Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Lunette connectée : Bergerat Monnoyeur teste l’expertise technique téléportée

Partager :
Lunette connectée : Bergerat Monnoyeur teste l’expertise technique téléportée
Par F. P., le 23 octobre 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Terrassements
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
C’est en collaboration avec la start-up Expert Téléportation, que Bergerat Monnoyeur vient d’équiper 15 jeunes techniciens de lunettes connectées. Avec cette assistance technique téléportée, pilotée en direct par des experts, l’intervention de terrain se veut facilitée, fiabilisée et raccourcie.

Le constat est sans appel, il y a de moins en moins de jeunes motivés pour devenir des techniciens. En 2018, Bergerat Monnoyeur a réussi à en attirer 135, alors qu’ils étaient plus de 200 à 2107. Pour cela, rien de mieux que les nouvelles technologies comme la lunette connectée qui fera désormais partie de l’équipement de base du technicien BM. Pour être compatible avec le monde du chantier, la solution d’Expert Téléportation a été personnalisée, c’est-à-dire, rendue adaptable sur casques de chantier, avec des composants résistants, efficiente en connectivité, 3G, 4G et même, satellitaire pour fonctionner en zones éloignées. Pour valider ce nouveau process, 15 jeunes techniciens de Bergerat Monnoyeur, d’Eneria et d’Aprolis (chantier, moteurs industriels et location d’engin de manutention) ont été choisis et des experts en back-office ont pris place.

Alors comment ça marche dans les faits ? Une communication visuelle est établie en mode partagé, au travers de la lunette connectée entre l’expert et le technicien sur le terrain, et qui va être guidé instantanément dans ses différentes manipulations. « Ce projet de technicien connecté Bergerat Monnoyeur 4.0 a pour objectif de réinventer la manière d’appréhender l’intervention technique et l’apprentissage, de la technologie à l’action. Simple à aborder, cette solution offre un accès à l’expertise en temps réel, redonne du sens au travail d’équipe notamment dans la levée de doutes, intègre le handicap et améliore la sécurité par le respect des règles de sécurité et de gestion du travailleur isolé », explique Frédéric Pedro, d’Expert Téléportation.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Gain de temps, amélioration de l’efficacité et de la qualité de la prestation technique, déplacements moins coûteux... la lunette connectée ouvre de nouveaux champs d’application pour repenser la mobilité sur les chantiers, notamment pour la réparation et la maintenance des machines. La solution d’Expert Téléportation va aussi permettre aux jeunes dépanneurs d’être en poste plus rapidement et ainsi, d’améliorer la productivité globale d’un atelier ou chantier. Plus en confiance, ils progressent de manière plus "interactive" en cas de difficulté.
 

L'assistance déportée pour la maintenance et la réparation fait son apparition chez Bergerat Monnoyeur ©DR
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Terrassements & Carrières.
Terrassements & Carrières, le trait d'union entre les professionnels de l'extraction, de la valorisation des matériaux et les entreprises de la construction.
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  Zapping de la semaine : le BTP, un déconfinement compliqué
Edouard Philippe a présenté en début de semaine son plan de déconfinement qui doit débuter le 11 mai. Le Premier ministre demande aux entreprises de maintenir le télétravail autant que possible. Dans le secteur du BTP, la reprise est difficile.
+ de vidéos BTP ça tourne
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Yann Madeline, président de la Fédération Nationale des Syndicats de l’Assainissement
Crise du Covid-19 oblige, Construction Cayola a souhaité en savoir un peu plus sur ce que font les professionnels du secteur pendant cette période de confinement. Journée type ? Quelles nouvelles habitudes ? Quelles méthodes ? Ou comment s’organise la profession en cette période inédite... Yann Madeline, président Fédération Nationale des Syndicats de l’Assainissement (FNSA) s’est pris au jeu et nous évoque son quotidien.
Toutes les interviews
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
Yellow Day : le succès au rendez-vous pour Bergerat Monnoyeur
Yellow Day : le succès au rendez-vous pour Bergerat Monnoyeur
Le 28 mai dernier, Bergerat Monnoyeur organisait son évènement dédié à l’activité occasion sur six sites répartis en France. Si cette première fut un succès, elle met aussi en lumière toute la structure de l’activité occasion développée par le concessionnaire en France et à l’étranger.
Constructioncayola.com : 60 000 façons de voir l'info
Constructioncayola.com : 60 000 façons de voir l'info
Depuis 2007 et le lancement officiel de constructioncayola.com, notre équipe de journaliste n'a eu de cesse de vous alimenter en informations variées pour arriver aujourd'hui au 60 000e article mis en ligne. Champagne !
Les futurs « monteurs en signalisation » viendront des Yvelines !
Les futurs « monteurs en signalisation » viendront des Yvelines !
10 mois seulement après la pose symbolique du premier rail de la plateforme ferroviaire de L’ÉA, un atelier d’apprentissage aux métiers de la signalisation vient d’être inauguré ce lundi 2 décembre sur le campus Itedec d’Aubergenville.
[Enquête] Recyclage des métaux ferreux et non ferreux : Des défis à relever, mais des outils sur lesquels compter
[Enquête] Recyclage des métaux ferreux et non ferreux : Des défis à relever, mais des outils sur lesquels compter
Le secteur du recyclage des métaux tire un bilan récent relativement contrasté. L’industrialisation massive de ses filières n’en reste pas moins un atout majeur face aux défis et reste portée par un matériel en constante évolution.
Les matériels souterrains du Grand Paris
Les matériels souterrains du Grand Paris
Pour les constructeurs, prendre part au chantier pharaonique du Grand Paris via leurs matériels est une opportunité qui ne se refuse pas. Outre le fait de contribuer à l’élaboration d’un projet à la caisse de résonance nationale, voire internationale, c’est surtout l’occasion de mettre en avant la qualité de leurs machines. A condition, vu le contexte particulier de l’exploitation souterraine, de ne pas négliger la notion de services. « C’est le premier chantier d’infrastructures en Europe et le quatrième au niveau mondial derrière les projets chinois et indien. Un programme titanesque qui devrait redéfinir complètement la mobilité francilienne et désenclaver de nombreux territoires aujourd’hui isolés », résumait il y a peu la Société du Grand Paris (SGP) pour expliquer à quoi correspondaient les travaux engagés dans ce cadre. Rien que pour les lignes de métro et les gares, quelque 25 milliards d’euros vont être dépensés sur une dizaine d’années. Au total, la facture atteindra 108 milliards sur une période de 10 ans, si l’on prend en compte les développements de nouveaux programmes de logements et d’aménagement des quartiers autour des gares. Pour les TP, c’est évidemment une aubaine. « Aujourd’hui, on estime que les travaux du Grand Paris représentent plus de 15 % de l’activité TP en France. C’est dire s’il est important d’y être, d’une manière ou d’une autre », explique ainsi un professionnel. Les constructeurs l’ont d’ailleurs bien compris et c’est la raison pour laquelle beaucoup s’affairent et se réjouissent d’y être représentés. Mais difficile pour autant de s’improviser spécialiste souterrain du jour au lendemain.
Jean-Marie Basset, DG de Bergerat Monnoyeur : « augmenter de 25 % la taille de notre flotte  de location »
Jean-Marie Basset, DG de Bergerat Monnoyeur : « augmenter de 25 % la taille de notre flotte de location »
Location longue et courte durée, développement de l’activité après-vente, recrutement de techniciens, déploiement d’un outil CRM… les axes de travail n’ont pas manqué pour Bergerat Monnoyeur l’an passé.  Il s’agit désormais de les faire fructifier dès 2020.
Flexibilité et robustesse : les maîtres mots chez Unac
Flexibilité et robustesse : les maîtres mots chez Unac
Après avoir mis sur le marché la première remorque ferroviaire homologuée SNCF, le constructeur Unac a placé le curseur encore plus haut avec sa nouvelle gamme FlexTrailer. Conçu pour être tracté par la pelle hydraulique CAT M323F (1), ce nouvel équipement offrant de nombreuses possibilités de configuration semble bien parti pour s’imposer comme la nouvelle référence sur le marché. Explications.
Tous les articles TERRASSEMENTS
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
4 Juin 2020
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
Amorce, le e-colloque Eau
11 Juin 2020
Amorce, le e-colloque Eau
Confs'Amiante Bâti
25 Juin 2020
Confs'Amiante Bâti
+ d'événements
Emploi
- Chef de projet BTP
- Manoeuvre bâtiment
- Manoeuvre bâtiment
- Manoeuvre travaux publics
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.