BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES
VIDÉOS
À la uneRÉSEAUX VRD

L'OPPBTP et Hilti décortiquent les exosquelettes

Par La rédaction. Publié le 30 septembre 2022.
L'OPPBTP et Hilti décortiquent les exosquelettes
Hilti et l'OPPBTP se sont associé pour étudier les bienfaits des exosquelettes (crédit : Hilti)
Newsletters gratuites
Archiver cet article
Les Exosquelettes sont vus par certains comme l’avenir des hommes et des femmes de terrain. Hilti et l’OPPBTP se sont associés pour en évaluer les atouts.

L’usage des exosquelettes dans le monde du bâtiment tend à se développer afin d’aider les professionnels à effectuer certaines tâches répétitives ou difficiles, susceptibles d’entraîner fatigue et troubles musculosquelettiques. À ce jour, aucune étude n’a été réalisée en France sur les chantiers et sur le long terme pour analyser l’effet de l’usage de ces outils sur la santé et la performance des utilisateurs.

Une étude novatrice

Pour pallier ce manque de retours d’expériences, Hilti a lancé une étude d’envergure basée sur l’utilisation de son exosquelette HA EXO-O1 et s’est adjoint les compétences et l’expertise de l’OPPBTP pour un support méthodologique et technique. Confrontées à des situations de travail qui peuvent entraîner des difficultés pour leurs collaborateurs et notamment provoquer des TMS lors de tâches répétitives, les entreprises sont à la recherche de solutions. Parmi ces dernières, l’usage d’un exosquelette peut être envisagé pour soulager certaines activités. Hilti, propose un exosquelette baptisé HA EXO-O1. Lancé en 2020, celui-ci a pour vocation de soulager les tensions provoquées sur les articulations lors de travaux nécessitant de lever les bras au-dessus des épaules.
 
Un secteur très récent
 
Un constat s’impose toutefois. Le développement de ces solutions étant récent dans le domaine du bâtiment, une analyse sur ces effets à moyen et long terme sur la santé et la performance des utilisateurs ne peut être que bénéfique. Ainsi, c’est pour mieux comprendre ces effets sur la santé et recueillir des données, notamment en ce qui concerne l’amélioration du confort au travail, la réduction de la fatigue musculaire ou de la consommation en oxygène lors de l’effort, que Hilti a décidé de mettre en place une étude de grande ampleur basée sur son propre exosquelette. Dans ce cadre, l’OPPBTP apporte son expertise sur les sujets de prévention en accompagnant Hilti sur les aspects méthodologiques et techniques de l’étude.
 
Une étude de grande ampleur
 
Pour comprendre les effets de l’usage d’un exosquelette sur la santé, environ 200 unités ont été mises à disposition d’entreprises partenaires afin qu’elles puissent expérimenter cette solution auprès d’opérateurs choisis. Durant un an, les collaborateurs bénéficient du soutien de l’EXO-O1 pour effectuer leurs tâches. Pour mener à bien cette étude, recueillir les données et les analyser, Hilti s’est rapproché de l’Institut de Thérapie Manuelle et Physiothérapie (ITMP), experts en évaluation fonctionnelle et en physiologie.
 
Le rôle de l’OPPBTP
 
C’est dans ce cadre qu’intervient l’OPPBTP pour :
- Soutenir la construction du protocole d’expérimentation grâce à son expertise du monde du bâtiment et des nouvelles technologies d’assistance physique ;
- Contribuer à l’identification des entreprises participantes ;
- Aider à l’interprétation des résultats.
Le suivi de l’étude sur 12 mois prévoit :
- Un questionnaire des opérateurs avant utilisation de l’exosquelette afin de définir leur état d’esprit, leurs attentes, leur état de santé initial.
- Des questionnaires réalisés à trois, six, neuf et douze mois.
- Sur une partie des collaborateurs participants, un suivi spécifique mené par les kinésithérapeutes de l’ITMP.


 
 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
La gouvernement donne un coup de pouce au biométhane
26 septembre 2022
La gouvernement donne un coup de pouce au biométhane Le gouvernement a pris deux mesures pour accroître la production de biométhane en France et se décide donc à accélérer le développement de cette énergie renouvelable et durable.
AMI de pyrogazéification pour injection : 49 projets déposés en France !
21 juin 2022
AMI de pyrogazéification pour injection : 49 projets déposés en France ! Dans le cadre des travaux du Comité Stratégique de Filière « Nouveaux Systèmes Énergétiques [1]» GRTgaz a piloté l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) sur la filière de valorisation des déchets solides en gaz renouvelables et bas-carbone.
Cyrille Hanang: « nous sommes une marque qui peut attester d’un haut niveau d’exigence »
28 juin 2022
Cyrille Hanang: « nous sommes une marque qui peut attester d’un haut niveau d’exigence » Installé en France depuis 20 ans, Electrosteel fabrique des canalisations en fonte ductile. Cyrille Hanang, directeur Général délégué France/Europe revient sur un parcours parfois semé d’embûches.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola