Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

PACA MED TP concessionnaire exclusif de Case en Méditerranée

Partager :
PACA MED TP concessionnaire exclusif de Case en Méditerranée
Par la rédaction, le 5 avril 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Terrassements
La marque Case est désormais représentée dans le Var, les Bouches du Rhône et les Alpes Maritimes par la société PACA MED TP.
 
Créée en juillet 2017, la société PACA MED TP est dirigée par Laurent Cheraki et Stéphanie Degioanni. Implantée dans la région PACA, et plus spécifiquement à Toulon, elle assure désormais la distribution en exclusivité des machines Case sur les départements des Alpes-Maritimes (06), des Bouches du Rhône (13) et du Var (83).
 
Le concessionnaire possède 5 dépôts de location situés à La Seyne, Le Luc, La Farlède, Roquebrune et Grimaud. Il est particulièrement actif dans le terrassement, les espaces verts, les déchets et les carrières. Il développe actuellement le segment bâtiment. Une équipe complète composée de 8 personnes est en charge de la commercialisation et du service après-vente des machines Case.
 
"Les produits Case se distinguent par le confort des cabines qui sont résolument volumineuses et qui offrent une visibilité optimale, les grandes capacités des réservoirs, la suppression des filtres à particules, la souplesse et la technologie de pointe sur les niveleuses, l’amélioration des niveaux sonores des machines, les systèmes de refroidissement innovants et mieux positionnés notamment sur les chargeuses, l’amélioration de l’accessibilité des moteurs pour la maintenance", détaille Laurent Cheraki.
 
"L’accord exclusif de Case avec Hyundai Heavy Industries pour la production et le développement de mini-pelles est un autre atout de taille. Nous apprécions le fait que la marque dispose d’un centre de démonstration et d’essai sur Paris, ce qui n’est pas le cas de toutes les marques", souligne encore le responsable.
 
Crédit photo : DR
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Terrassements & Carrières.
Terrassements & Carrières, le trait d'union entre les professionnels de l'extraction, de la valorisation des matériaux et les entreprises de la construction.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  BTP ça tourne met les petits plats dans les grands
Dans quelques jours, nous célébrerons la journée internationale des droits des femmes. Elles sont de plus en plus nombreuses dans le BTP mais, restent une minorité. Rencontre avec l’une d’entre elles. Enfin, vous découvrirez également dans ce nouveau numéro, le tout dernier smartphone de Crosscall.
+ de vidéos BTP ça tourne
À lire également
Une mini-pelle Case contre le cancer du sein
Une mini-pelle Case contre le cancer du sein
L’entreprise britannique MEC Groundworks a intégralement repeint une mini-pelle Case CX60C en rose pour sensibiliser et attirer l’attention contre les méfaits du cancer du sein.
Case : une direction combinée inédite pour niveleuses
Case : une direction combinée inédite pour niveleuses
C'est en exclusivité à la Bauma que Case va dévoiler une innovante direction combinée pour les inveleuses. Le fabricant a combiné les commandes standard de l'industrie pour l'angle d'articulation de la roue avant et du cadre en une seule fonction, gérée soit par le joystick soit par le volant.
Nicola d’Arpino, Case : « Un flagship pour la France d’ici deux ans »
Nicola d’Arpino, Case : « Un flagship pour la France d’ici deux ans »
Nommé en mars dernier en tant que directeur des ventes et du marketing de Case CE pour l’Europe, Nicola d’Arpino était naturellement présent à Bauma 2019. Il nous présente les grandes lignes de la stratégie de Case à court terme.
Les matériels souterrains du Grand Paris
Les matériels souterrains du Grand Paris
Pour les constructeurs, prendre part au chantier pharaonique du Grand Paris via leurs matériels est une opportunité qui ne se refuse pas. Outre le fait de contribuer à l’élaboration d’un projet à la caisse de résonance nationale, voire internationale, c’est surtout l’occasion de mettre en avant la qualité de leurs machines. A condition, vu le contexte particulier de l’exploitation souterraine, de ne pas négliger la notion de services. « C’est le premier chantier d’infrastructures en Europe et le quatrième au niveau mondial derrière les projets chinois et indien. Un programme titanesque qui devrait redéfinir complètement la mobilité francilienne et désenclaver de nombreux territoires aujourd’hui isolés », résumait il y a peu la Société du Grand Paris (SGP) pour expliquer à quoi correspondaient les travaux engagés dans ce cadre. Rien que pour les lignes de métro et les gares, quelque 25 milliards d’euros vont être dépensés sur une dizaine d’années. Au total, la facture atteindra 108 milliards sur une période de 10 ans, si l’on prend en compte les développements de nouveaux programmes de logements et d’aménagement des quartiers autour des gares. Pour les TP, c’est évidemment une aubaine. « Aujourd’hui, on estime que les travaux du Grand Paris représentent plus de 15 % de l’activité TP en France. C’est dire s’il est important d’y être, d’une manière ou d’une autre », explique ainsi un professionnel. Les constructeurs l’ont d’ailleurs bien compris et c’est la raison pour laquelle beaucoup s’affairent et se réjouissent d’y être représentés. Mais difficile pour autant de s’improviser spécialiste souterrain du jour au lendemain.
Pelles sur chenilles : les porte-outil se perfectionnent
Pelles sur chenilles : les porte-outil se perfectionnent
Des machines polyvalentes, toujours plus productives, et consommant moins. La demande des entreprises stimule la créativité des constructeurs. Pelles à rayon court, solutions innovantes pour économiser le carburant, machines asservies au plan de l’ouvrage, l’éventail est large. « Le segment qui prédomine en France correspond aux machines de 21 à 24 t, observe Philippe Haguenauer, directeur commercial et marketing de Komatsu France. Il représente 30 % du marché français. » C’est le créneau le plus disputé, et qui offre donc, la plus grande variété de configurations. Pour se distinguer, il faut non seulement des machines performantes, mais aussi, des solutions originales. Les constructeurs se disputent également le marché des machines plus lourdes de production, dont l’efficacité est d’autant plus importante pour la rentabilité du chantier, ou de la carrière .
PACA MED TP : « Comme une évidence »
PACA MED TP : « Comme une évidence »
C’est quasiment avec une énergie de débutant que Laurent Cheraki, dirigeant de Paca Med TP, vient de démarrer l’activité Case en tant que concessionnaire exclusif sur trois départements de la Côte d’Azur. Le dirigeant se dit prêt à relever les nouveaux challenges et à porter haut les couleurs du constructeur, sans oublier la notion de service, chère à ses yeux. Pour tout ce qui a trait au matériel de construction et travaux publics, difficile de passer à côté de la famille Cheraki. En effet, celle-ci est présente sur trois départements de la Cote d’Azur, le Var historiquement, mais aussi, les Bouches-du-Rhône et les Alpes-Maritimes depuis plus de 40 ans. C’est d’abord le père, Alfred, qui a posé les premiers jalons au début des années 70 en se spécialisant notamment dans la location. Une activité qui perdure puisque Alfred Cheraki, 82 ans, exerce toujours via la société Avemat et 4 dépôts. Quant à Laurent, 48 ans, il fait ses premiers pas dès 1988 aux côtés de la figure paternelle et verra l’entreprise familiale évoluer. D’abord en 2005, quand la famille Cheraki devient concessionnaire Daewoo puis Doosan et s’initie à la vente de matériels : « Nous faisions tout ce qu’il était possible de faire : terrassement, bâtiment, carrière, espaces verts, véhicules neufs comme d’occasion, sans oublier les groupes électrogènes et même l’outillage », se souvient Laurent Cheraki. En 2015, l’entreprise passe sous le pavillon Takeuchi pour le sud de la France et déjà les trois départements azuréens après avoir relancé, en 2012, une activité de location avec laquelle il a acquis 5 dépôts situés au Luc, La Farlède, Toulon, Roquebrune, Grimaud et un sixième qui vient d’ouvrir ses portes près de Nice.
Déchets à haute valeur ajoutée
Déchets à haute valeur ajoutée
Au sud de Paris, la Sodextra permet aux professionnels du BTP de déposer leurs déchets et gravats, puis d’acheter différents matériaux de construction, pour la plupart recyclés, afin d’optimiser la rotation de 500 camions par jour. Fin 2019, un nouvel aménagement de lavage de terres avec unité de traitement par voies humides permettra de mieux les valoriser à hauteur de 75 % pour en extraire du sable et des granulats de grande qualité.
Tous les articles TERRASSEMENTS
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Confs'Amiante Navire
10 Mars 2020
Confs'Amiante Navire
Rendez-vous de la Matière
17 Mars 2020
Rendez-vous de la Matière
SITL, la Semaine de l'Innovation Transport et Logistique
17 Mars 2020
SITL, la Semaine de l'Innovation Transport et Logistique
+ d'événements
Emploi
- Manoeuvre travaux publics
- Manoeuvre de chantier
- Conducteur / Conductrice de travaux
- Chef de chantier
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.