Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Un bâtiment R+8 en béton de chanvre

Partager :
Un bâtiment R+8 en béton de chanvre
Par Ch. Raynaud, le 10 mars 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Bâtiment - Gros oeuvre
Situé au 81 Rue de Bellevue à Boulogne-Billancourt (92), le projet de 15  logements sociaux est aussi  le premier bâtiment en France et en Europe  à atteindre 25 mètres de hauteur avec une solution béton de chanvre.
 
Ce projet s’inscrit directement dans la démarche socio-environnementale du maître d’ouvrage Immobilière 3F, mais aussi dans sa démarche architecturale. « Nous avons pour ambition de faire des projets remarquables – stricto-sensu – et demandons aux architectes de faire des propositions innovantes » souligne Adrien Biggi, responsable de projets au sein de la direction de la construction Ile-de-France d’Immobilière 3F, « l’enjeu de ce genre de projet, avec financement public, est d’arriver à des solutions intéressantes architecturalement, socialement et environnementalement tout en maîtrisant le coût et l’entretien ». La réponse de l’agence North by Northwest Architectes a ainsi été sélectionnée pour « la meilleure proposition méthodologique, l’offre économique, son expertise en matière de logements collectifs et sa maîtrise des matériaux biosourcés ». Le Béton de Chanvre Tradical (BCB) choisi par un maître d’oeuvre spécialiste de matériaux biosourcés démontre ici la simplicité constructive du matériau mis en oeuvre par l’entreprise JR Bat et utilisé en hauteur dans un contexte urbain complexe. La recherche technique a été pensée suivant 7 axes principaux, notamment avec le BE LM Ingénieur : qualité sélective du matériau utilisé (des caractéristiques spécifiques du Béton de Chanvre Tradical), coût de construction attractif, dans les standards traditionnels de la construction, performances thermiques réduisant fortement le poste « chauffage+ECS » (inférieur à 20 €/mois), confort acoustique réel, entretien fortement réduit, isolation efficace à très longue durée de vie (> 100 ans), confort d’été sans climatisation…
 
Conjuguer social et environnemental
 
Situé dans une rue parallèle à la Seine, ce futur bâtiment s’élèvera au coeur du quartier Silly Gallieni sur une parcelle très étroite en forme de rectangle légèrement en biais d’une superficie de 245 m². Ce projet répond donc  à une situation assez complexe. Mais au-delà de conditions de mise en œuvre complexes, Immobilière 3F avait très clairement exprimé ses objectifs : l’obtention de la certification NF Habitat HQE niveau RT 2012 – 20 %, une intégration des énergies renouvelables à concurrence de 25 %, une limitation des coûts des postes de chauffage et eau chaude pour éviter une précarité énergétique aux habitants, une pérennité de l’ouvrage, une habitabilité de qualité : lumière, orientation, qualité de l’air, éclairage naturel optimisé, organisation spatiale agréable, et un coût de construction raisonnable. La performance thermique s’inscrit de manière forte dans ce projet. Bien que tous les éléments positifs du béton de chanvre ne soient pas aujourd’hui pris en compte dans les résultats des calculs réglementaires, les qualités thermiques de ce matériau créé par BCB sont reconnues et choisies ici pour ce bâtiment.  Avec une conductivité thermique ℷ = 0,076 W/m.k, le béton de chanvre utilisé va permettre de limiter considérablement les dépenses de chauffage du locataire. Grâce à l’écrêtage des températures généré par ce matériau (changement de phase) les usagers bénéficieront ici d’un confort d’été gratuit sans climatisation artificielle aussi bien que d’un confort d’hiver ….Ici, le béton de chanvre trouve naturellement une reconnaissance de son rôle environnemental.
 Le projet répond à des exigences en termes financiers importantes : coût de construction limité, poste d’entretien réduit, prix de location adapté.  Le montant du marché initial s’élève à 1 660 893 euros (soit environ 118 000 € pour un logement). La surface plancher (SPC) est de 726,54 m² environ.  Les constructeurs estiment le prix du m² du bâtiment à environ 1 750 € /m² SDP.  « Certes, la solution de béton de chanvre solution présente un léger surcoût (de l’ordre de 5 à 10 % par rapport à une opération classique) mais elle s’inscrit dans nos engagements en matière de développement durable : réduire notre empreinte écologique en tant que maitre d’ouvrage et réduire la facture énergétique de nos locataires en tant que bailleur social », souligne Adrien Biggi.
 
 
Une solution béton traditionnel et béton de chanvre
 
L’agence « a fait appel à des matériaux nobles » : un soubassement en briques apparentes rappelle les architectures de la rue, des enduits naturels à la chaux aérienne Tradical recouvrant le béton de chanvre apportent à la fois douceur et luminosité. Ce chantier est le premier bâtiment à atteindre 25 mètres de hauteur avec une solution béton de chanvre (sur 2 façades). L’architecte et le Bureau d’études ont opté pour une solution mixte associant béton traditionnel pour la structure (prédalle et prémurs) et béton de chanvre pour les deux façades principales, l’une sur rue et l’autre sur jardin. La légèreté de celui-ci (280 kg/m3) contribue aussi à limiter les charges supportées par les parcelles. L’innovation de la chaux Tradical Thermo permet également de réaliser des épaisseurs de murs moins importantes.
JR Bat a été chargée du lot béton de chanvre mais aussi démolition, gros oeuvre, hors d’eau / hors d’air.  Le démarrage des travaux de projection (60 m3 de béton de chanvre) a eu lieu en février 2020. Une équipe de 4 personnes a projeté le béton de chanvre sur une épaisseur de 26 cm sur chaque façade. Le mélange chaux Tradical Thermo -  Chanvribat s’effectue sur site. Le béton de chanvre est projeté mécaniquement sur des panneaux ossature bois préfabriqués en atelier (Société Val Bois) de 3 à 4 m de large par 2 m 50 de hauteur, fixés sur la structure porteuse. La durée de vie de l’isolant Béton de Chanvre Tradical (cf. ACV Ministère de l’Agriculture 2007 et FDES n°2-54 :2019) est donnée pour 100 ans. Sa pérennité et son efficacité durable sur le plan thermique évitent ainsi aux bailleurs sociaux ou syndicats de copropriétés de prévoir des financements de renouvellement d’isolation coûteux.
 
Le chantier en bref
Maitrise d’ouvrage : Immobilière 3F
Maitrise d’œuvre/Architecte mandataire : North by Northwest Architectes
Structure thermique : LM Ingénieur
BET Économiste : MOTEEC Ingénierie
Entreprise : JR Bat
Démarrage des travaux : Décembre 2018
Livraison prévue : Avril 2020
Montant du marché : 1 660 893 Euros
Surface parcelle : 245 m²
Épaisseur béton de chanvre façade : 26 cm
Quantité de Béton de Chanvre : 58 m3
Performances visées : Habitat HQE / Niveau RT 2012 – 20 %

 
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  Zapping de la semaine : 8 chantiers sur 10 à l'arrêt
Les chantiers vont-ils reprendre à la suite d'un accord trouvé entre les pouvoirs publics et les fédérations professionnelles du bâtiment? Pour l'heure, la plupart des entreprises restent fermée.
+ de vidéos BTP ça tourne
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
WC LOC, EXPERT EN SANITAIRES MOBILES À LA MESURE DE VOS ENVIES... SURTOUT LES PLUS PRESSANTES !
Quelle que soit la durée de votre chantier et sa typologie (souterrain, ferroviaire, aérien, routier, fluvial, construction…), WC Loc vous apporte un accompagnement personnalisé pour disposer de solutions sanitaires robustes et parfaitement adaptées à la taille de vos équipes et aux contraintes de votre terrain. Besoin d’un WC sur votre chantier ? Contactez-nous !
Accéder au site de WC LOC
UN JOUR EN CONFINEMENT AVEC...
Morgan Pisanu (Takeuchi)
Crise du Covid-19 oblige, ConstructionCayola.com a souhaité en savoir un peu plus sur ce que font les professionnels du secteur pendant cette période de confinement. Journée type ? Quelles nouvelles habitudes ? Quelles méthodes ? Etc...Ou comment s'organise la profession en cette période étrange...Morgan Pisanu, directeur commercial de Takeuchi France, nous évoque son quotidien.
Toutes les interviews
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
Une Potain MCT 85 à l’œuvre pour la construction d’un temple en Inde
Une Potain MCT 85 à l’œuvre pour la construction d’un temple en Inde
L’entreprise Bhanu Construction, basée à Mumbai, opère actuellement une grue Potain MCT 85 dans le cadre de la construction d’un nouveau temple au sein de la ville de Shirdi (Inde).
Demain, quel coffrage ?
Demain, quel coffrage ?
La complexité croissante des bâtiments et les exigences réglementaires favorisent l’approche BIM (Building Information Modeling). Bien maîtrisée, elle permet de nombreux allers et retours entre les différentes équipes de conception, fiabilise et accélère leurs échanges de données. Délais, qualité et productivité sont au cœur de cette mutation. Pour aller encore plus loin dans la conception des équipements qui facilitent la mise en œuvre du matériel, la technologie numérique constitue un appui incontournable via la digitalisation et la réalité augmentée. « Le digital dans son ensemble doit apporter aux matériels techniques et technologiques une plus grande fiabilité, mais aussi davantage de sécurité et de productivité », souligne Patrick Micheneau, directeur technique, Sateco, « Le matériel sera avant tout accompagné par une notion primordiale et essentielle : le service (formation, aide au montage, outils digitaux de contrôle…) ». Autre exemple avec Alphi qui, parallèlement à la maquette BIM, développe une application spécifique précisant le positionnement de chaque élément de coffrage ou d’étaiement dans les cellules, y compris les éléments de contreventement et de stabilité. « C’est un accompagnement précieux, y compris pour les poseurs peu qualifiés. La visualisation du projet de construction dans son contexte réel apportera une aide à la lecture des plans de calepinage, une meilleure coordination des intervenants pour une gestion globale du chantier optimisée », relève Pascal Perrotin, directeur technique et R&D d’Alphi, avant d’ajouter que néanmoins quelques freins restent à lever « inhérents à la qualité des dispositifs encore peu adaptés à une utilisation chantier. La réalité augmentée présentera alors des avantages à tous niveaux : une pénibilité moindre pour les compagnons sur les chantiers ; une plus grande rapidité d’exécution au profit de nos clients ; le défi, pour nous fabricants, est de faire évoluer nos produits et de nous surpasser en permanence ! ».
Ingérop mandaté pour la déconstruction de la « muraille de Chine »
Ingérop mandaté pour la déconstruction de la « muraille de Chine »
C’est Ingérop qui a prendra en charge la dernière phase d’étude et de déconstruction du quartier Saint-Jacques à Clermont-Ferrand (63). Construit au début des années 60, le rempart se situe sur un terrain à forte déclivité.
Constructioncayola.com : 60 000 façons de voir l'info
Constructioncayola.com : 60 000 façons de voir l'info
Depuis 2007 et le lancement officiel de constructioncayola.com, notre équipe de journaliste n'a eu de cesse de vous alimenter en informations variées pour arriver aujourd'hui au 60 000e article mis en ligne. Champagne !
« Les critères lors de la prescription des matériaux sont la pérennité et la vérité du matériau »
« Les critères lors de la prescription des matériaux sont la pérennité et la vérité du matériau »
Nouvellement installée sur la Corniche Kennedy à Marseille (13), l’agence de Corinne Vezzoni, Pascal Laporte et Maxime Claude s’illustre sur le territoire national et au travers de concours internationaux.
Poutrelles hybrides manuportables chez Fabemi
Poutrelles hybrides manuportables chez Fabemi
Avec ou sans étais, les RAID Hybrides Fabemi sont des poutrelles à talon en béton précontraint avec raidisseurs treillis triangulaires exclusifs. Longue portée, ces poutrelles permettent de réaliser toutes les solutions de planchers (standards, thermiques, acoustiques), en neuf comme en rénovation.
Les produits en béton anticipent la future réglementation environnementale
Les produits en béton anticipent la future réglementation environnementale
90 % des produits et systèmes préfabriqués en béton destinés au bâtiment disposent d’une Fiche de Déclaration Environnementales et Sanitaires (FDES) collective, établie par le CERIB à la demande de la FIB (Fédération de l’Industrie du Béton).
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Cycl'eau Bordeaux
7 Avril 2020
Cycl'eau Bordeaux
Confs'Amiante Bâti
5 Mai 2020
Confs'Amiante Bâti
HSE 2020
12 Mai 2020
HSE 2020
+ d'événements
Emploi
- Conducteur / Conductrice de travaux du bâtiment
- Conducteur / Conductrice de travaux gros oeuvre
- Manoeuvre de chantier
- Ingénieur / Ingénieure génie civil
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.