Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Carrières > Les matériaux en retrait cet été
CARRIÈRES

Les matériaux en retrait cet été

PUBLIÉ LE 20 SEPTEMBRE 2022
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Les matériaux en retrait cet été
Le contexte géopolitique et la crise énergétique qui en découle ont maintenu une pression importante sur la production de matériaux cet été.  Le secteur est confronté à des difficultés pour répondre à des carnets gonflés par les anciennes commandes mais dont les nouvelles entrées tendent à se raréfier au fil du temps.

Les volumes de granulats produits en juillet auraient baissé de -1,6% par rapport à juin, déjà en repli de -3,2% par rapport à mai; comparée à juillet 2021, l’activité cède -6,8% et, sur les trois derniers mois connus, affiche un recul de -8,3% par rapport au trimestre précédent et -6,6% par rapport
au même trimestre d’il y a un an. En cumul sur les sept premiers mois de l’année, et en dépit d’un bon début d’année, les volumes de granulats ont perdu -3,3% sur un an, ce qui laisse la tendance sur douze mois glissants à -2,8%.

Côté BPE, les cubages auraient connu une quasi-stabilisation en juin (+0,4% par rapport à mai) mais se seraient repliés de -1% en juillet par rapport à juin, ce qui laisse l’activité de juillet en retrait de -2,4% par rapport à l’an passé. Au cours du dernier trimestre, les volumes de BPE produits cèdent -2,6% au regard des trois mois précédents et -3,1% sur
un an. De janvier à juillet, l’activité du béton perd ainsi -2,4% sur un an et, en cumul glissant sur douze mois, le repli atteint -2,9%.

L’évolution de l’indicateur Matériaux traduit aussi la rupture à mi-semestre avec une progression de l’activité de +1,4% sur un an au premier trimestre suivie d’un recul de -5,2% au deuxième trimestre, laissant le glissement sur un an à -2,3% pour les sept premiers mois de
2022. Quasiment tous les matériaux termineraient le semestre en repli, hormis les tuiles et briques.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Pradier prend la voie fluviale avec Sennebogen
Pradier prend la voie fluviale avec Sennebogen
Les granulats repartent en février
Les granulats repartent en février
Les pierres françaises moins chères que les pierres importées
Les pierres françaises moins chères que les pierres importées
Screencore Trident 125 Hi-Stak : du criblage et de l'empilage
Screencore Trident 125 Hi-Stak : du criblage et de l'empilage
Tous les articles Carrières
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS