Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Frèche Location : « Maintenir un rythme d’ouverture d’une à deux agences par an »

Partager :
Frèche Location : « Maintenir un rythme d’ouverture d’une à deux agences par an »
Par Tanguy Merrien, le 23 mai 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Terrassements
Longtemps cantonné à un rayonnement régional, et particulièrement en région PACA, Freche Location traverse aujourd’hui une nouvelle période faste de son histoire. Éric Freche, sémillant et proactif dirigeant, se nourrit de nouvelles ambitions pour continuer à faire de la PME, un acteur qui compte dans le secteur de la location.

En région PACA, le nom Freche est indissociable de la location de matériels puisque l’entreprise familiale y exerce depuis plus de 5 décennies. « Nous pouvons même remonter jusque dans les années 50 puisque mon grand-père Alexis, ainsi que mon père, Alain, ont décidé de se lancer dans cette activité lorsqu’ils étaient installés en Algérie », explique Eric Freche, représentant de la 3e génération et aujourd’hui dirigeant de l’entreprise. Un commerce qui survivra à la guerre d’indépendance et à la traversée de la Méditerranée. La première et la deuxième génération Freche rebondissent très vite en se spécialisant dans les échafaudages et la manutention, avant de se lancer ensuite dans les nacelles dans les années 80. « Un concept assez novateur pour l’époque », souligne le dirigeant.
Diplômé de l’ESG Paris et d’un DUT, Eric Freche rejoint l’entreprise familiale en 1994, « Une évidence », selon lui, tout en sachant que cela ne serait pas forcément facile. Sa mission ? Développer le groupe et multiplier les implantations régionales. « À l’époque, poursuit-il, l’entreprise pesait 1,3 million d’euros et ne comptait que 8 salariés et deux agences. Le temps du développement était venu. » Spécialisé dans la location de chariots industriels, télescopiques et nacelles, Freche Location va entreprendre un tournant en 1999 et élargir son champ d’action en s’ouvrant aux matériels de BTP. « C’est à Gérard Gimenez que nous devons cette ouverture et c’est aussi à partir de là que l’entreprise a changé de dimension, en proposant tous types de matériels à nos clients », témoigne Eric Freche.

Un parc de plus de 5 000 engins

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Ce dernier prend peu à peu les choses en main. Laurence, sa sœur, le rejoint et mettra au service de l’entreprise, ses compétences acquises précédemment dans la finance et la gestion, quand Éric se chargera du développement du groupe. Et celui-ci s’accélère. Une dizaine d’agences vont peu à peu fleurir jusqu’à dépasser les frontières historiques de la région PACA, et s’implanter en Occitanie puis en Aquitaine. « Un développement au rythme d’une à deux agences créées par an que je souhaite maintenir », prévient Eric Freche.  Aujourd’hui, l’entreprise dispose de 19 agences dont une première, depuis septembre dernier en Ile-de-France, et une 20e sur le point d’ouvrir. « Notre développement passe par les grandes métropoles et les centres-ville qui deviennent un nouveau terrain idéal pour notre croissance », annonce le dirigeant. En outre, le groupe a changé de dimension, avec désormais un CA de 32 millions d’euros, 200 collaborateurs, un portefeuille de 8 000 clients et un parc d’environ 5 000 machines. 

« 30 à 40 % du CA réinvesti chaque année »

