Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Terrassements > Une drague Liebherr HS 8200 en mission glaciale
TERRASSEMENTS

Une drague Liebherr HS 8200 en mission glaciale

PUBLIÉ LE 9 AVRIL 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Une drague Liebherr HS 8200 en mission glaciale
Crédit : Liebherr
Une drague Liebherr HS 8200 défie les conditions climatiques et la logistique particulière imposées par l’Arctique dans le cadre de la création de deux nouveaux aéroports au Groenland.  

À environ 250 kilomètres au nord du cercle polaire arctique, Liebherr participe au plus grand projet de construction de l’histoire du Groenland. Munk Civil Engineering réalise des travaux de dragage dans le cadre de deux projets aéroportuaires et fait appelle à une drague HS 8200. Ces deux projets sont en cours de réalisation dans les villes côtières d’Ilulissat et Nuuk, à l’ouest du Groenland. Jusqu’à présent, seuls les avions à hélices pouvaient y atterrir. Les nouveaux aéroports permettront aux avions plus gros de voler directement depuis le continent européen ou américain.

La nouvelle piste d’Ilulissat est en partie en mer. Une épaisse couche de sédiments argileux doit être retirée du fond marin avant de pouvoir être remblayé. Dans le cas contraire, un règlement pourrait survenir au fil du temps. L’entreprise danoise Munck Civil Engineering, maître d’œuvre des deux projets, utilise une HS 8200 afin d’opérer ces travaux de dragage. « En une journée, notre capacité d’extraction peut atteindre 1 000 m3 d’argile excavée », explique le directeur des travaux Kevin van den Bos.

La drague de 200 tonnes fonctionne avec une flèche de 35 mètres de long et une benne preneuse d’une capacité de 3,5 m3. Pour atteindre une productivité élevée, elle est équipée de l’assistant de dragage de Liebherr, qui indique à l’opérateur la position et le niveau de remplissage de la benne, le nombre et la durée des cycles de travail ou les performances de manutention en temps réel. Le système facilite également le calcul de la quantité de matériau nécessaire pour créer la zone de la piste.

Munck Civil Engineering trouve tous les matériaux rocheux nécessaires dans les limites du projet. "Au total, nous devons forer et dynamiter environ 5,5 millions de mètres cubes de matériaux rocheux. Nous les transportons ensuite vers la zone de construction afin de pouvoir ensuite construire une piste d’atterrissage de 2 kilomètres de long." Après le dragage, la machine est équipée d’une benne à pierres pour placer des pierres le long de la nouvelle piste dans le cadre du programme de protection côtière.

Munck Civil Engineering exploite la drague six jours par semaine, par équipes de dix heures. 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
L'Exvac de Rivard en démo !
L'Exvac de Rivard en démo !
Liebherr : nouveau chiffre d'affaires record
Liebherr : nouveau chiffre d'affaires record
Liebherr déploie ses alternatives au thermique à Steinexpo 2023
Liebherr déploie ses alternatives au thermique à Steinexpo 2023
Une LB 30 électrique dans le froid canadien
Une LB 30 électrique dans le froid canadien
Tous les articles Terrassements
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS