Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

La Métropole du Havre poursuit le déploiement de son réseau de chaleur écologique et économique

La Métropole du Havre poursuit le déploiement de son réseau de chaleur écologique et économique
Crédit DR
Par la rédaction, le 3 mai 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Après le succès des opérations de rénovation et de verdissement entreprises par la Société de distribution de chaleur de Mont-Gaillard (SDCMG) en 2013, le Havre Seine Métropole renouvelle sa confiance à Engie Solutions pour étendre le réseau à 2 500 équivalents logements supplémentaires, soit une augmentation de 40 %. L’opération d’extension consiste à déployer 5 km de canalisations et la construction de 27 nouvelles sous-stations.
 
Dans quelques mois, le réseau vertueux du Havre Mont-Gaillard apportera de la chaleur renouvelable à deux quartiers supplémentaires. Compétitive et majoritairement issue d’énergie renouvelable à 40 % d’équivalents logements supplémentaires, l’ensemble de cette extension représentera une consommation additionnelle de 24 GWh/an. Pour cela, les équipes d’Engie Solutions assureront à travers la délégation de service public, le déploiement de 5 km de canalisation et la construction de 27 nouvelles sous-stations pour le compte de la Communauté urbaine Le Havre Seine Métropole.
En 2013, dans le cadre de sa rénovation vertueuse initiée par la métropole du Havre et assurée par Engie Solutions, le réseau s’est équipé d’une chaudière biomasse de 12 MW, de nouvelles chaudières gaz et d’un système de cogénération gaz permettant d’optimiser les rendements énergétiques. Ces solutions ont permis la mise en place de tarifs très compétitifs pour les abonnés ainsi que le verdissement significatif du réseau, dont 60 % des besoins annuels sont désormais couverts par des énergies locales et renouvelables.
Afin de valoriser la biomasse, énergie locale et renouvelable, un économiseur va également être mis en place sur les fumées de la chaudière biomasse pour augmenter sa puissance et améliorer son rendement.
« La gestion d’un réseau de chaleur comme celui du Havre implique des ressources humaines, techniques et un savoir-faire importants, affirme Yann Rolland, directeur général d’Engie Solutions Villes & Collectivités. C’est une belle marque de confiance que de confier à Engie Solutions l’extension et le verdissement de ce réseau historique. Nous mettrons ainsi à la disposition de toujours plus d’habitants une chaleur à prix compétitif »
 
L’extension en chiffres : 
• + 5 km de réseau 
• + 2 500 équivalents logements, soit une augmentation de 40 % des abonnés 
• +  24 038 MWh/an 
• +  15 310 kW souscrits 
• + 27 sous-stations 
• investissement : 6,2 M€ (projet soutenu par le Fonds européen de développement régional (FEDER)).
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Une co-entreprise public-privé pour gérer l’eau et l’assainissement de Dijon
Une co-entreprise public-privé pour gérer l’eau et l’assainissement de Dijon
Dijon métropole et le Groupe Suez créent la première Société d’économie mixte à opération unique (SEMOP) multiservices : Odivea, un service public d’eau et d’assainissement unique en France
Brest Métropole adopte les boîtiers connectés Voltaris pour maîtriser la consommation d'électricité
Brest Métropole adopte les boîtiers connectés Voltaris pour maîtriser la consommation d'électricité
Dans le cadre de son Plan Climat 2019-2025 et de sa mobilisation pour réduire les consommations d'énergie et les émissions de gaz à effet de serre du territoire, Brest métropole soutient le déploiement du boitier connecté Voltaris. Ce dispositif a déjà permis à 28 000 logements chauffés à l’électricité de bénéficier d’un outil solution innovante de maîtrise de leur consommation. Aujourd’hui, la métropole souhaite poursuivre le déploiement.
Le 32e Concours Lumières du Serce distingue 3 projets
Le 32e Concours Lumières du Serce distingue 3 projets
Cette année, le Concours Lumière a mis à l’honneur le patrimoine industriel en récompensant un parc urbain, le chevalement d’un ancien puits de mine et un passage souterrain.
Un mur de calcite dans l'émissaire
Un mur de calcite dans l'émissaire
On ne le répètera jamais assez : l’entretien régulier des canalisations est la clé de leur longévité. Pour cela, des inspections régulières liées à des schémas directeurs d’entretien sont incontournables. À Saint-Marc-en-Jaumegarde, cela aurait permis de garder dans un bon état de fonctionnement un gros émissaire pluvial. Il a fallu tout le savoir-faire d’Orea pour lui permettre de jouer à nouveau son rôle correctement.
A Lyon, un collège se chauffe à l’énergie solaire
A Lyon, un collège se chauffe à l’énergie solaire
Dans le cadre de la rénovation de son réseau de chaleur, le collège Revaison situé à Saint-Priest, s’est tourné vers une source d’énergie renouvelable pour se chauffer. Le réseau de chaleur sera ainsi raccordé à une centrale photovoltaïque qui reliera l’ensemble des bâtiments grâce notamment à des solutions faciles et rapides à mettre en œuvre, les canalisations pré-isolées hyper-flexibles Terrendis fournies par le groupe Elydan.
Tarifs eau potable/assainissement : « On ne peut plus raisonner à l’économie »
Tarifs eau potable/assainissement : « On ne peut plus raisonner à l’économie »
Vers des services d’eau potable et d’assainissement plus performants, durables et au juste prix. C’est le défi lancé par l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse aux 200 élus et techniciens de l’eau et de l’assainissement présents lors d’un webinaire, avec l’ambition de mettre au cœur des chantiers des nouvelles équipes municipales, une gestion durable des services.
Paris valorise la chaleur de son eau non potable  
Paris valorise la chaleur de son eau non potable  
​La ville de Paris va utiliser une de ses particularités, son réseau distinct d’eau non potable, pour en tirer des calories et s’en servir de moyen de chauffage. C’est l’opération Saint-Vincent-de-Paul qui en sera la bénéficiaire.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.