Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Une mini-pelle Case contre le cancer du sein

Partager :
Une mini-pelle Case contre le cancer du sein
Par La rédaction, le 26 novembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Terrassements
L’entreprise britannique MEC Groundworks a intégralement repeint une mini-pelle Case CX60C en rose pour sensibiliser et attirer l’attention contre les méfaits du cancer du sein.

La mini-pelle Case CE CX60C fait partie de la flotte de six machines Case travaillant sur divers projets de terrassement, de construction routière etimmobilière dans le sudde l’Angleterre pour MEC Groundworks.

Cette dernière a demandé à son distributeur LDH Plant de repeindre la machine en rose avec le ruban de sensibilisation au cancer du sein. « Ils ont tout arrangé pour nous gratuitement dans leur atelier de peinture spécialement conçu à cet effet. Ils se sont assurés que nous avions exactement ce qu’il nous fallait, de la nuance exacte du rose jusqu’à la décalcomanie et aux noms spécialement conçus et imprimés du ruban », expliquent les dirigeants de MEC Groundworks.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Une campagne de sensibilisation qui n’est pas une première puisqu’il y a quelques années lors de la Bauma 2013, Case avait créé un stand dédié à un tractopelle 580 rose ainsi que des modèles réduits vendus pour récolter des fonds pour les associations de lutte contre le cancer.

«Nous sommes toujours prêts à soutenir nos clients et nos concessionnaires lorsqu’ilsfontcampagne pourunebonnecause,car cela faitéchoànosvaleursde marque de construction de communautés », rappelle d’ailleurs  Anthony Bouvié, directeur commercial Europe du Nord pour Case CE.
 

La CX60C repeint en rose
Retrouvez toute l'information "terrassements" dans Terrassements & Carrières.
Terrassements & Carrières, le trait d'union entre les professionnels de l'extraction, de la valorisation des matériaux et les entreprises de la construction.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Du béton radioactif dans BTP ça tourne !

Du béton radioactif est-il utilisé dans les chantiers du Grand-Paris? Dans ce nouveau numéro, vous découvrirez le combat judiciaire des habitants de Tournai-sur-Dive dans l’Orne.
+ de vidéos BTP ça tourne
À lire également
Trancheuse recherche chauffeur expérimenté
Trancheuse recherche chauffeur expérimenté
Équipées de roues ou de chaines en fonction des travaux à réaliser, les trancheuses permettent d'ouvrir les sols afin d’y enfouir tous types de réseaux selon des profondeurs et largeurs précises et constantes. Cette méthode de pose mécanisée, qui a largement fait ses preuves en matière de gains de productivité, se retrouve pourtant aujourd’hui débordée, notamment pour répondre à la forte demande en pose de fibre optique. Et l’explication est presque mathématique : former un chauffeur de trancheuse prend plus de temps que de commander la machine. Pour cela, certaines entreprises ont choisi l’anticipation, et d’autres pourront compter sur l’aide des constructeurs, soucieux de satisfaire leurs clients.
Nicola d'Arpino, directeur des ventes et marketing Europe de Case CE
Nicola d'Arpino, directeur des ventes et marketing Europe de Case CE
Nicolas d'Arpino est le nouveau directeur des ventes et du marketing de Case Construction Equipment pour l'Europe. Il succèdera à José Cuadrado qui prend le poste de vice-président du SAV pour CNH Industrial.
Chargeuse-pelleteuse : une exception française ?
Chargeuse-pelleteuse : une exception française ?
En l’espace de 20 ans, le marché français du tractopelle a fondu comme neige au soleil, passant de plus de 3 000 unités à la fin du siècle dernier, à 440 ventes fin 2018. Si pour beaucoup de professionnels la chargeuse-pelleteuse n’a plus lieu d’être, pour d’autres elle demeure une spécificité française, voire régionale. Comme une exception culturelle… -10 %, c’est le recul des ventes de chargeuses-pelleteuses en France entre l'exercice 2017 et 2018, passant ainsi de moins de 500 unités à 440 en fin d’année dernière. Depuis 2014, le marché français commercialise 200 unités de moins. Nous sommes bien loin des plus de 3 500 ventes enregistrées sur l’Hexagone au début des années 2000, et bon nombre de professionnels parient sur une nouvelle baisse en 2019. Cette fin de décennie sonne-t-elle le glas du bon vieux tractopelle ? « Plusieurs phénomènes peuvent expliquer cette érosion des ventes de la chargeuse-pelleteuse. Il semblerait bien que le phénomène s’accentue », avance Rudolf Ganzel, responsable des prévisions sectorielles au sein du Cisma. Elle subirait ainsi de plein fouet la mutation du marché, qui lui préfère la midi-pelle ou la chargeuse compacte, plus adaptée à l’urbanisation croissante et aux contraintes d’exploitation sur les chantiers plus enclins à déployer des matériels de faible encombrement. Sans oublier non plus, la difficulté de son utilisation. « En termes d’image, utiliser une chargeuse-pelleteuse n’est pas forcément valorisant pour le chauffeur. En outre, pour utiliser convenablement un « tracto », il faut un chauffeur spécialisé dans les travaux de terrassement », explique Mickael Gasson, responsable marketing chez Case CE. « Nous partons du principe qu’il est difficile de faire bien deux choses à la fois, et que la polyvalence peut aussi être destructrice de spécialisation. Dans notre cas, nous n’avons pas besoin de ce type d’engins, contrairement à certaines régions », explique le concessionnaire Teramat qui entend aussi qu’il existe « des inconditionnels ». Et ces derniers sont quelques-uns à vouer au tracto une certaine « passion ».
Un nouvel habillage pour l’agence Case d’Arras
Un nouvel habillage pour l’agence Case d’Arras
L’agence Case France NSO vient de recevoir son tout nouvel habillage lequel répond aux nouvelles normes visuelles du constructeur.
Emilio Portillo nommé directeur du développement réseau Europe de Case
Emilio Portillo nommé directeur du développement réseau Europe de Case
Outre le développement du maillage territorial, Emilio Portillo aura la mission de créer un nouvel environnement client et d’accentuer la présence du constructeur au niveau de l’après-vente.
Patrick Murer, directeur général de Case NSO France
Patrick Murer, directeur général de Case NSO France
Depuis le 25 février dernier, Patrick Murer, ancien directeur de succursale Renault Trucks et plus récemment, directeur du développement des compétences retail pour Volvo Group, a rejoint Case NSO France en tant que directeur général.
Case se renforce en Amérique du sud
Case se renforce en Amérique du sud
Case CE étend son maillage territorial au Paraguay avec la nomination à Gran Asuncion du concessionnaire Rodomaq.
Tous les articles TERRASSEMENTS
Applications
Accès au kiosque
Événements
RDET 2020
7 Janvier 2020
RDET 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
23 Janvier 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
Assises Européenne de la Transition Énergétique
28 Janvier 2020
Assises Européenne de la Transition Énergétique
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Projeteur / Projeteuse béton armé
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.