Le dirigeant souhaite profiter de la croissance actuelle du secteur. « La location est en fort développement aujourd’hui, et ce, quel que soit le secteur. Et c’est aussi vrai pour le BTP. L’économie de l’usage règne plus que jamais », analyse-t-il avant de poursuivre. « C’est un choix qui permet aux professionnels et aux utilisateurs de “variabiliser” leurs charges tout en ayant plus de flexibilité. C’est un confort extraordinaire », s’enthousiasme-t-il. À Eric Freche d’adapter son business modèle à ses clients. « Notre credo : livrer la bonne machine au bon endroit, en sécurité », avance-t-il avant de se raviser : « Cela semble simple, pourtant c’est la base de notre métier. Rendre plus simple la vie de nos clients avec humilité et professionnalisme. À nous de rester une PME proche d’eux. »
Malgré les contraintes liées à la rentabilité auxquelles font face aujourd’hui beaucoup de professionnels,  « C’est un fait, l’exploitation est devenue difficile », explique-t-il. Toutefois, Eric Freche ne lésine pas sur les moyens : le groupe travaille avec deux marques pour chaque famille de produits dont l’âge moyen est de 3,5 ans. « Nous investissons entre 30 et 40 % de notre chiffre d’affaires tous les ans dans le renouvellement de notre parc », précise Eric Freche. Le dirigeant souhaite toujours maintenir une longueur d’avance par rapport aux évolutions du secteur : « C’est facile d’être loueur aujourd’hui. Mais c’est en revanche plus difficile de le rester et de bien faire son métier. Aujourd’hui, avec la digitalisation, les machines intelligentes ou la data, nous nous devons d’être en veille sur tous les sujets existants de façon à être le plus réactif possible par rapport à nos clients. Et nous nous préparons à tout cela ».

Une 20e agence à venir

D’ici la fin 2019, le groupe ouvrira à la Teste-de-Buch, sa 3e agence qui viendra compléter le maillage régional après les deux sites de Floirac et de Saint-Jean-d’Illac. C’était déjà en Gironde que le développement territorial du groupe Freche avait commencé en 2015 lorsque Eric Freche avait décidé « d’exporter » son modèle en dehors de son territoire historique. Au total, à la fin de l’exercice donc, Freche Location comptera 20 agences réparties entre la Gironde et les Alpes Maritimes, en plus d’une implantation à Marcoussis, en région parisienne.

 

Eric Freche est arrivé en 1994 au sein de l’entreprise familiale pour développer le groupe et multiplier les agences.
Retrouvez toute l'information "terrassements" dans Terrassements & Carrières.
Terrassements & Carrières, le trait d'union entre les professionnels de l'extraction, de la valorisation des matériaux et les entreprises de la construction.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Sébastien teste les lunettes connectées d'Expert Téléportation

Dans ce nouveau numéro de BTP ça tourne, Sébastien teste des lunettes uniques en France.
+ de vidéos BTP ça tourne
Vidéo
Rencontre avec le président de Hiab
Grue hybride, chariot Moffet électrique, Stage V, connectivité... l’édition 2019 du salon Solutrans a été l’occasion pour Hiab France, de faire étalage de plusieurs nouveautés, mais aussi, de faire connaissance avec son nouveau président, Vincent Duteriez.
À lire également
Equipements et outillage : les bons résultats ne se démentent pas
Equipements et outillage : les bons résultats ne se démentent pas
Les fabricants d’outils ont connu une nouvelle année de forte croissance, au diapason du secteur des engins de travaux publics. Les fabricants et distributeurs d’outils ont fait du bon travail : concessionnaires et clients finaux sont de plus en plus conscients de l’importance des outils dans la qualité et la rapidité d’un chantier. Tous outils confondus, les ventes de 2018 dépassent celles de l’année précédente, avec une explosion des outils hydrauliques. Pour Nicolas Proust, directeur général de Steelwrist France, les efforts de formation portent leurs fruits : « Les mentalités changent. Il y a 5-6 ans, le client définissait le tonnage de sa machine, puis pensait aux accessoires pour l’utiliser. Aujourd’hui, l’accessoire ne vient plus à la fin de la cotation de la machine, l’engin de TP est de plus en plus vu comme un porte-outils ». Il faut dire que les godets, coupleurs, attaches rapides , tiltrotateurs, et autres systèmes de guidage et de topographie, déploient des atouts bien séduisants pour les pros des TP. Les équipements innovants ayant émergé au cours des deux dernières années font l’essentiel des catalogues de la plupart des fabricants. En 2018, les gammes se complètent, avec quelques innovations marquantes dans toutes les catégories.
Bleu Blanc : « Notre métier de loueur comprend tout un package de services ! »
Bleu Blanc : « Notre métier de loueur comprend tout un package de services ! »
Acteur de référence dans le BTP sur tout le territoire Grand Ouest, l’entreprise de location Bleu Blanc met un point d’honneur à proposer des solutions et des outils parfaitement adaptés aux besoins de ses clients. Rencontre avec un passionné du métier, Philippe Jan, président de cette PME à dimension humaine, depuis 2002. C’est en 1999 que Philippe Jan, alors prestataire de service dans les métiers de l’eau et de l’environnement, fait ses premiers pas dans le marché de la location de matériel de BTP. Cette année-là, l’entrepreneur qui, dans une ancienne vie était professeur de tennis, rencontre Jean-Claude Mangeard, un visionnaire et précurseur qui, en 1957, créa l’agence de location et de vente LDM Mangeard. « Profondément humain, il m’a transmis les secrets du métier et m’a initié à une règle d’or : le service maximum pour les clients », explique l’entreteneur, qui en 2002, suite au décès de son mentor, reprit les rênes de la société Blanc Bleu issue de la réunion des sociétés LDM, Sonormat et SFL. À cette époque, 15 agences font partie de l’entreprise indépendante basée à Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35). Aujourd’hui, elle en compte 22, étendues sur l’ensemble du territoire Grand Ouest, et représentent un parc de plus de 8 000 machines dédiées aux travaux du bâtiment, des TP, de l’industrie ou encore, des espaces verts et de l'agriculture. « Nous proposons tout le matériel nécessaire à la réalisation des chantiers de BTP : de la roulotte de chantier habillée aux couleurs du client aux bungalows, en passant par les mini-pelles (ndlr : Jusqu’à 13 t) ou les pitonneuses. Mais également, des engins de transport tels que les camions-bennes et du matériel de chantiers, type dumpers, tractopelles ainsi que des nacelles… », énumère le président.
Au DLR, l’uberisation de la location fait parler…autour d’un verre !
Au DLR, l’uberisation de la location fait parler…autour d’un verre !
Sur le congrès du DLR, BTP Magazine, en partenariat avec le constructeur de remorques Ecim, organisait son Afterwork@Location, le premier d’une série de nouveaux évènements « relax » voués à susciter les échanges entre professionnels du BTP sur un thème porteur. Face à la digitalisation croissante des processus d’achat ou de location de matériel, il nous a paru intéressant de prendre la température autour d’une bonne coupe de champagne. Vous le verrez, les réactions sont étonnantes !
Locamod grandit à vue d’oeil
Locamod grandit à vue d’oeil
Année après année, Locamod s’emploie à préserver sa marque nationale portée par une forte présence régionale. Bien aidé en 2018 par un CA de 40 M€ et un EBITDA de 15 M€, le loueur n’a pas froid aux yeux. De l’optimisation de son parc matériel, au renforcement du service, en passant par l’harmonisation de ses agences, les nouveaux projets (officiels) ne manquent pas.
L’ERA récompense les innovations durables sur le marché locatif
L’ERA récompense les innovations durables sur le marché locatif
L’ERA (association européenne de location) vient de lancer un appel à candidatures à destination des sociétés de location d’équipement. Les innovations en matière de durabilité seront récompensées lors de la prochaine cérémonie des European Rental awards.
Loxam : « L’OPA sur Ramirent ? Une grande étape »
Loxam : « L’OPA sur Ramirent ? Une grande étape »
Rencontré à l’occasion de la présentation du gant bionique Ironhand, développé par Bioservo Technologies et Eiffage, dont le groupe Loxam a pris en exclusivité la distribution, son directeur général Stéphane Henon s’est fendu d’une courte déclaration sur la possible acquisition du groupe de location finlandais Ramirent.
Locarmor, le menhir de la location
Locarmor, le menhir de la location
Alors qu’elle s’apprête à célébrer ses 50 ans d’existence, l’entreprise Locarmor n’a jamais été aussi prépondérante sur sa terre de prédilection, la Bretagne, où, elle est aujourd’hui incontournable pour les professionnels du BTP. Outre le développement régional, une large place est aussi consacrée aux enjeux du futur avec le développement en interne de toute une série de process.
Tous les articles TERRASSEMENTS
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Assises Européenne de la Transition Énergétique
28 Janvier 2020
Assises Européenne de la Transition Énergétique
Carrefour des Gestions Locales de l'Eau
29 Janvier 2020
Carrefour des Gestions Locales de l'Eau
Biogaz Europe
29 Janvier 2020
Biogaz Europe
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Projeteur / Projeteuse béton armé
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.