment à la mise en oeuvre élargie : il convient aux bétons du C16/20 jusqu’au C30/37 et permet de réaliser du S1 jusqu’au BAP : l’essentiel pour les ouvrages en béton du bâtiment.
• Une adaptation optimale aux classes d’exposition courantes, qu’il s’agisse de béton armé, non armé, précontraint, décrites par la NF EN 206 CN +A2/CN1.
• Un respect du rythme standard de construction du bâtiment : ce ciment ne modifie en rien la logistique du chantier, l’organisation des équipes de gros oeuvre et les rotations de banches.
• Une qualité esthétique affinée grâce à une couleur très claire, avec une texture très fine de la peau du béton.
 
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
15 septembre 2023
XtreeE s'associe au CNRS et à l’École des Ponts ParisTech pour l'industrialisation de bétons imprimés structurels XtreeE, spécialiste français de l'impression 3D hors-site grande échelle, en partenariat avec le CNRS et l’École des Ponts ParisTech, développe des recherches autour d’un nouveau type de matériau imprimé en 3D renforcé par des fibres longues, à la fois résistant, offrant une grande liberté de forme et plus respectueux de l’environnement. Des essais sont actuellement menés au sein du Laboratoire Navier (CNRS/École des Ponts ParisTech/Université Gustave Eiffel), sous la responsabilité de Jean-François Caron, Directeur de Recherche CNRS, pour une industrialisation de la solution courant 2024.
XtreeE s'associe au CNRS et à l’École des Ponts ParisTech pour l'industrialisation de bétons imprimés structurels
11 juillet 2023
Eqiom réouvre sa centrale à béton d’Hirson Eqiom réouvre les portes de sa centrale à bétons d’Hirson (02). À travers cette modernisation, l’entreprise répond à la forte demande en BPE (béton Prêt à l’emploi) de la région et consolide de concert son maillage local.
Eqiom réouvre sa centrale à béton d’Hirson
17 juillet 2023
Heidelberg Ranville : 1er projet d’ampleur de séquestration carbone par minéralisation en France Heidelberg Materials annonce le lancement du premier projet majeur en France de séquestration « on shore » du carbone par minéralisation dans sa cimenterie de Ranville (14).
Heidelberg Ranville : 1er projet d’ampleur de séquestration carbone par minéralisation en France
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola