Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Paul Galonnier, Indura : « Qu’elle soit de procédé, de produit ou d’usage, l’innovation fait partie de l’ADN des TP »

Paul Galonnier, Indura : « Qu’elle soit de procédé, de produit ou d’usage, l’innovation fait partie de l’ADN des TP »
Paul Galonnier, président du cluster Indura.
Par V. V., le 23 mars 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Avec plus d’une centaine d’adhérents et autant de projets montés, 35 dossiers cofinancés et 36 M€ de fonds publics investis, en 11 ans, le cluster régional auralpin Indura s’affirme comme un véritable outil dans l’accompagnement des entreprises à transformer leurs idées en projets innovants. Paul Galonnier, président d’Indura fait le bilan d’une année 2020 riche en projets, et présente ceux à venir.

Créé en 2009 et labellisé cluster en 2014, Indura rassemble aujourd’hui 121 acteurs économiques, techniques et scientifiques, issus du monde des infrastructures de transport et de l’énergie, pour la région Auvergne-Rhône-Alpes. « Indura, c’est avant tout un outil performant pour accompagner les idées de nos adhérents et les transformer en projets innovants », souligne Paul Galonnier, président du cluster. Avec un leitmotiv : « Innovons ensemble pour construire des infrastructures durables et intelligentes », le cluster accompagne et soutient chaque année des projets, de type et maturité technologique très variés, et qui concernent des thématiques telles que les risques gravitaires, les ouvrages en maçonnerie, la valorisation des déchets, les capteurs fibre optique...  « En 2020, 17 projets ont bénéficié de notre accompagnement. Certains projets ont été expertisés par le Conseil Scientifique, d’autres sont issus de nos groupes de travail », poursuit le dirigeant.

     2020, une année d’impulsion
En 2020, 11 nouveaux adhérents ont rejoint Indura, Alp’Expert, Edaphos, Groupe Sapiens, IDDEA, ISL, Ma Friche Urbaine, Rhizomex, Rincent Alpes, Sixense Monitoring, Sol Solution et Yphen.
Mais l’année 2020 a aussi été marquée par la Covid 19. Indura a également répondu à l’appel des différentes institutions, dont la région, pour contribuer activement au soutien des entreprises et au déploiement du plan de relance, du BTP principalement. Le cluster a également participé à l’application de grands programmes comme la déclinaison du plan Industrie 4.0 (Internet des Objets (IOT) et Building Information Modeling (BIM)), ainsi qu’au cadrage et à la qualification de programmes Européens en Région.
« Avec l’annulation de tous les événements présentiels, 2020 aura également été l’année du repositionnement et de l’adaptation, notamment en matière d’animation, non plus physique, mais digitale », explique encore Paul Galonnier. Indura s’est donc lancé dans l’aventure des webinaires (31 en tout !), des groupes de travail à distance et de la structuration numérique collaborative. « Ce sont ainsi plus de 2300 personnes qui ont été mobilisées, souligne le dirigeant, soit 2 fois plus que dans le format classique ! » Un web studio TV et une chaine Vimeo ont également vu le jour.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
   2021 : place à la décarbonation et au verdissement
Outre la 2e édition d’Innov Day TP, grand concours d’innovations dans les Travaux publics, organisé par Indura, le hub de compétitivité Innov’Infra « Aménagement et Infrastructure » et la FRTP Auvergne-Rhône-Alpes, qui a lieu le 25 mai prochain sous un format 100 % digital, une vingtaine de rendez-vous sont d’ores et déjà prévus en 2021 autour du thème central de la décarbonation et du verdissement, des thèmes portés par le cluster selon 3 axes.
Le premier axe concerne l’accélération des transitions : « Nos actions phares seront menées avec des groupes de travail sur les géotextiles, la réalité augmentée, le BIM… D’ailleurs, nous contribuerons au titre du Hub Innov Infra à l’organisation du Congrès international InfraBIM Open, dédié à la mutation numérique des infrastructures avec le BIM et qui se déroulera à Lyon à la fin du mois d’aout. Nous accompagnerons également le Projet national Dolmen*, qui se lance prochainement, pour une nouvelle approche des ouvrages en maçonnerie, ainsi que le lancement d’un projet sur l’Autonomie énergétique des stations de montagne », explique Paul Galonnier.
Le deuxième axe a pour objectif de transformer les espaces et réseaux urbains : « Nous prévoyons notamment d’organiser des conférences IDfriches, Robotique & gestion des déchets, particulièrement lors de notre participation au salon Pollutec en octobre prochain, ainsi que la réalisation du projet Vademe et la mise en œuvre de l’accord de filière B-TP, les deux traitant de l’économie circulaire », poursuit le dirigeant.
Enfin, un troisième axe concerne le thème « Construire différemment pour prévenir les risques » : « Nous prévoyons en particulier d’organiser le symposium RSS – Rock Slope Stability, en lien avec le projet C2ROP et I-Risk, ainsi que de lancer un groupe de travail sur l’aménagement des zones inondables et solutions basées sur la nature et un autre groupe sur les ouvrages modulaires paravalanche et pare-blocs », poursuit-il.
Avec une action internationale qui reprend des couleurs, Paul Galonnier annonce également l’organisation d’une mission filière ferroviaire en Algérie qui aura lieu mi-2021, en partenariat avec l’UIMM Lyon-France.

*DOLMEN : Développement d’Outils et de Logiciels dans la Maçonnerie Existante et Neuve.

Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Un nouveau projet de valorisation du gaz de décharge au Canada pour Waga Energy
Un nouveau projet de valorisation du gaz de décharge au Canada pour Waga Energy
En signant un contrat avec la Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie (RGMRM) et l’énergéticien canadien Energir pour l’achat de gaz produit par son site d’enfouissement des déchets de Saint-Étienne-des-Grès au Québec, Waga Energy voit l’instalation de sa toute première solution Wagabox au Canada. Lancée en Europe il y a 5 ans, cette solution permet de valoriser le gaz des décharges sous forme de biométhane, sans contrainte technique ou financière pour les opérateurs.
Innov Day TP : l’innovation autour des transitions numériques et robotiques, des Green technologies, et de la sobriété énergétique
Innov Day TP : l’innovation autour des transitions numériques et robotiques, des Green technologies, et de la sobriété énergétique
A quelques jours de la fin des incriptions aux Innov Day TP, grand concours d’innovation organisé par Indura Innov’Infra et la FRTP Auvergne-Rhône-Alpes, qui aura lieu cette année sous un format 100 % digital, zoom sur les premières innovations en ligne issues du monde des travaux publics suivant 3 catégories, les transitions numériques et robotiques, les Green technologies, et la sobriété énergétique.
Tactis lance sa base de données  territoires innovants
Tactis lance sa base de données "territoires innovants"
Le cabinet Tactis, spécialisé en aménagement numérique, ingénierie et montage de projets d'innovation territoriale, annonce le lancement de sa base de données innovation territoriale en France.
Géothermie : le forage multi-drains à Vélizy est un succès !
Géothermie : le forage multi-drains à Vélizy est un succès !
Nous vous avions parlé du forage en cours… bien, cette fois, ça y est, il est terminé et c’est une réussite ! Le forage géothermique à Vélizy-Villacoublay  est une première européenne qui va alimenter le réseau de chaleur de la ville à 66 % d'énergie renouvelable
Thierry Barbaut arrive chez tactis
Thierry Barbaut arrive chez tactis
Tactis, cabinet de conseil et d'ingénierie incontournable en aménagement numérique, vient de recruter Thierry Barbaut en tant que directeur des écosystèmes innovants.
Jupiter 1000 injecte son hydrogène
Jupiter 1000 injecte son hydrogène
Le projet Jupiter 1000, porteur de nombreux espoirs dans le domaine des énergies renouvelables, est entré dans une phase décisive de son histoire puisqu’il a réalisé avec succès les premières injections de gaz dans le réseau gaz.
Serfim centralise ses métiers avec la création d'un campus
Serfim centralise ses métiers avec la création d'un campus
En créant son campus, le Groupe Serfim dispose désormais d’un véritable point de ralliement de tous ses métiers et espère bien y créer ainsi une certaine émulation. C’est sur sa zone d’implantation historique, à Vénissieux, aux portes de Lyon, que Serfim a fait le choix de marquer un peu plus son identité rhône-alpine, en construisant deux nouveaux bâtiments éco-responsables de près de 4000 m2, alloués aux directions des branches Recyclage et Dépollution.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.