Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Une circulaire marque le renforcement du contrôle du travail détaché

Une circulaire marque le renforcement du contrôle du travail détaché
Crédit photo : Jeanne Menjoulet
Par la rédaction, le 22 janvier 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion a publié une nouvelle circulaire sur les règles applicables en matière de détachement international des salariés, marquant ainsi le renforcement du contrôle du travail détaché.

Depuis 12 ans, les règles relatives au travail détaché ont considérablement été renforcées notamment pour lutter contre la fraude et la concurrence déloyale et préserver les droits des salariés concernés. La fraude prive en effet souvent les salariés concernés de leurs droits, instaure une concurrence déloyale entre entreprises et une perte de cotisations sociales pour la collectivité.

Les agents de l’inspection du travail ont ainsi effectué 36 660 interventions en 2019 et 2020 malgré le contexte de crise sanitaire pour vérifier la bonne application de la règlementation : près de 1200 sanctions administratives ont été notifiées sur cette même période.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Afin de faciliter les contrôles de l’inspection du travail, de mieux expliciter les règles applicables et leur articulation et de rappeler leurs obligations et responsabilités aux sociétés détachant des salariés et à leurs donneurs d’ordre, la Direction générale du travail a publié une nouvelle circulaire qui fait le point sur le droit applicable sur le sujet compte tenu des nombreuses évolutions législatives et réglementaires de ces dernières années.

Une règlementation renforcée avec : 

- les lois de transposition des directives européennes de 2014 sur le contrôle de la régularité du détachement et la vigilance des donneurs d’ordre, et de 2018 sur l’égalité de rémunération entre travailleurs détachés et nationaux et la prise en charge des frais de transport et d’hébergement ;
- loi du 10 juillet 2014 sur la responsabilité des maîtres d’ouvrage et des donneurs d’ordres et le renforcement des sanctions en cas de fraude ;
- les lois des 6 août 2015, 8 août 2016 et 5 septembre 2018 sur l’exercice effectif d’une activité dans le pays d’origine, la régularité du détachement, le montant et le paiement des amendes…
 

La circulaire élaborée par la direction générale du travail s’articule en 5 grands points :

- le cadre juridique (européen et national) du détachement avec un rappel des différents cas de détachement (PSI, intragroupe, intérim et compte propre) ;
- les dispositions applicables aux salariés détachés notamment en matière de relations de travail, de temps de travail et de congés, de santé/sécurité, de rémunération, de frais professionnels ;
- les obligations des employeurs en matière de déclaration, de contrôle et de garantie financière ;
- les obligations de vigilance et de diligence du maitre d’ouvrage et du donneur d’ordre quant au respect de la licéité du détachement ou lors d’accidents du travail  ;
- les sanctions administratives et pénales applicables à l’employeur et au donneur d’ordre en cas de manquement et les voies de recours pour les contester.

Retrouvez sur LinkedIn Julia Tortorici, rédactrice en chef de BTP Construction.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
113 nouveaux logements à Villeurbanne
113 nouveaux logements à Villeurbanne
ID&AL groupe donne le coup d'envoi des travaux du projet L’Îlot Charmes à Villeurbanne. Un nouvel ensemble immobilier mixte de 113 logements se distinguant par sa végétation luxuriante et qui verra le jour au 2e trimestre 2023.
Désordres des enduits monocouche
Désordres des enduits monocouche
Les maçonneries extérieures sont souvent recouvertes d’un enduit monocouche à base de liants hydrauliques, appliqués en une ou deux passes « frais sur frais » avec le même mortier. Sa fonction première est l’imperméabilisation, et accessoirement une vocation de parement. La plupart des dommages sont liés à l’aspect, sans incidence sur la qualité et la durabilité de l’enduit. D’autres, en revanche, affectent l’imperméabilité de la paroi.
La construction mondiale en croissance de 5,2 %
La construction mondiale en croissance de 5,2 %
Après l'effondrement de l'activité de construction en 2020 dans le monde, suite à la pandémie, le secteur devrait repartir de +5,2 % en 2021, selon GlobalData. La production sera 2,5 % plus élevée que celle de 2019.
Des adjuvants pour les bétons de demain
Des adjuvants pour les bétons de demain
L’utilisation d’adjuvants permet de réduire l’empreinte carbone du ciment en remplaçant une partie de clinker par des additions dont l’empreinte carbone est moindre. Par ailleurs, le recours à des adjuvants toujours plus performants permet aussi de valoriser les granulats de moins bonne qualité, comme les granulats concassés et les granulats recyclés car l'utilisation de ces matériaux peut poser des problèmes techniques dans les bétons. Les adjuvantiers sont donc mobilisés pour la cause environnementale et continuent de développer des produits pour les ciments et les bétons de demain afin de préserver la vie des générations futures.
Quand une Grove GMK5150L fait ses preuves en Autriche
Quand une Grove GMK5150L fait ses preuves en Autriche
Depuis mai 2018, une Grove GMK5150L est utilisée dans le département d'assemblage de pièces préfabriquées de la société autrichienne HABAU à la satisfaction de tous.
L’enduit prêt à l’emploi de Beissier disponible en grandes surfaces
L’enduit prêt à l’emploi de Beissier disponible en grandes surfaces
Les Grandes Surfaces de Bricolage (GSB) comme Leroy-Merlin et Castorama viennent de référencer Prestonett de Beissier et son enduit Garnissant et Finition.
Label RE2020 : le Plan Bâtiment Durable ouvre une première étape de concertation
Label RE2020 : le Plan Bâtiment Durable ouvre une première étape de concertation
Par lettre de mission datée du 7 octobre 2020, Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement, a missionné Philippe Pelletier, président du Plan Bâtiment Durable, pour animer les travaux conduisant à l’élaboration du label qui sera associé à la RE2020.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.