Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Matériaux de construction : un besoin de 1 400 recrutements par an

Matériaux de construction : un besoin de 1 400 recrutements par an
Par la rédaction, le 26 novembre 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
En partenariat avec l’Unicem (Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction) et les OPCO (Opérateur de compétence), le GIE réseau des CERC filière construction, publie un tableau de bord sur l’emploi, la formation et l’activité de l’industrie des matériaux en France. L’Unicem estime ainsi que les entreprises de la filière « carrières et matériaux » auront besoin de recruter 1 400 collaborateurs chaque année, et ce pendant 20 ans.

Ce recueil d’indicateurs est décliné dans chacune des régions administratives. Dans un contexte économique et social perturbé par la crise sanitaire, ces travaux ont le mérite d’apporter un éclairage sur l’état du marché du travail du secteur des matériaux avant l’arrivée de la pandémie. On y découvre une industrie pourvoyeuse d’emplois stables, riche en métiers variés, présente dans tous les territoires, et offrant des carrières professionnelles évolutives et pérennes. L’industrie de matériaux de construction couvre un large spectre d’activités, allant de l’exploitation de carrières pour l’extraction de matière première à la fabrication de produits tels que le béton prêt à l’emploi (BPE), les mortiers et ciments, produits préfabriqués en béton, mais aussi la taille et le façonnage de pierres. Selon la dernière enquête annuelle de l’Unicem (portant sur le champ : granulats, béton prêt à l’emploi, pierres de construction et produits pour l’industrie et n’intègre pas les mortiers, le ciment, et le béton préfabriqué) en 2018, l’industrie de matériaux de construction représentait 2 888 entreprises, réparties sur 5 861 sites, générant un chiffre d’affaires de 9 210 millions d’euros. Cette production, essentiellement destinée au bâtiment (46 %) et TP (44 %), concentre plus de 73 500 emplois, un chiffre relativement stable sur ces 4 dernières années (72 189 en 2015 vs 73 576 en 2019). La majorité des salariés du secteur des matériaux travaille dans des métiers liés à la production (44%), un quart dans des emplois administratifs et commerciaux, tandis que moins d’un cinquième occupe des fonctions techniques et d’encadrement. Les emplois de chauffeurs/conducteurs d’engins et de maintenance représentent respectivement 9 % et 5 % des emplois totaux. 96 % des salariés de l’industrie des matériaux sont employés en CDI soit 8 points de plus que pour l’ensemble des industries. Le salaire brut médian annuel dépasse les 30 000 euros. L’étude fait également ressortir que 52 % des salariés ont 45 ans et plus. Cette constatation amène une évidence. Le secteur va devoir faire face aux départs à la retraite et reconquérir des vocations chez les plus jeunes.

Des métiers et savoir-faire diversifiés

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Du niveau CAP au diplôme d’ingénieur, de l’extraction des roches et minéraux jusqu’à leur transformation et leur mise en œuvre, l’industrie des matériaux de construction propose un large éventail de métiers aux savoir-faire diversifiés et offre de nombreuses opportunités professionnelles. Cependant, un constat demeure : malgré les enjeux d’avenir que le secteur représente, très souvent les entreprises peinent à recruter le personnel qualifié nécessaire au bon développement de leur activité et des territoires. Or, les défis environnementaux couplés aux enjeux de la construction de demain font de ce secteur l’un des plus dynamiques et des plus attractifs en termes d’évolution de carrière, de pérennité de l’emploi et d’innovation. L’Unicem estime que les entreprises de la filière « carrières et matériaux » auront besoin de recruter 1 400 collaborateurs chaque année, et ce pendant 20 ans. Sur l’année 2018-2019, 2 429 jeunes ont suivi une formation initiale en alternance. Un chiffre qui, même s’il reste encore inférieur à celui d’il y a 5 ans (2 545 pour 2013-2014), se révèle assez stable, sur les 4 dernières années. La formation en alternance concerne essentiellement les métiers de conducteurs (913) et mécaniciens d’engins (1 008). Les métiers de la pierre et du marbre attirent quant à eux 341 apprentis. En 2019, 2 012 entreprises de l’industrie des matériaux ont déployé des actions de formation représentant 1 002 364 heures auprès de 44 876 bénéficiaires. Ces derniers se répartissent entre les ouvriers (41 %), les techniciens et agents de maitrise (27 %), les ingénieurs et cadres (18 %) et les employés (14 %). Les formations continues les plus suivies sont la conduite d’engins et la sécurité, représentant respectivement 14 % et 13 % des stagiaires.
 

Retrouvez sur LinkedIn Christine Raynaud, rédactrice en chef de Prescription Béton.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
[Exclu] Wizzcad :  Le digital n’est plus un luxe, c’est une nécessité
[Exclu] Wizzcad : "Le digital n’est plus un luxe, c’est une nécessité"
Depuis 2013, Wizzcad accompagne les acteurs de la construction dans leur transformation digitale afin de les aider à construire leurs projets. Cyril Perrin, CEO et Directeur R&D de Wizzcad vient de nous annoncer un partenariat technologique avec Upcyclea pour créer la première solution de smartbuilding circulaire. Explications...
Changement au sein de la direction de MCD
Changement au sein de la direction de MCD
Depuis le 15 juin dernier, Olivier Million-Picalion a rejoint la direction du groupement de négociants MCD. Il succède à Jean-Marc Damour.
Francis Lagier, président de Weinerberger France, est décédé
Francis Lagier, président de Weinerberger France, est décédé
Le président de Wienerberger France, société spécialisée dans la fabrication de matériaux de construction (briques, tuiles et bardages), est décédé le 30 août dernier des suites d'une longue maladie.
LCA Construction Bois : 9,6 millions d'euros de CA
LCA Construction Bois : 9,6 millions d'euros de CA
LCA Construction Bois fait état, à fin 2020, d'un chiffre d'affaires de 9,6 millions d'euros, en progression de 11,6 %. 
Une reconstruction à l’identique de Notre-Dame de Paris finalement décidée
Une reconstruction à l’identique de Notre-Dame de Paris finalement décidée
Après une réunion de la Commission nationale du patrimoine et de l’architecture (CNPA), Emmanuel Macron a indiqué avoir acquis la conviction qu’il faut restaurer la cathédrale Notre-Dame de Paris à l’identique.
Marseille : la dernière phase de travaux des Baumettes est pour Eiffage
Marseille : la dernière phase de travaux des Baumettes est pour Eiffage
Eiffage Construction (mandataire) et Eiffage Énergie Systèmes ont remporté en groupement le marché de la troisième et dernière phase du projet de reconstruction de l’établissement pénitentiaire des Baumettes à Marseille. 
Circulation et stationnement : la mairie de Paris contente les professionnels du bâtiment
Circulation et stationnement : la mairie de Paris contente les professionnels du bâtiment
La FFB Grand Paris travaille depuis des mois avec la mairie de Paris sur les problématiques de circulation et de stationnement des professionnels du bâtiment en zone ultra-urbaine.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.