CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Carrières > Matériaux : un rude mois de novembre
CARRIÈRES

Matériaux : un rude mois de novembre

PUBLIÉ LE 23 JANVIER 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Matériaux : un rude mois de novembre
Les volumes de production des matériaux de construction continuent de se contracter en lien avec la crise immobilière. Les travaux en stock ou en cours s’achevant peu à peu, le recul des permis de construire vient désormais assécher les mises en chantier de logements, impactant l’activité du BPE et des granulats. 

L’année 2024 s’annonce donc compliquée pour les matériaux et les autres secteurs liés au bâtiment et à l’immobilier, le point bas du cycle n’étant sans doute pas encore atteint, indique la lettre mensuelle de l’Unicem. Même si les facteurs qui ont fomenté la crise (hausse des taux, octroi restrictif des crédits, inflation immobilière...) vont nettement s’atténuer, les conditions d’un redémarrage sont loin d’être réunies. 

Les résultats de l’enquête mensuelle du mois de novembre suggèrent une nette dégradation de l’activité des matériaux, à la fois par rapport aux mois précédents comme au regard de l’an passé. Il est vrai aussi que le rebond de la production de granulats enregistré fin 2023 en vue de stocker (dans un contexte de crainte de pénuries d’électricité) contribue à durcir le trait mais, en niveau absolu, le constat est sans appel : en novembre, la production de granulats aurait baissé de -6,8% par rapport à octobre et de -17,7% par rapport à novembre 2023, soit un niveau inférieur de près de 17% à la production mensuelle moyenne de 2022. Sur les trois derniers mois (septembre à novembre), l’activité cède -4,8% par rapport à juin-juillet-août et -10,9% sur un an. Au total, sur onze mois cumulés, la tendance des granulats fléchit de -8,4%. ù

Du côté du BPE, le mois de novembre est également marqué par une dégradation, les volumes livrés se contractant de -3,8% sur un mois et de -13,5% sur un an. Cette détérioration est encore plus marquée sur les trois derniers mois que pour les granulats puisque les livraisons perdent -5,5% par rapport aux trois mois précédents (et -10,4% en glissement sur un an). Là aussi, les volumes livrés en novembre enregistrent un niveau très bas comparé à la moyenne mensuelle de 2022, de l’ordre de -15%. En cumul sur les onze mois de 2023, les cubages produits cèdent ainsi près de -7% sur un an.

Et les autres matériaux ne se portent pas mieux. Notre indicateur décrit en effet un net décrochage de l’activité en novembre avec une chute de -18,7% par rapport à l’an passé. Les tuiles et les briques plongent d’environ -38% tandis que les produits en béton destinés au bâtiment se contractent de près de -27% au regard de novembre 2022. En un mois, la tendance cumulée de l’indicateur matériaux perd un point, passant de -8,6% à fin octobre à -9,6% à fin novembre.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
L'Exvac de Rivard en démo !
L'Exvac de Rivard en démo !
Rokbak approuvé en Alberta
Rokbak approuvé en Alberta
Convoyeurs : Beumer repousse les limites de la faisabilité technique
Convoyeurs : Beumer repousse les limites de la faisabilité technique
Des tombereaux Rokbak évoluent dans une mine de nickel indonésienne
Des tombereaux Rokbak évoluent dans une mine de nickel indonésienne
Tous les articles Carrières
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS