x
  
Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
Page spéciale
SIM 2019
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Bobcat développe son SAV en région EMEA

Partager :
Bobcat développe son SAV en région EMEA
Par la rédaction, le 5 octobre 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Terrassements
Bobcat vient d’officialiser l’ouverture de son nouveau centre de distribution de pièces détachées pour la région EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) à Halle, en Allemagne. Il doit assurer l’expédition dans les meilleurs délais possibles des pièces détachées et autres composants à tous les concessionnaires et clients de la zone EMEA.

Ce nouvel équipement industriel aura pour tâche de servir les quelque 180 concessionnaires Bobcat situés dans 75 pays de l’EMEA. Implanté près de l’aéroport de Leipzig, le nouveau centre de SAV Doosan Bobcat, d’une surface de 43 000 m², renferme plus de 150 000 références en stock.

Ces pièces détachées et ces composants sont fournis par les usines Bobcat (aux États-Unis et en Europe) et par des fournisseurs agréés du monde entier. Bobcat expédie directement aux concessionnaires et clients de la zone EMEA.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le centre de distribution de Halle est également chargé d’approvisionner en produits après-vente son homologue de Dubai aux Emirats Arabes Unis. Ce dernier assure la fourniture de pièces détachées à tous les concessionnaires Bobcat et DPP du Moyen-Orient et d’Afrique.

"Nous renforçons très clairement notre engagement dans la région EMEA, et en Allemagne plus particulièrement, confirme Paulo Florindo, directeur senior Aftermarket de Doosan Bobcat EMEA, le marché allemand est l’un des marchés fondamentaux pour nos activités en EMEA et le nouveau centre de distribution nous permettra de livrer nos clients allemands encore plus rapidement qu’auparavant et d’être plus flexibles face à leurs demandes. Avec la création de 130 nouveaux emplois, nous sommes certains d’offrir un service de la plus haute qualité".

"Le nouveau centre de distribution est une étape supplémentaire pour l’amélioration de notre service aux clients. La disponibilité élevée de pièces détachées d’origine garantit une livraison rapide des produits commandés et une immobilisation de la machine réduite au minimum", souligne Paulo Florindo.

>>> Lire aussi : Bobcat a investi 1,41 million d’€ dans son centre d’innovation de Dobris
 

Vue aérienne du centre de distribution de Halle. Crédit photo : Doosan Bobcat
Retrouvez toute l'information "terrassements" dans Terrassements & Carrières.
Terrassements & Carrières, le trait d'union entre les professionnels de l'extraction, de la valorisation des matériaux et les entreprises de la construction.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
Rechercher dans nos articles
  Rencontre avec les présidents de la FNTP et de la FFB

Bruno Cavagné et Jacques Chanut commentent l'actualité du BTP.
Toutes nos vidéos
Exclu
Claire Duhamel (Shell): "La planète, c’est la responsabilité de tous"
Claire Duhamel vient d’être nommée au poste de directrice Bitumes France & Benelux chez Shell. Ayant auparavant occupé plusieurs fonctions aux départements Lubrifiants, Aviation et Marines, elle travaille au sein du groupe depuis une vingtaine d’années.
À lire également
Le « skid » fait sa mue
Le « skid » fait sa mue
Aux États-Unis, le marché des chargeuses compactes reste toujours aussi important avec environ 70 000 ventes, dont plus de 40 000, sont des modèles sur chenilles, une version qui s’impose pour des raisons de confort, de sécurité mais aussi, de plus grande efficacité. En France, le marché est stable quoique toujours assez faible, de 700 à 750 unités, dont 150 unités sur chenilles.
Mini-pelles : entre concept et réalité
Mini-pelles : entre concept et réalité
Segment le plus important, au moins d’un point de vue volumétrique, le marché des mini-pelles est aussi le plus florissant en termes de nouveautés. Au-delà des innovations technologiques, les mini-pelles répondent déjà aux demandes des entreprises qui souhaitent des matériels plus verts et plus conformes aux environnements urbains.
Un nettoyeur de sable Bobcat sur les plages des Pouilles
Un nettoyeur de sable Bobcat sur les plages des Pouilles
Un accessoire nettoyeur de sable SC200 de Bobcat nettoie des plastiques et autres détritus une plage très prisée des Pouilles, dans le sud de l'Italie.
Électromobilité : la mini-pelle, candidate parfaite
Électromobilité : la mini-pelle, candidate parfaite
Sur le dernier salon Bauma, vitrine de l’innovation pour les machines de construction, il était beaucoup question d’innovation en matière d'électromobilité. Nouvelle alternative durable, même si la combustion du diesel reste actuellement la source d’énergie la plus appropriée pour les grosses machines, la technologie de propulsion électrique et de batteries s’avère particulièrement adaptée aux petites machines, compactes et urbaines. La plupart des constructeurs ont aujourd’hui développé leur mini-pelle électrique.
Un télesco Bobcat au port de La Rochelle
Un télesco Bobcat au port de La Rochelle
Un chariot télescopique Bobcat T35.105 arpente quotidiennement les quais et pontons du port de plaisance de La Rochelle. Il est chargé d’acheminer les pontons pour entretien et d’intervenir en cas d’obstruction d’une écluse.
Bobcat passe le cap des 10 000 minipelles E10 vendues
Bobcat passe le cap des 10 000 minipelles E10 vendues
Bobcat a acté la fabrication de la 10 000e unité de sa minipelle compacte d'une tonne : E10. Sortie il y a 10 ans, elle est maintenant remplacée par le modèle de nouvelle génération E10z.
Mini-pelles : consolider les acquis
Mini-pelles : consolider les acquis
Évidemment, le marché des mini-pelles, matériel de prédilection en milieu urbain et qui plus est, le plus important dans l’Hexagone, n’échappera pas à la règle de l’électrification. Mais, en attendant la véritable révolution verte, les constructeurs se refusent à renier les acquis et bichonnent, encore, le bon vieux moteur thermique. Nombreux étaient ceux qui craignaient un ralentissement de l’activité et notamment un recul du marché des mini-pelles, lequel se chiffrait à 11 387 unités en 2018. Après six mois d’activité en 2019, il n’en est rien. Le marché semble avoir conservé cette même vitalité et serait même en avance sur les temps de passage : 7 001 unités écoulées à l’issue du premier semestre et un mois de juillet tout aussi fringant (7 953 unités). « Soit une progression de 2 % par rapport à la même période de l’an passé sachant que le marché 2018 était déjà à 1,5 %. Globalement, je pense que le marché sur l’ensemble de l’exercice sera étale par rapport à l’an dernier, mais toujours à un haut niveau. Nous restons sur trois belles années avec une conjoncture porteuse quand les clients de leurs côtés voient l’activité se poursuivre et les carnets de commandes se remplir. Je pense même que début 2020 sera du même tonneau jusqu’aux élections municipales qui pourraient venir freiner le marché et l’activité », analyse Olivier Boussion, directeur de Kubota France. « Le marché de la mini-pelle reste porteur, je l’estime entre 11 000 et 11 500 unités cette année encore, mais attention à ne pas se laisser bercer. D’où la nécessité d’assurer les partenariats solides sur le long terme avec ses clients et ne pas privilégier le « one-shot ». Je pense aussi que l’image de marque fera la différence, quelle que soit la tendance du marché », avance de son côté Morgan Pisanu, directeur commercial de Takeuchi France. Quant à Peter Sebold, spécialiste produit chez Hyundai CE, il s’enthousiasme devant le marché national : « On parle d’un volume de 70 000 unités en Europe quand le marché français est proche des 12 000 unités, soit 18 % de pénétration ! C’est dire l’importance de ce marché et cela explique aussi le développement d’une concurrence très dense ». Seul Julien Provensal, responsable produits mini-pelles chez Volvo CE se veut prudent : « Un marché porteur jusqu’ici même si d’après les prévisions et les observateurs, celui-ci devrait se stabiliser ». Néanmoins, les professionnels s’accordent à dire que le segment traverse une période faste. De quoi mieux préparer l’avenir et affûter les stratégies.
Tous les articles TERRASSEMENTS
Applications
Accès au kiosque
Événements
33ème Congrès National AMORCE
16 Octobre 2019
33ème Congrès National AMORCE
Rencontre nationale des acteurs de l'ANC
16 Octobre 2019
Rencontre nationale des acteurs de l'ANC
Batimat
4 Novembre 2019
Batimat
+ d'événements
Emploi
- Dessinateur métreur / Dessinatrice métreuse
- Mécanicien / Mécanicienne d'engins de chantier et de travaux publics
- Conducteur / Conductrice de travaux
- Dessinateur-projeteur / Dessinatrice-projeteuse en génie climatique
+ d’offres
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Matériels
Rail
Réseaux
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Applications
iOS
Android
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.