BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES
VIDÉOS
À la uneRÉSEAUX VRD

Le Sedif et Est Ensemble se séparent en bon termes

Par S. B.. Publié le 15 février 2022.
Le Sedif et Est Ensemble se séparent en bon termes
Newsletters gratuites
Archiver cet article
À la suite de la décision de 7 communes du territoire d’Est Ensemble de quitter le Sedif en décembre 2020 (pour reprendre en régie la gestion de leur eau potable), le Sedif et l’EPT ont mené des négociations fructueuses afin de déterminer les conditions de cette sortie.

Au terme de plusieurs mois de travail et de dialogue, un protocole d’accord vient d’être établi et approuvé lors du Conseil de territoire d’Est Ensemble du 8 février 2022, puis lors du Bureau du Sedif du 11 février 2022. L’accord conclu entre les 2 parties porte notamment sur la répartition du patrimoine de distribution et de transport d’eau potable.
L’ensemble du patrimoine technique d’intérêt local situé sur le territoire d’Est Ensemble (réseau de distribution/transport) est transféré à l’EPT, à l’exception de certains réseaux majoritairement utiles au Syndicat, ainsi que des ouvrages.

Un patrimoine équitablement réparti

Le réservoir principal de Montreuil (91 500 m3) et l’un des deux plus petits, de 47 000 m3, seront conservés par le Sedif. Le second, de taille équivalente (47 000 m3), sera repris par Est Ensemble. Le protocole porte également sur les relations entre le Sedif et l’EPT, notamment en ce qui concerne la production et l’achat d’eau potable. L’eau produite par le Sedif continuera à alimenter partiellement le territoire d’Est Ensemble. Est Ensemble s’est engagé, pour une durée de 15 ans, sur un minimum annuel d’achat d’eau produite par le Sedif de 12 millions de mètres cubes pour 7 communes et de 17 millions de mètres cubes pour 9 communes*.

La déconnexion prise en compte

Cet accord aborde enfin la prise en charge des travaux de déconnexion physique des réservoirs et du réseau : leurs coûts seront supportés à parts égales, 50/50, par le Sedif et Est Ensemble.
L’ensemble des actes juridiques nécessaires à la mise en œuvre des principes posés par le protocole de sortie feront l’objet de délibérations soumises aux instances du Sedif (Comité syndical du 23 juin prochain) et d’Est Ensemble avant l’été.
« C’est un accord gagnant-gagnant. Le Sedif est satisfait de l’aboutissement équilibré de ces négociations, qui se sont tenues dans un climat apaisé, et qui établissent les fondements d’une relation partenariale nouvelle et durable », s’est félicité André Santini, président du Sedif.
« C’est un accord exigeant, équilibré, respectueux des choix politiques et de la stratégie d’investissement de chaque partie et qui permet à Est Ensemble de créer, après douze ans de débats, les conditions réelles du plein exercice de la compétence ‘eau’ », a rappelé Patrice Bessac, président d’Est Ensemble.

 
*Ce protocole concerne les 7 communes de l’EPT ayant quitté le SEDIF au 31 décembre 2020 : Bagnolet, Bondy, Les Lilas, Le Pré Saint-Gervais, Montreuil, Pantin, Romainville. Une demande de retrait des deux autres communes d’Est Ensemble, Bobigny et Noisy-le-Sec, a été exprimée lors du conseil de Territoire du 14 décembre 2021.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Dévoiement express à la Défense
2 juin 2022
Dévoiement express à la Défense Si les projets de dévoiement de réseau sont monnaie courante, certains sont plus spectaculaires, plus ambitieux que d’autres. Celui qui a eu lieu en fin d’année dernière fait partie de la catégorie des projets de grande ampleur. Dévoyer une canalisation de Ø 1 000 mm pour des travaux à la Défense n’est jamais anodin.
Coup dur pour le Sedif
1er février 2022
Coup dur pour le Sedif Par une décision implicite de rejet, le préfet de Seine-et-Marne n’a pas accordé l’autorisation environnementale au déploiement de l’Osmose Inverse Basse Pression (OIBP) dans le site pilote d’Arvigny, à Savigny-le-Temple (77), du Syndicat des Eaux d’Île-de-France.
Le Sedif file vers de l'eau ultra pure
20 mai 2022
  Le Sedif file vers de l'eau ultra pure Déjà pionnier en 1999 avec la nanofiltration, le Sedif pari à nouveau sur le futur avec l'Osmose inverse basse pression, synonyme d'une eau débarrassée des micro polluants, du calcaire et même, à terme, du chlore.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola