RÉSEAUX VRD
TDM 2022
INSCRIVEZ-VOUS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

[mise à jour] Les grands opérateurs réagissent au sabotage des lignes optiques

[mise à jour] Les grands opérateurs réagissent au sabotage des lignes optiques
Par La rédaction, le 28 avril 2022.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Suite aux actes de vandalisme perpétrés dans la nuit du 26 au 27 avril et ayant coupé des liaisons fibre optique majeures, la Fédération Française des télécoms a réagit.

--------------
Mise à jour : La fédération Infranum, au travers de son président, Philippe Le Grand, a également réagit : "InfraNum condamne fermement cette agression irresponsable sur les réseaux en fibre optique. Compte tenu du caractère essentiel et stratégique des réseaux aujourd’hui, de telles coupures sont susceptibles d’engendrer des conséquences dramatiques, comme par exemple le retardement d’opérations de secours à la personne. InfraNum tient également à exprimer sa solidarité envers les entreprises et les particuliers victimes de ces actes inqualifiables et félicite les équipes des opérateurs et de leurs sous-traitants qui sur le terrain donnent le meilleur d’elles-mêmes pour remettre en état les infrastructures. La fédération insiste une nouvelle fois sur la nécessité de lancer un grand plan de résilience des réseaux."
--------------

Les opérateurs Bouygues Telecom, Orange, SFR, Free et la Fédération Française des Télécoms condamnent fermement les actes de vandalisme commis ce 27 avril sur leurs réseaux de fibre optique.
 
De nombreuses ruptures de liaisons de fibre optique ont été constatées dans la nuit du mardi 26 avril au mercredi 27 avril 2022, perturbant les services de télécommunications de plusieurs régions en France, dont l’Auvergne-Rhône-Alpes, la Bourgogne-Franche-Comté, le Grand-Est et l’Île-de-France. Elles sont dues à des actes de malveillance coordonnés et d’une ampleur sans précédent sur le réseau national. Ces opérations de vandalisme ont considérablement touché les infrastructures de plusieurs opérateurs télécoms.
 
Arthur Dreyfuss, Président de la Fédération Française des Télécoms : « Nous alertons les pouvoirs publics depuis de nombreux mois sur la recrudescence d’actes de malveillance sur nos infrastructures. Les antennes-relais de téléphonie mobile étant généralement prises pour cible, les actes de vandalisme de ce jour sur les réseaux de fibre optique sont inédits et totalement inacceptables. Je condamne fermement ces actes de sabotage qui engendrent des désagréments considérables pour les entreprises et les citoyens de notre pays. Nous réitérons notre appel au futur Gouvernement d’intensifier la lutte et la prévention contre ces actes de vandalisme et nous appelons à durcir les sanctions pénales à l’encontre de leurs auteurs. »
 
Ces actes engendrent des conséquences préjudiciables pour la vie économique et sociale de notre pays. Ils peuvent impacter des milliers de citoyens et d’entreprises qui ne peuvent plus utiliser le réseau Internet et de téléphonie fixe. La multiplication des actes de vandalisme sur les réseaux, avec de lourdes conséquences potentielles notamment sur l’acheminement des communications d’urgence, et une gêne préjudiciable aux abonnés, dans leur vie au quotidien, appelle une réponse publique adaptée. La FFTélécoms et les opérateurs alertent les pouvoirs depuis de nombreux mois sur la recrudescence des actes de vandalisme.

Les équipes techniques des opérateurs se sont immédiatement et pleinement mobilisées sur le terrain pour résoudre les interruptions de connexion et réparer les réseaux de fibre optique endommagés. Les connexions sont rétablies sur les zones touchées, les travaux de réparation sur les câbles sont néanmoins très lourds et se poursuivent toujours à l’heure actuelle. 
Chacun de ces actes de vandalisme impacte lourdement l’exécution des chantiers vitaux du déploiement de la fibre optique, du New Deal Mobile et de la 5G.

Les opérateurs et la FFTélécoms coopèrent avec les forces de police, de gendarmerie et de la justice pour poursuivre les auteurs de ces actes.
Ainsi, nous appelons de nos vœux le futur Gouvernement et le futur Parlement à se mobiliser pour intensifier la prévention et la lutte contre les actes de malveillance et de dégradation des infrastructures numériques en renforçant la réponse pénale et en durcissant les sanctions à l’encontre de leurs auteurs.
 
 
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  Solutions de revalorisation CDE - Transformer les déchets en matériaux de construction de valeur
Contenu de marque
  [Machine Inside] Un mini-finisseur chez Bomag : le BF 200 C
Dernier numéro
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
N° 277
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
À lire également
GCC lutte contre les déchets de chantier neufs
GCC lutte contre les déchets de chantier neufs
Le groupe GCC veut en finir avec le gâchis de matériaux neufs en fin de chantier avec une application permettant leur réemploi sur un projet ultérieur. Avec Réutil, GCC favorise l'économie circulaire.
Le mobilier Coasis contre les ilots de chaleur nantais
Le mobilier Coasis contre les ilots de chaleur nantais
Beaucoup de nos cités mal pensées et trop minérales se transforment en fournaises estivales. Nantes City Lab expérimente Coasis, un nouveau type de mobilier urbain devant aider à réduire ce phénomène d’ilot de chaleur.
Hénin-Carvin file vers les énergies renouvelables
Hénin-Carvin file vers les énergies renouvelables
Le territoire de l’agglomération Hénin-Carvin a longtemps été la source d’énergie de la France avec le charbon. Désormais, il dépend essentiellement des importations : pétrole, électricité nucléaire, gaz... Encore pauvre en EnR, elle mise sur une centrale solaire pour entrer dans la transition énergétique.
Les travaux d'été du Sedif à Mery-sur-Oise
Les travaux d'été du Sedif à Mery-sur-Oise
Tous les ans, le Sedif (Syndicat des eaux d'Ile-de-France) invite la presse pour faire un point sur les travaux qu'il entreprend pour rester à la pointe de la production d'eau potable.
Irlande : plus d'électricité pour les Gafam
Irlande : plus d'électricité pour les Gafam
En manque d’électricité, l’Irlande refroidi les ardeurs de Microsoft et Amazon qui ne peuvent y installer de nouveaux serveurs trop gourmands en climatisation.
Citroën relance la 2CV Fourgonnette sur une base de Berlingo
Citroën relance la 2CV Fourgonnette sur une base de Berlingo
La nostalgie a le vent en poupe et Citroën surfe sur cette vague en proposant, avec l’aide du carrossier italien Caselani, une version visuellement vintage de la 2CV Fourgonnette basée sur les dessous très moderne de l’utilitaire Berlingo. Un exercice de design qui va être commercialisé !
L'OPPBTP et Hilti décortiquent les exosquelettes
L'OPPBTP et Hilti décortiquent les exosquelettes
Les Exosquelettes sont vus par certains comme l'avenir des hommes et des femmes de terrain. Hilti et l'OPPBTP se sont associés pour en évaluer les atouts.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Événements
30 ans de l'UPDS
11 Octobre 2022
E-vitrines de l’innovation IDF Aménagement durable
18 Octobre 2022
5ème édition du Salon du Littoral et des Enjeux méditerranéens
18 Octobre 2022
+ d'événements
Emploi
- Dessinateur / Dessinatrice du BTP
- Manoeuvre de chantier
- Chef d'équipe gros oeuvre
- Architecte paysagiste urbain / urbaine
+ d’offres
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.