★ PAGES SPÉCIALES
TDM 2023
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES
À la uneRÉSEAUX VRD

Les bons retours des 1ères rencontres de la commande publique

Par S. B.. Publié le 25 août 2022.
Les bons retours des 1ères rencontres de la commande publique
NEWSLETTERS
Archiver cet article
Dans la Drôme, les premières Rencontres de la commande publique ont rassemblé près de 300 acteurs locaux du bâtiment et des travaux publics. Des participants qui ont pu suivre différents ateliers.
 
Au fil des échanges lors des premières Rencontres de la commande publique, plusieurs enjeux, dont certains étaient déjà identifiés par le Département, ont émergés. Pour faciliter l’accessibilité à la commande publique, il semble ainsi nécessaire d’accélérer les paiements, faciliter les procédures, mieux faire connaître les offres et améliorer les délais de traitement.
La collectivité a édité un e-book rassemblant des informations pratiques ui ont émergé de la manifestation.
 
La complexité des procédures
 
Les petites entreprises et les artisans rencontrent des difficultés à l’égard des marchés publics, dont les procédures semblent complexes, et l’information peu accessible. Pour remédier à ce manque de connaissances le Département apporte de l’aide et des conseils en amont d’une procédure ou lors de la consultation et souhaite simplifier les démarches et l’accessibilité aux marchés publics : la dématérialisation des échanges permet de garantir un traitement plus rapide des dossiers et les différents outils, dont E-attestation, permettent d’enregistrer les documents administratifs dans un coffre-fort et de ne pas avoir à les fournir à chaque attribution de marché.
 
Le point clé des paiements
 
La trésorerie demeure une question cruciale pour les fournisseurs, entrepreneurs et prestataires de service, et le Département peut réaliser des avances d’au moins 10 % du montant du marché. Le délai global de paiement des factures est garanti à maximum 30 jours, avec le paiement d’intérêts moratoires au-delà.

Une plate-forme pour les offres
 
Avec Marcel26.fr, la Drôme dispose d’une plate-forme regroupant l’ensemble des annonces des entités publiques pour centraliser les informations et rendre la commande publique plus lisible. Si la plateforme est en place depuis 2016, certains professionnels ne connaissaient pas son existence. Les annonces y sont publiées en moyenne 30 jours. Des alertes sont envoyées sur les comptes mail des entreprises, par la plateforme, en fonction des choix qui ont été explicités lors de l’enregistrement initial.
 
Le temps de ne pas attendre
 
Pour beaucoup d’entreprises de BTP, le principal frein à la commande publique réside dans la partie technique : les ouvrages d’art et de génie civil nécessitent un travail conséquent en amont de la réponse au marché et cela reste très chronophage. Quand ce ne sont pas les délais qui sont tout simplement trop courts et une demande s’est faite jour pour que les collectivités communiquent davantage en amont des projets ou des dates.
 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
25 novembre 2022
Du soin made in France avec Farmor Chez Farmor, on est fier du soin apporté au choix des éléments composants les trousses de secours puisque 80 % des éléments inclus dans les boîtes sont d’origine française.
Du soin made in France avec Farmor
25 janvier 2023
REUT : le Loiret étudie les potentialités de ses 214 Steu La Reut, c’est bien. Mais savoir de quel gisement on dispose vraiment, c’est mieux ! C’est ce que cherche à savoir le département du Loiret au travers d’une vaste étude menée en collaboration avec le Cerema. Elle doit cerner ce qu’il est possible ou non de faire sur ce territoire en matière de réutilisation des eaux usées traitées (Reut). Rencontre avec Sandrine Gérard, directrice du service aux territoires et Jean-Luc Riglet, vice-président du Loiret.
REUT : le Loiret étudie les potentialités de ses 214 Steu
5 janvier 2023
Cyber et eau : quid lex dicit ? La sécurité de l’eau est sévèrement encadrée par tout un arsenal de textes. Et il est renforcé par la réglementation sur les opérateurs d’importance vitale dont font partie les acteurs de l’eau et cela concerne évidemment le secteur « cyber ». Sylvie Andraud (Anssi) s’est exprimée sur le sujet lors d’une récente réunion d’information.
Cyber et eau : quid lex dicit ?
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola