Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Nicola d’Arpino, Case : « Un flagship pour la France d’ici deux ans »

Partager :
Nicola d’Arpino, Case : « Un flagship pour la France d’ici deux ans »
Par La rédaction, le 17 avril 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Terrassements
Nommé en mars dernier en tant que directeur des ventes et du marketing de Case CE pour l’Europe, Nicola d’Arpino était naturellement présent à Bauma 2019. Il nous présente les grandes lignes de la stratégie de Case à court terme.
 
 
BTP Mag : Vous venez de prendre la tête de la division Europe pour Case CE. Quelles sont vos premières  observations du marché européen ?
 
Nicola d’Arpino : Le marché européen est en pleine effervescence notamment en termes de digitalisation, du développement des applications et de l’automatisation, ces thèmes sont d’ailleurs le fil rouge sur ce salon de Bauma. Plus généralement, après un exercice 2018 plutôt satisfaisant, je pense que les deux à trois prochaines années devraient connaître un niveau satisfaisant et notamment dans les pays d’Europe centrale et orientale où les investissements dans le secteur de la construction sont nombreux. En étant très optimiste, je tablerai même sur un cycle de croissance pouvant aller jusqu’à 5 ans.
 
BTP Mag : Le projet Tetra semble être la pierre angulaire de la stratégie de Case pour ces prochaines années. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?
 
Nicola d’Arpino : C’est un projet qui réunit en son sein trois thèmes essentiels pour Case, à savoir, le déploiement de technologies de pointe pour faciliter l’usage et l’entretien de nos produits, de nouvelles normes environnementales comme le moteur fonctionnant au biométhane tel qu’il est développé sur le concept dévoilé sur le stand,  et, enfin, un design plus épuré et plus futuriste qui préfigure la ligne stylistique de nos produits. Pour Case, le projet Tetra dans son ensemble doit être ce qui dictera notre stratégie à court et moyen terme.
 
BTP Mag : Un dernier mot pour le marché français où avec la nomination récente de Paca Med TP,  Case a renforcé sa distribution. Quelles ambitions pour l’hexagone ?
 
Nicola d’Arpino : Evidemment notre objectif est de consolider nos positions et poursuivre notre croissance puisque le marché français est un des plus importants pour Case. D’ailleurs, nous comptons y implanter d’ici deux ans  un flagship, qui serait le vaisseau amiral de Case en termes de distribution pour la France.
 
