Menu
SIFER 2021
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Notre-Dame de Paris : où en est-on du chantier ?

Notre-Dame de Paris : où en est-on du chantier ?
La pose des échafauges intérieurs, débutée en octobre 2020, se poursuit dans la nef © David Bordes / Etablissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris
Par la rédaction, le 13 avril 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Où en est le chantier de la cathédrale Notre-Dame de Paris après deux ans de travaux ? On fait un point sur le chantier. 

Le chantier a bien avancé malgré les triples contraintes auxquelles il est soumis : le plomb, la crise sanitaire et l’arrêté de péril. La phase de sécurisation, commencée au lendemain de l’incendie, est désormais en voie d’achèvement.

Rappelons les opérations importantes réalisées depuis deux ans :

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
- la dépose de l’échafaudage sinistré (de juin à novembre 2020), qui entourait la flèche au moment de l’incendie, dont il a patiemment fallu scier un à un les 40 000 tubes de métal qui avaient fondu.
- la dépose et l’évacuation du grand orgue (d’août à décembre 2020), dont il fallut déposer les 8000 tuyaux répartis en 115 jeux.
- le chantier-test mené sur deux chapelles – Saint Ferdinand et Notre-Dame de Guadalupe (de septembre 2020 à janvier 2021) pour définir un protocole de nettoyage de restauration qui sera généralisé à l’ensemble des 24 chapelles que compte la cathédrale.
- l’évacuation des vestiges, le nettoyage et l’aspiration de l’ensemble des voûtes du chœur, de la nef et de la croisée des quatre voûtes adjacentes du transept.

Une dernière opération importante est en cours : la sécurisation des voûtes réalisée en montant des échafaudages à l’intérieur de la cathédrale et en posant des cintres en bois sous les voûtes pour les consolider.
 
Le chœur a été étayé © David Bordes / Etablissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris

Enfin, la pose d’un parapluie au niveau de la croisée du transept permettra d’assurer la mise hors d’eau de la cathédrale. Cette phase de sécurisation s’achèvera comme prévu à l’été prochain.

Rappel du calendrier

Phase de sécurisation (16 avril 2019 – été 2021)
Budget : 165 millions d’euros
Principales opérations réalisées
- 15 au 16 avril 2019 (nuit de l’incendie) : sauvetage des reliques les plus précieuses et d’éléments du Trésor
- Avril 2019 : évacuation et préservation des œuvres d’art
- Avril-mai 2019 : instrumentation de la cathédrale
- Mai 2019-début 2021 : déblaiement, tri et inventaire des vestiges
- Mai-novembre 2020 : cintrage des 28 arcs-boutants
- Juin-novembre 2020 : démontage de l’échafaudage sinistré
- Août 2020-décembre 2020 : dépose du grand orgue
- Automne 2020-printemps 2021 : évacuation des vestiges, nettoyage et aspiration des quatre voûtes adjacentes du transept, dégagée de l’échafaudage sinistré

Principales opérations en cours
- Juin 2020-mi-2021 : consolidation et diagnostic des voûtes
- Octobre 2020-été 2021 : pose d’échafaudages intérieurs sur près de 27 mètres de hauteur dans le chœur, les transepts et la nef, opération préalable à la pose des cintres en bois pour sécuriser les voûtes
- Printemps 2021 : sécurisation des pieds de gerbe, laissés à nu par l’effondrement de la voûte de la croisée du transept
- Printemps 2021 : pose d’un parapluie au niveau de la croisée du transept permettant d’assurer la mise hors d’eau de la cathédrale.
- Mars-été 2021 : consolidation des six voûtes les plus fragilisées par la pose de cintres en bois
La phase de sécurisation de l’édifice s’achèvera à l’été 2021.

Opérations préalables à la restauration déjà réalisées
Si le chantier de restauration n’a pas formellement débuté, deux opérations majeures, préalables à la restauration, ont été menées :
- Septembre 2020-janvier 2021 : le chantier-test mené sur deux chapelles – Saint Ferdinand et Notre-Dame de Guadalupe – pour définir un protocole de nettoyage et de restauration qui sera généralisé à l’ensemble des 24 chapelles que compte la cathédrale, a donné des résultats très satisfaisants.
- Janvier 2021 – mars 2021 : sélection et récolte des 1000 chênes nécessaires à la restitution de la flèche, du transept et des travées adjacentes grâce à la mobilisation de l’interprofession France Bois Forêt et de la générosité de l’ensemble des acteurs de la filière. L’ensemble des chênes a été offert. 50% sont issus de forêts publiques, 50% de forêts privées.

