Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Covid-19 : pour les entreprises de BTP, la priorité va à l'entretien de la voirie

Covid-19 : pour les entreprises de BTP, la priorité va à l'entretien de la voirie
Par la rédaction, le 1er mars 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Selon une étude Odoxa commandées pour NGE sur les entreprises de BTP et la crise sanitaire vue par les élus et responsables techniques des collectivités locales, les entreprises de BTP se pensent aptes à résister à la crise sanitaire. Pour amorcer un « nouveau départ », elles estiment que les dotations des collectivités doivent aller prioritairement à l’entretien de la voirie.

53% des parties prenantes du BTP français jugent que ce secteur était suffisamment bien préparé pour faire face à la crise sanitaire contre 43% de l’avis contraire. Dans le détail, 69 % des responsables de services techniques de collectivités et 55 % des élus jugent que le secteur du BTP était suffisamment bien préparé pour faire face à la crise sanitaire contre uniquement 41% des bureaux d’études.

Si dans ce contexte imprévisible, les parties prenantes jugent « juste » majoritairement que le secteur du BTP était bien préparé pour faire face à la crise, ils sont beaucoup plus positifs sur l‘attitude des entreprises du BTP face à la pandémie.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
91 % estiment qu’elles ont été responsables et 8 à 9 personnes sur 10 leur reconnaissent également des attributs positifs tant sur leur proximité et leur relationnel (coopératives, à l’écoute, accessibles, solidaires) que sur leur compétence et leur professionnalisme (proches du terrain, dynamiques, autonomes, proactives).

Notons que les bureaux d’études se sont montrés légèrement moins positifs que les élus et responsables des services techniques de collectivités sur les items relationnels (coopératives, à l’écoute, dynamiques, autonomes, solidaires) et que, sur le plan des régions, les évaluations ont été systématiquement moins positives auprès des répondants d’Ile-de-France.

Deux éléments complémentaires peuvent expliquer cette perception très positive de l’attitude des entreprises du BTP face à la crise sanitaire. Tout d’abord, c’est un secteur d’activité qui dispose d’un capital de popularité élevé dans les enquêtes d’opinion, perçu comme un moteur de croissance et d’emploi.

Et le BTP bénéficie aussi vraisemblablement du fort mouvement empathique actuel à l’égard des industries nationales, les parties prenantes ayant en tête qu’elles ont fait face à une crise de très grande ampleur.

La reprise a été rapide dans ce secteur mais pour mieux l’accompagner, les entreprises ayant répondu à ce sondage considèrent que les investissements des collectivités en matière de travaux publics doivent aller prioritairement à l’entretien de la voirie (49%) devant la rénovation des équipements existants (30%), la construction de nouveaux équipements (26%), les mobilités douces (26%) et la protection de l’environnement (22%).

La maintenance et l’entretien de la voirie apparait comme LA priorité pour les collectivités en matière de TP devant les autres postes de travaux. Elle est citée par 46 % des élus et 53 % des responsables de services techniques. Dans un domaine proche, il est aussi à souligner que 15 % des répondants, et même 19 % des responsables de services techniques, ont mentionné les conditions de circulation et de stationnement parmi les postes prioritaires de TP pour leur collectivité.

Au deuxième plan, on trouve la rénovation des équipements existants (30 %), un domaine actuellement affecté par les obligations légales relatives à la transition énergétique. En 3ème position, 26 % des élus et responsables de services techniques ont déclaré que la construction de nouveaux équipements pour le sport et les loisirs serait une priorité pour leur collectivité.

Alors qu’un récent sondage Odoxa pour Leyton CTR (octobre 2020) indiquait que la protection de l’environnement et la transition écologique était la priorité de 87 % des élus pour les prochaines années, deux éléments qui s’y rattachent ont été fortement cités par les répondants. 26 % des élus et responsables de services techniques ont indiqué que l’investissement dans les mobilités douces ou green serait leur priorité et 22 % (et même 26 % chez les élus) ont mentionné comme priorité, plus générale, l’environnement et la lutte contre la pollution.

A un niveau également élevé, 17 % des élus et responsables de services techniques ont indiqué que la recherche de financement pour la construction de nouveaux équipements serait une priorité en matière de TP et 14 % ont évoqué comme thème la sécurité ou encore la construction d’établissements scolaires.
 

Retrouvez sur LinkedIn Julia Tortorici, rédactrice en chef de BTP Construction.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
L'Allemagne avance aussi sur la fibre optique
L'Allemagne avance aussi sur la fibre optique
Si la France est -de loin- la locomotive européenne de la fibre optique, ça n'empêche pas les autres pays d'en installer sur leur territoire. Spie installe d'ailleurs un réseau fibre optique à Schwedt, permettant ainsi à 1 600 usagers de bénéficier d'un accès Internet très haut débit.
Pluvial : NGE construira la SDEP du Val-de-Marne  
Pluvial : NGE construira la SDEP du Val-de-Marne  
C’est officiel : le groupe NGE a remporté l’appel d’offres pour la construction de la station de dépollution des eaux pluviales (SDEP) pour le compte du département du Val-de-Marne. En ces temps de retour à un cycle de l’eau respectueux, il s’agit d’une infrastructure importante dans un schéma de développement orienté vers l’environnement.
Certification et développement : coup double pour Orea
Certification et développement : coup double pour Orea
L’actualité est chargée pour l’entreprise Orea ces dernières semaines. Spécialisée dans la maintenance des canalisations, bassins et rétentions, l’entreprise a reçu d’une part la certification S3C (Ssystème de certification compétence conformité) et elle vient d’annoncer le rachat de la société Durance Travaux qui lui permet d’acquérir de nouvelles compétences.
Nouveau système de supervision pour UNITe et Hydrowatt  
Nouveau système de supervision pour UNITe et Hydrowatt  
Avec sa filiale Hydrowatt, en charge de l’exploitation de ses centrales hydroélectriques, le groupe UNITe, s’est associé à Engie Solutions pour la co-construction d’un outil de supervision digital en mode Software as a Service (SaaS).
Mise à jour technique du smartphone Crosscall Core-X4  
Mise à jour technique du smartphone Crosscall Core-X4  
​Alors que le renouvellement de ses gammes de produits devrait intervenir au mois de septembre, Crosscall profite de ce début d’année pour rajeunir son Core-X4 en proposant une version avec le double de stockage et de RAM.
Vinci Energies acquiert Elairgie
Vinci Energies acquiert Elairgie
Vinci Energies se renforce dans la région Grand Ouest avec l’acquisition de l’entreprise Elairgie, spécialisée dans la conception, la construction et l’entretien d’installations de génie climatique pour des sites industriels et tertiaires. Elle a réalisé un chiffre d’affaires de 17 millions d’euros en 2020.
Rivard : « Ces équipements polyvalents permettront à nos clients de tenir sur la durée » »
Rivard : « Ces équipements polyvalents permettront à nos clients de tenir sur la durée » »
Le constructeur et carrossier Rivard l’a confirmé, 2020 a été une année difficile pour le marché des hydrocureurs sur fond de crise sanitaire. Quasiment à l’arrêt pendant plusieurs semaines, les commandes n’ont finalement bien repris qu’en fin d’année.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.