BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES
VIDÉOS
À la uneBÂTIMENT - GROS OEUVRE

Cemex s’engage dans la décarbonation du transport de ses matériaux de construction

Par la rédaction. Publié le 17 juin 2022.
Cemex s’engage dans la décarbonation du transport de ses matériaux de construction
Camion-malaxeur roulant au biocarburant © Photothèque Cemex
Newsletters gratuites
Archiver cet article
Depuis le printemps 2022, les véhicules transportant les matériaux du Groupe Cemex et utilisant des carburants alternatifs ou l’énergie électrique sont signalés d’un marquage spécifique.
 
Engagé depuis de nombreuses années dans la décarbonation de ses activités, le Groupe Cemex optimise le transport de ses matériaux de construction et souhaite faire évoluer au maximum les véhicules concernés vers des technologies plus respectueuses de l’environnement. En ce sens, l’entreprise incite fortement ses transporteurs réguliers à privilégier les carburants alternatifs ou encore l’électricité. Depuis le printemps 2022, les véhicules utilisés (camion-benne, camion-malaxeur ou encore semi-remorque électrique) sont signalés d’un marquage spécifique.

Le transport est l’activité qui contribue le plus aux émissions de gaz à effet de serre (GES) de la France. Le transport routier professionnel de marchandises (camions, véhicules utilitaires légers) et le transport collectif de voyageurs (autocars et bus), ainsi que l’ensemble des véhicules utilitaires légers représentent 40 % des émissions du secteur des transports. Consciente de l’enjeu majeur que représente la décarbonation de ses activités, y compris dans le transport des matériaux, Cemex incite ses transporteurs réguliers à investir dans des véhicules utilisant des carburants alternatifs. Ainsi, plusieurs des camions transportant les matériaux du Groupe oulent au gaz naturel, au biogaz ou encore au biocarburant. « L’un de nos transporteurs en Ile-de-France utilise également une semi-remorque roulant au gaz naturel et équipée d’une cuve indépendante de 12 m3 100 % électrique. Ce camion figure parmi les premières semi-remorques avec cuve électrique en France. Le châssis a été construit par Volvo, et la cuve par le fabricant belge Debuf. Il présente l’avantage d’être moins polluant que les véhicules conventionnels, pour lesquels jusqu’à 40 % de l’énergie est dédiée à faire tourner la cuve », indique Emanuel Mendes, directeur logistique BPE.

Un marquage pour valoriser l’action climatique 

Cemex a imaginé un habillage spécifique pour ces véhicules aux énergies moins polluantes, constitué du logo Future In Action et spécifiant l’énergie alternative utilisée. Entre mars et juin, les premiers marquages ont été réalisés sur un camion-benne, un camion-malaxeur et la semi-remorque électrique. Dans les mois à venir et partout en France, tous les nouveaux véhicules utilisant des carburants alternatifs seront marqués.
« Cemex est engagé de longue date en faveur de la réduction de son empreinte carbone. À travers Future In Action, notre stratégie d’action climatique, nous nous sommes fixés pour objectif de réduire de 55 %** d’ici à 2030 les émissions de carbone de nos activités en Europe afin d’atteindre les objectifs de l’accord de Paris, » souligne Louis Natter, directeur développement durable. En 2021, le Groupe a naturellement souhaité rejoindre la démarche FRET21 afin d’améliorer ses performances environnementales dans le domaine du transport. FRET21 a pour objectif d’inciter les entreprises agissant en qualité de donneurs d’ordres des transporteurs à mieux gérer l’impact des transports dans leur stratégie de développement durable. Chaque entreprise volontaire signe un engagement avec l’Ademe dans lequel elle précise un objectif de réduction des émissions de CO2 et s’engage à mettre des actions en place pour y parvenir. Cemex s’est ainsi engagé à réduire ses émissions de carbone liées aux transports routier, ferroviaire et fluvial de 12 % d’ici à 2024.

 
 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Prescription Béton
Le magazine pour les professionnels du béton durable, enquêtes et réalisations, science et techniques innovantes.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Coup double pour une réhabilitation à Villeneuve d'Ascq
3 juin 2021
Coup double pour une réhabilitation à Villeneuve d'Ascq Demathieu Bard Construction Nord réalise une opération majeure couplant réhabilitation et construction au coeur de la ville de Villeneuve d’Ascq (59). Le projet comprend la réhabilitation d’un ancien immeuble de bureaux et d’un ancien réfectoire en deux bâtiments accueillant 303 logements étudiants et la construction de 124 logements neufs. Les travaux ont démarré en janvier 2020 et se termineront à la fin de cette année.
Bouafles : une carrière multimétiers
20 juillet 2022
Bouafles : une carrière multimétiers Labellisée en 2021, la carrière Cemex de Bouafles, dans l’Eure, est en activité depuis les années 1960. Elle affiche un spectre très intéressant des métiers liés à l’extraction de matériaux qu’elle concentre sur deux sites de respectivement 130 ha et 70 ha, situés de part et d’autre d’une zone Natura 2000.
Cemex limite l’empreinte carbone d’un chai bordelais
28 juin 2021
Cemex limite l’empreinte carbone d’un chai bordelais Le Dôme est un Saint-Émilion grand cru né dans les années 1990 au coeur du mouvement garagiste. Micro-cuvée avec une production annuelle d’environ 2 500 caisses, c’est la plus forte expression de Cabernet Franc à Bordeaux. Aujourd’hui, il se dote d’un chai dédié, projet auquel Cemex participe...
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola