Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

L’Unicem nomme Xavier Chastel comme délégué général

Partager :
L’Unicem nomme Xavier Chastel comme délégué général
Par La rédaction, le 22 mars 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Carrières
Xavier Chastel vient d’être nommé au poste de délégué général de l’Unicem. Il succède à Igor Bilimoff.

Ingénieur au corps des Mines, Xavier Chastel a travaillé dans différents ministères et organismes d’Etat mais aussi occupé des fonctions de direction générale dans le secteur privé, comme au sein du groupe minier et métallurgique français Eramet.

A l’occasion de sa nomination, il a déclaré : « L’UNICEM représente un secteur industriel important pour l’économie française. Présents sur l’ensemble du territoire, les producteurs de granulat, de béton prêt à l’emploi et de minéraux industriels constituent le socle de la fédération qui regroupe aussi d’autres acteurs de la filière extractive et de première transformation.(…) Il est important de préserver leur accès à la ressource et de promouvoir leurs actions en faveur notamment de l’emploi, de la formation professionnelle, du développement de l’économie circulaire, de la biodiversité. ».
 

Xavier Chastel. Crédit: Unicem
Retrouvez toute l'information "carrières" dans Terrassements & Carrières.
Terrassements & Carrières, le trait d'union entre les professionnels de l'extraction, de la valorisation des matériaux et les entreprises de la construction.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
  Sébastien teste les lunettes connectées d'Expert Téléportation

Dans ce nouveau numéro de BTP ça tourne, Sébastien teste des lunettes uniques en France.
+ de vidéos BTP ça tourne
Vidéo
Rencontre avec le président de Hiab
Grue hybride, chariot Moffet électrique, Stage V, connectivité... l’édition 2019 du salon Solutrans a été l’occasion pour Hiab France, de faire étalage de plusieurs nouveautés, mais aussi, de faire connaissance avec son nouveau président, Vincent Duteriez.
À lire également
L’Unicem participe au Mondial des métiers de Lyon
L’Unicem participe au Mondial des métiers de Lyon
Lors de la 23e édition du Mondial des métiers de Lyon (69), du 7 au 10 février prochain, l’Unicem et les équipes du CFA Auvergne-Rhône-Alpes de Montalieu mettront à l’honneur les métiers de l’industrie de carrières et matériaux de construction.
Huitième édition de la Journée Santé Sécurité des Unicem
Huitième édition de la Journée Santé Sécurité des Unicem
Les Unicem Occitanie organiseront le 12 avril prochain à Narbonne (11) la Journée Santé Sécurité des industries des carrières et matériaux de construction. Une édition 2019 marquée par la présence du groupe Michelin.
Nicolas Vuillier (Unicem) : « notre économie est moins granulovore »
Nicolas Vuillier (Unicem) : « notre économie est moins granulovore »
En cette fin d’année, les prévisions de l’activité des matériaux de construction ont été revues à la baisse. Concernant les volumes de granulats, le niveau de production atteint 345 millions de tonnes sur 2019, soit 10% de moins que le niveau moyen de long terme (30 ans).
Le Languedoc-Roussillon : un territoire géologiquement riche
Le Languedoc-Roussillon : un territoire géologiquement riche
Cette année, le congrès de la SIM se tient à Montpellier, l’ancienne capitale de la région administrative Languedoc-Roussillon. Une occasion pour Constructioncayola de s'intéresser a ce territoire géologiquement riche.
L’Unicem Grand Est a élu son premier président
L’Unicem Grand Est a élu son premier président
Rémy Moroni est le premier président élu de l’Unicem Grand Est. Auparavant, Philippe Toffolini assurait une présidence transitoire, en qualité de président de l’ex-Unicem Lorraine.
Grand Paris : déblais et double impact
Grand Paris : déblais et double impact
Trouver un débouché pour les 45 millions de tonnes de terres excavées par les tunneliers et autres machines de chantier, dans le cadre de la construction des futures lignes de métro du Grand Paris Express, est un sacré challenge, d’autant plus que la règlementation impose la valorisation d’au moins 70 % de ces déblais dès 2020. Si la traçabilité est la grande préoccupation du maître d’ouvrage, la Société du Grand Paris, pour d’autres, à l’instar de l’entreprise Hesus, l’enjeu se situe au niveau de l’impact carbone. Explications. On compte trois types de travaux d’excavation sur les chantiers du Grand Paris Express : classique par pelle, par tunnelier, ou par réalisation de parois moulées. En fonction du type choisi, s’ouvrent différentes possibilités de valorisation des matériaux, très dépendantes de la lithologie. Dans le sous-sol parisien, on en dénombre une vingtaine au total. « Sur le lot 3 de la ligne 18, nous retrouvons par exemple des sables de Fontainebleau, une lithologie qui peut être assez facilement valorisée. En fonction du type de terre, nous pouvons travailler dans deux directions : la valorisation matière ou la valorisation volume dans le cadre du projet Ligne Terre. Avec la valorisation matière, nous cherchons à développer, directement avec les entreprises, des filières d’éco-matériaux et d’éco-construction pour transformer les matériaux. Il y a donc tout un travail de caractérisation des déblais, de normalisation et d’identification des filières », explique Christophe Maillet, responsable de la valorisation des déblais du Grand Paris Express au sein de la Société du Grand Paris. Aujourd’hui, Néo Éco, une entreprise spécialisée dans le recyclage de déchets, accompagne le maître d’ouvrage sur le réemploi des matériaux, dans une logique d’économie circulaire. « Avec le projet Ligne Terre, l’idée consiste à valoriser les matériaux dans le cadre des projets d’aménagement portés par les collectivités locales situées à proximité des sites d’excavation, comme la création de parcs paysagers, le réaménagement de carrières souterraines, ou même, des projets routiers nécessitant des matériaux pour le compactage du sol », liste le responsable.
Plus de 70% de déchets du BTP recyclés par l’industrie extractive en 2018
Plus de 70% de déchets du BTP recyclés par l’industrie extractive en 2018
En matière de valorisation et recyclage des déchets inertes du BTP, les producteurs de matériaux minéraux ont dépassé, dès 2018, le seuil des 70% fixé par l’Union européenne. Participant à l’économie circulaire, ces déchets recyclés couvrent près de 28 % des besoins en granulats en France. ​
Tous les articles CARRIÈRES
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Assises Européenne de la Transition Énergétique
28 Janvier 2020
Assises Européenne de la Transition Énergétique
Carrefour des Gestions Locales de l'Eau
29 Janvier 2020
Carrefour des Gestions Locales de l'Eau
Biogaz Europe
29 Janvier 2020
Biogaz Europe
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Projeteur / Projeteuse béton armé
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.