Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > Des grues potences pivotantes, l'alternative
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Des grues potences pivotantes, l'alternative

PUBLIÉ LE 9 MAI 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Des grues potences pivotantes, l'alternative
DR
Pour plus de sécurité et le déplacement imprudent de charges, Igus a mis au point le système guidelok swing qui permet le guidage de l’énergie montée directement dans le contour de la poutre en T. Grâce à un système de bascule spécial, il peut être utilisé avec peu d’usure et à moindre coût, même pour des poutres de grande longueur. 

Les grues pivotantes transportent des pièces vers des rampes de chargement, des machines d’usinage et des postes d’assemblage. Mais des pannes peuvent toujours se produire avec le risque de temps d’arrêt, des réparations imprévues coûteuses et des retards de production dans le pire des cas. « C’est pour augmenter la sécurité des équipements et la productivité que nous avons mis au point un nouveau système de guidage de l’énergie, baptisé guidelok swing », déclare Teddy Hadjali, Responsable Projets e-chain chez igus France. « Les câbles d’alimentation en énergie et les câbles de données ne pendent plus, ils se déplacent directement dans le contour de la poutre de la grue potence pivotante grâce à la structure très fine et compacte du guidage. Hors de portée des charges en suspension, des engins de manutention ou d’autres grues potences pivotantes. »

Contrairement aux applications traditionnelles avec des chaînes porte-câbles, c’est le brin inférieur qui est en mouvement sur le système guidelok swing. Le brin supérieur est maintenu au-dessus du chariot à l’aide de bascules, les éléments « swing » qui donnent leur nom au système. Sur une chaîne porte-câbles classique, le brin supérieur glisserait normalement sur le brin inférieur. Mais igus en a inversé la conception par une astuce technique, avec des bascules vissées tous les 800 millimètres sur le rebord de la poutre en T. Lorsque le brin supérieur passe, le rayon de la chaîne pousse les volets de la bascule vers le haut et s’enclenche. Dans l’autre sens, les volets s’ouvrent comme une trappe et laissent de nouveau passer le brin supérieur. L’avantage du système réside dans le fait que brin supérieur et brin inférieur ne sont jamais en contact. L’usure est donc faible et le guidage de l’énergie a ainsi une longue durée de vie. « Le système guidelok swing présente un autre avantage. Nous n’avons pas besoin de goulotte de guidage, la chaîne porte-câbles étant maintenue en position par les bascules et ne pouvant pas se déporter sur les côtés », explique Teddy Hadjali. « Cela rend aussi le guidage de l’énergie économique. Son prix est du niveau de celui des systèmes classiques à guirlandes».  Les systèmes existants peuvent aussi être transformés plus rapidement en l’absence d’une goulotte de guidage.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Potain sur un projet immobilier en Moldavie
Potain sur un projet immobilier en Moldavie
Tadano déploie une grue mobile de 80 T au Canada
Tadano déploie une grue mobile de 80 T au Canada
DLR publie les indices de coût de revient 2023 des loueurs et grues à tour
DLR publie les indices de coût de revient 2023 des loueurs et grues à tour
Montpellier : Eiffage signe avec la CCI Hérault le contrat de promotion immobilière pour le futur campus Cambacérès
Montpellier : Eiffage signe avec la CCI Hérault le contrat de promotion immobilière pour le futur campus Cambacérès
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS