x
Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
Page spéciale
SIM 2019
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

John Deere alimente les niveleuses John Deere du groupe Wirtgen

Partager :
John Deere alimente les niveleuses John Deere du groupe Wirtgen
Par la rédaction, le 12 mars 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Terrassements
Sur Bauma, John Deere présente deux niveleuses G-Series, disponibles via le réseau de distribution de Wirtgen Group en Allemagne et en France dès le début de l’année 2019.

Le déploiement européen se concentre sur les modèles à transmission six roues 622GP et 672GP dotées de moteurs diesel Final Tier 4 John Deere économes en carburant (6,8 l et 9,0 l), capables d’atteindre 227 (169 kW) et 255 (190 kW) chevaux respectivement. La transmission six roues à verrouillage de différentiel automatique permet aux machines donner de la puissance dans les coupes les plus dures et donne aux opérateurs une traction accrue sur des terrains difficiles ou en travaillant sur des fossés ou à flanc de colline. Le 622GP doté d’un bouclier de 3,66 mètres a un poids de 19 078 kg tandis que le 672GP doté d’un bouclier de 4,27 mètres a un poids de 19 976 kg.

Les modèles Grade Pro (GP) sont équipés en outre d’un contrôle à double joystick confortable à levier de direction et volant standard ; retour en ligne droite automatique, caméra de recul haute résolution ; défonceuse / scarificateur monté à l’arrière ; lame de remblayage avant ; ensemble de 18 LED d’éclairage ; et Automation Suite – assistant les opérateurs à améliorer la production journalière en réduisant le nombre de contrôles requis pour la réalisation des tâches courantes, y compris l’auto-articulation, le pivotement de la lame et les préréglages de la machine sélectionnables par l’opérateur.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Les niveleuses John Deere sont conçues sur une architecture ouverte, permettant aux clients d’utiliser les systèmes de régulation de hauteur de n’importe laquelle de leurs marques préférées. Les modèles GP sont équipés en usine de connecteurs coaxiaux, de supports de sonde, de harnais de câbles électriques, de contrôle intégrés et de supports de mât de bouclier. Tous les modèles GP sont équipés en standard d’un dévers automatique. Le dévers simplifie le maintien d’une pente régulière en permettant à l’opérateur de réaliser un contrôle unique tandis que la machine ajuste automatiquement le côté opposé de la lame.
 

Crédit photo : John Deere
Retrouvez toute l'information "terrassements" dans Terrassements & Carrières.
Terrassements & Carrières, le trait d'union entre les professionnels de l'extraction, de la valorisation des matériaux et les entreprises de la construction.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
Rechercher dans nos articles
  Rencontre avec les présidents de la FNTP et de la FFB

Bruno Cavagné et Jacques Chanut commentent l'actualité du BTP.
Toutes nos vidéos
À lire également
Wirtgen France : les records sont faits pour être battus
Wirtgen France : les records sont faits pour être battus
Wirtgen France se porte bien, même très bien. La filiale française franchit un nouveau palier avec 150 M€ de chiffre d'affaires. L'arrivée de deux niveleuses John Deere est prévue pour 2019 en France et en Allemagne.
Liebherr dépasse les 10 milliards d’euros
Liebherr dépasse les 10 milliards d’euros
Après une année 2017 record, le groupe Liebherr n’a pas relâché la pression. Le constructeur table pour 2018 sur un chiffre d’affaires supérieur – pour la première fois de son histoire – à 10 milliards d’euros. L’Extrême-Orient/Australie et les Amériques boostent considérablement les chiffres tandis que les segments Mining, Grues mobiles et Terrassement ont le vent en poupe.
John Deere Power Systems tient son vice-président senior
John Deere Power Systems tient son vice-président senior
Deere & Company a nommé Pierre Guyot au poste de vice-président senior de John Deere Power Systems. Il prendra ses fonctions au 1er janvier 2019.
Moteur et machine, des destins étroitement liés
Moteur et machine, des destins étroitement liés
Le réchauffement climatique, les politiques antipollution, l’urbanisation croissante des chantiers… Tous ces facteurs influent sur l’évolution fulgurante des machines de construction. À commencer par les moteurs que les fabricants sont pressés de faire évoluer sur le même rythme effréné. Quelles sont leurs priorités ? Quelles sont leurs motivations ? Éléments de réponse avec les acteurs phares du marché. « Une toute nouvelle technologie a fait son apparition depuis 2014 avec la gamme moteur H50, note Dominique Devarenne, directeur de Hatz France. Aujourd’hui, les systèmes électroniques remplacent les systèmes mécaniques sur la régulation du moteur. Ce qui a pour objectif d’améliorer les performances et les consommations en carburant, tout en bénéficiant désormais du refroidissement liquide, qui a pour effet de réduire le poids et le bruit de nos moteurs ». Pour le dirigeant, les moteurs ont évolué, en termes de poids et d’encombrement, avec la même puissance, voire légèrement supérieure. « Les nouvelles règlementations, à compter du Stage IIIB, ont clairement dopé ce changement. L’EGR et les catalyseurs ont d’abord surgi, puis les filtres à particules à partir de 19 kW sont désormais conformes à la norme avec le Stage V en vigueur depuis le 1er janvier 2019 », indique-t-il. Pour preuve, en 2014, un moteur Hatz sur base H50 en 4 cylindres affichant une puissance de 55 kW a été calqué sur 3 cylindres avec filtre à particules et EGR en 2019. Le motoriste a en fait agi sur trois niveaux : ses moteurs 3 cylindres en 19 kW sont sans DPF, ses moteurs de 42 kW sont passés en 3 cylindres, mais avec DPF et EGR, et ses moteurs 4 cylindres TICD ont été conservés avec l’ajout d’un DPF. « Il s’agit de la même technologie, complétée d’un calculateur électronique pour la gestion du moteur, d’une rampe commune et de la partie injection », résume le responsable. « L’objectif de la réglementation 16/28 définissant les normes d’émissions reste la protection de notre environnement, rappelle Benjamin Deysieux, ingénieur commercial Industrie chez Volvo Penta. Aussi, au sein du groupe AB Volvo, nous souhaitons être précurseur voire, anticiper les futures réglementations en la matière. » Le groupe joint le geste à la parole : d’importantes ressources sont allouées pour optimiser les systèmes diesel actuels et développer de nouvelles chaines de traction 100 % électrique ou au GNL. « À chaque nouvelle norme d’émissions, John Deere a fourni des solutions répondant aux besoins clés de ses clients, notamment en terme de disponibilité optimale, de faibles coûts d’utilisation et de la souplesse d’intégration. C’est de nouveau le cas avec la norme Stage V », tient à rappeler Sandrine Couasnon, responsable du marketing pour l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient chez JDPS. « Respecter la législation en matière d'émissions d'une manière qui offre une valeur ajoutée à nos clients nécessite le déploiement de nouvelles technologies, comme des commandes, une transmission et des systèmes hydrauliques intégrés au moteur, affirme Allan Tolley, directeur Moteurs Groupe JCB. Celles-ci permettent souvent d’améliorer les fonctionnalités de la machine. Le diagnostic a également toute son importance ».
Au Canada, Liebherr mise sur le reconditionnement
Au Canada, Liebherr mise sur le reconditionnement
Bien que très disputé, le Canada est un marché à l’importance stratégique pour Liebherr. Avec 9 implantations, 350 collaborateurs et un chiffre d’affaires de 500 M$ canadiens en progression de plus de 28%, Liebherr Canada a son rôle à jouer sur le marché des machines de construction en Amérique du Nord. Son arme ? Le service, toujours, au travers notamment d’une activité incontournable : le reconditionnement des composants.
Les niveleuses John Deere en démonstration en France
Les niveleuses John Deere en démonstration en France
Après plusieurs années d'absence, John Deere a décidé de réintroduire sa gamme de matériels pour travaux publics en Europe et en France, à commencer par ses niveleuses 622GP et 672GP. Pour accompagner leur déploiement, le constructeur américain s'est associé à Topcon pour fournir des équipements de guidage permettant de doubler la vitesse du nivellement tout en conservant une grande précision.
Comment réinventer le guidage d’engins ?
Comment réinventer le guidage d’engins ?
C’est une tendance nouvelle. Les utilisateurs demandent toujours plus de systèmes de guidage de manière à pouvoir intervenir directement dans la réalisation d’un chantier ou d’un projet. En outre, ils sont surtout un gain de temps sans équivalent et offrent également plus d’autonomie aux opérateurs. Il fallait se déplacer jusqu’au Luxembourg au sein du groupe Karp-Kneip pour assister à deux événements en un. En effet, le groupe, qui a plus de 120 ans d’existence, spécialisé dans les travaux routiers au Benelux, en Allemagne et en France, est le premier acquéreur en Europe d’une niveleuse John Deere 672 GP ! Pour rappel, à la dernière Bauma, l’Américain avait décidé de réintroduire sa gamme de matériels pour travaux publics en Europe et en France. Pour bénéficier d’une plus grande force de frappe, il s’est ainsi rapproché du groupe allemand Wirtgen, et plus particulièrement, de ses deux niveleuses 622 GP et 672 GP. Arrivée il y a quelques semaines au sein de l’entreprise luxembourgeoise, la niveleuse américaine est en cours d’homologation d’assurance, avant de connaître son premier chantier. Karp-Kneip n’a pas attendu pour équiper la machine flambant neuve, 18 heures au compteur, du tout nouveau système de guidage pour niveleuse Earthworks de Trimble distribué par Sitech. Et là aussi c’est un événement.
Tous les articles TERRASSEMENTS
Applications
Accès au kiosque
Événements
Les Etats Généraux de la Chaleur Solaire
15 Octobre 2019
Les Etats Généraux de la Chaleur Solaire
33ème Congrès National AMORCE
16 Octobre 2019
33ème Congrès National AMORCE
Rencontre nationale des acteurs de l'ANC
16 Octobre 2019
Rencontre nationale des acteurs de l'ANC
+ d'événements
Emploi
- Conducteur / Conductrice de travaux en électricité
- Conducteur / Conductrice de travaux génie civil
- Manoeuvre bâtiment
- Dessinateur-projeteur / Dessinatrice-projeteuse du BTP
+ d’offres
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Matériels
Rail
Réseaux
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Applications
iOS
Android
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.