Phase de restauration (hiver 2021 – 2024)
- Les études préalables à la restauration sont bien avancées.
- La décision de restituer l’architecture extérieure à l’identique, flèche et couverture du grand comble, dont les grands principes ont été approuvés par le président de la République, a été prise le 9 juillet 2020, suite à un avis unanime de la Commission nationale du patrimoine et de l’architecture (CNPA). Un choix unanimement partagé par le Conseil scientifique de l’établissement public, réuni le 23 juin 2020. En outre, le 25 mars 2021, la CNPA a émis un avis favorable à un dessin proche de celui de la charpente disparue, donnant à voir les qualités formelles de la charpente médiévale et sa profondeur historique, laquelle témoigne de l’émergence de l’art du trait de charpente, classé au patrimoine mondial de l’humanité. Pour autant, le projet ne vise pas à réaliser un pur fac-similé de l’ouvrage disparu. Fidèle au dessin médiéval, il restitue les seules réparations pertinentes au plan structurel ou patrimonial.
- L’étude présentée privilégie la fidélité à la forme du monument et une restauration de la cathédrale dans son dernier état « complet, cohérent et connu », comme le préconise la charte de Venise quand cet état est parfaitement documenté et que sa restitution est réalisable.
- Les travaux de restauration à proprement parler commenceront cet hiver (hiver 2021), à la suite des appels d’offres de travaux dont certains sont d’ores et déjà engagés.
- L’examen par l’établissement public des études de diagnostic réalisées par Philippe Villeneuve, architecte en chef des monuments historiques, et ses équipes est en cours et permettra de finaliser le programme d’ordonnancement des travaux, le calendrier précis et le budget de la restauration.
- Le calendrier précis des travaux permet de tenir l’objectif de rendre la cathédrale au culte en 2024.

Retrouvez sur LinkedIn Julia Tortorici, rédactrice en chef de BTP Construction.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
PlanRadar digitalise le chantier de la plus haute tour d’Europe
PlanRadar digitalise le chantier de la plus haute tour d’Europe
PlanRadar accompagne le chantier de construction du plus haut bâtiment jamais construit dans l’union Européenne, Varso Place, dans la capitale polonaise.
Soutenir et accélérer l’utilisation des matériaux biosourcés dans les bâtiments
Soutenir et accélérer l’utilisation des matériaux biosourcés dans les bâtiments
Lundi 13 septembre dernier, Pascal Berteaud, Directeur général du Cerema et Marie de Korff, Présidente de Biobuild Concept, ont signé une convention cadre de partenariat de 5 ans. Elle s’inscrit dans le cadre du dispositif CeremaLab d’appui aux startups et PME innovantes.
La chute des géants de béton du port du Havre
La chute des géants de béton du port du Havre
Afin de faire place à une zone d’activité de 30 hectares dédiée à l’éolien offshore, et sur laquelle Siemens Gamesa implantera prochainement la future usine de fabrication de pales et de nacelles d’éoliennes, le port du Havre fait déconstruire deux groupes de silos à grains désaffectés. Des géants en béton précontraint de 60 m de haut dont le « grignotage » a été confié à un groupement emmené par Avenir Déconstruction, et composé d’Eiffage et Boutté. 
Reconfinement : le secteur du BTP ne lâche rien
Reconfinement : le secteur du BTP ne lâche rien
Contrairement au premier confinement, les chantiers ne sont actuellement pas à l'arrêt. Dans ce numéro de BTP ça tourne, vous découvrirez un chantier de VRD. Nous irons également à la rencontre de Delphine Degauchy, elle est cheffe d'entreprise dans l'Oise. Et puis, Sébastien Battaglini nous fera visiter une exposition consacrée à la construction.
La première Potain MRH 175 à l'oeuvre outre-Manche
La première Potain MRH 175 à l'oeuvre outre-Manche
Le groupe Radius a mis en service la première grue à tour Potain MRH 175 en Angleterre pour le développement de York Place à Nottingham, où elle travaillera aux côtés d'une Potain MR 225 A installée en mars dernier.
Liebherr enrichit sa gamme de grues de types forts
Liebherr enrichit sa gamme de grues de types forts
Liebherr présente la nouvelle grue 205 EC‑B 10 dans la catégorie des 200 tonnes métriques qui comble l’écart entre la 172 EC-B 8 et la 220 EC-B 10.
Genie étend sa gamme de micro ciseaux
Genie étend sa gamme de micro ciseaux
Les nouveaux micro ciseaux GS-1432m et GS-1932m offrent des alternatives polyvalentes pour toute application en hauteur de travail jusqu'à 7,55 m.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.