Nicola d'Arpino, directeur des ventes et du marketing de Case CE Europe
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Terrassements & Carrières.
Terrassements & Carrières, le trait d'union entre les professionnels de l'extraction, de la valorisation des matériaux et les entreprises de la construction.
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
Le flash info du BTP
  Zapping de la semaine : 8 chantiers sur 10 à l'arrêt
Les chantiers vont-ils reprendre à la suite d'un accord trouvé entre les pouvoirs publics et les fédérations professionnelles du bâtiment? Pour l'heure, la plupart des entreprises restent fermée.
+ de vidéos BTP ça tourne
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
WC LOC, EXPERT EN SANITAIRES MOBILES À LA MESURE DE VOS ENVIES... SURTOUT LES PLUS PRESSANTES !
Quelle que soit la durée de votre chantier et sa typologie (souterrain, ferroviaire, aérien, routier, fluvial, construction…), WC Loc vous apporte un accompagnement personnalisé pour disposer de solutions sanitaires robustes et parfaitement adaptées à la taille de vos équipes et aux contraintes de votre terrain. Besoin d’un WC sur votre chantier ? Contactez-nous !
Accéder au site de WC LOC
UN JOUR EN CONFINEMENT AVEC...
Stéphane Gonnand (Allison Transmission)
Crise sanitaire oblige, ConstructionCayola.com a souhaité en savoir plus sur le quotidien des professionnels du secteur pendant cette période de confinement. Journée type ? Nouvelles habitudes ? Stéphane Gonnand, market developer pour Allison Transmission Europe, s’est prêté au jeu de notre questionnaire de Proust revisité !
Toutes les interviews
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
Les matériels souterrains du Grand Paris
Les matériels souterrains du Grand Paris
Pour les constructeurs, prendre part au chantier pharaonique du Grand Paris via leurs matériels est une opportunité qui ne se refuse pas. Outre le fait de contribuer à l’élaboration d’un projet à la caisse de résonance nationale, voire internationale, c’est surtout l’occasion de mettre en avant la qualité de leurs machines. A condition, vu le contexte particulier de l’exploitation souterraine, de ne pas négliger la notion de services. « C’est le premier chantier d’infrastructures en Europe et le quatrième au niveau mondial derrière les projets chinois et indien. Un programme titanesque qui devrait redéfinir complètement la mobilité francilienne et désenclaver de nombreux territoires aujourd’hui isolés », résumait il y a peu la Société du Grand Paris (SGP) pour expliquer à quoi correspondaient les travaux engagés dans ce cadre. Rien que pour les lignes de métro et les gares, quelque 25 milliards d’euros vont être dépensés sur une dizaine d’années. Au total, la facture atteindra 108 milliards sur une période de 10 ans, si l’on prend en compte les développements de nouveaux programmes de logements et d’aménagement des quartiers autour des gares. Pour les TP, c’est évidemment une aubaine. « Aujourd’hui, on estime que les travaux du Grand Paris représentent plus de 15 % de l’activité TP en France. C’est dire s’il est important d’y être, d’une manière ou d’une autre », explique ainsi un professionnel. Les constructeurs l’ont d’ailleurs bien compris et c’est la raison pour laquelle beaucoup s’affairent et se réjouissent d’y être représentés. Mais difficile pour autant de s’improviser spécialiste souterrain du jour au lendemain.
Nicola d’Arpino, Case CE : « 10 % de pénétration sur le segment des chargeuses en Europe en 2024 »
Nicola d’Arpino, Case CE : « 10 % de pénétration sur le segment des chargeuses en Europe en 2024 »
Nicola d’Arpino, directeur de la division Europe pour Case CE était présent à Turin à l’occasion de la présentation du Projet Tetra développé par CNH Industrial, maison-mère de Case. Le responsable y a dévoilé les ambitions du constructeur à moyen terme pour sa gamme de chargeuses.
Pelles sur chenilles : les porte-outil se perfectionnent
Pelles sur chenilles : les porte-outil se perfectionnent
Des machines polyvalentes, toujours plus productives, et consommant moins. La demande des entreprises stimule la créativité des constructeurs. Pelles à rayon court, solutions innovantes pour économiser le carburant, machines asservies au plan de l’ouvrage, l’éventail est large. « Le segment qui prédomine en France correspond aux machines de 21 à 24 t, observe Philippe Haguenauer, directeur commercial et marketing de Komatsu France. Il représente 30 % du marché français. » C’est le créneau le plus disputé, et qui offre donc, la plus grande variété de configurations. Pour se distinguer, il faut non seulement des machines performantes, mais aussi, des solutions originales. Les constructeurs se disputent également le marché des machines plus lourdes de production, dont l’efficacité est d’autant plus importante pour la rentabilité du chantier, ou de la carrière .
Une chargeuse Case 921 G chez Gaia Eco Granulats
Une chargeuse Case 921 G chez Gaia Eco Granulats
Implantée à Castelginest, en Haute-Garonne, depuis 2018, la société Gaia Eco Granulats a acquis une chargeuse Case 921 G dans le cadre de ses activités d'évacuation des déblais de terrassement.
CNH Industrial veut faciliter l’accès au financement des PME
CNH Industrial veut faciliter l’accès au financement des PME
En partenariat avec October, plateforme de prêts en ligne, CNH Industrial a décidé de soutenir les PME travaillant avec Case ou Iveco  en France, en Italie, aux Pays-Bas ou en Espagne via l’adoption de prêts participatifs.
Comment Case prépare son avenir
Comment Case prépare son avenir
C’est à Bauma à Munich, en avril dernier, que le constructeur, filiale du groupe CNH Industrial, avait surpris tout le monde en présentant, en avant-première, un prototype de chargeuse à pneus fonctionnant au biométhane développé dans le cadre de son projet intitulé Tetra. Du concept à la réalité, il n’y a qu’un pas que le constructeur souhaite désormais franchir, en commençant par ouvrir les portes de son siège à Turin, en Italie. « Nous demandons aux constructeurs de faire en sorte de répondre aux besoins des clients, mais aussi, et surtout, aux besoins de demain en terme d’environnement, de mobilité et de développement », avait expliqué en substance, Riccardo Viaggi, secrétaire général du CECE, venu à Turin en juin dernier, sur invitation de CNH Industrial, découvrir avec quelques autres privilégiés, le contenu de son projet TETRA. « C’est un message que nous avons non seulement entendu, mais aussi anticipé », lui avait répondu, complice, Carl Gustaf Göransson, président de Case CE.
Case France au rendez-vous du salon B&TP
Case France au rendez-vous du salon B&TP
Case France participera à la 4e édition du salon B&TP, qui se déroulera les 18 et 19 septembre prochains à Saucats, dans la Gironde.
Tous les articles TERRASSEMENTS
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Cycl'eau Bordeaux
7 Avril 2020
Cycl'eau Bordeaux
Confs'Amiante Bâti
5 Mai 2020
Confs'Amiante Bâti
HSE 2020
12 Mai 2020
HSE 2020
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires en électricité
- Conducteur / Conductrice de travaux génie civil
- Dessinateur / Dessinatrice du bâtiment
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.