Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
FR
|
EN
Menu

RÉSEAUX VRD
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Matières premières : la filière électrique inquiète

Partager :
Matières premières : la filière électrique inquiète
Par S. B., le 23 février 2021
Nos newsletters gratuites ›
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le Sycabel alerte ses partenaires et l’ensemble de la filière de l’électricité sur les tensions actuelles sur les matières premières qui s’installe depuis le second semestre 2020, marquée par des tensions sur les approvisionnements et des hausses importantes de prix.

La hausse du prix des matières premières impactant la filière de l’électricité est la conséquence d’un redémarrage fort de l’économie et de perspectives de croissance soutenues tant en Asie, notamment en Chine, premier consommateur mondial de matières premières, qui prévoit une croissance de 7,5 % en 2021, qu’aux Etats-Unis où le plan de relance du président Biden devrait se traduire par un vaste programme de reconstruction des infrastructures du pays dans les années qui viennent.

Contexte mondial défavorable

Ce nouveau contexte économique mondial accroît la demande de matières premières dont les cours ont subi une forte croissance depuis le printemps 2020, laquelle s’est amplifiée depuis le début de cette année.
Tous les composants des câbles et matériels de raccordement associés subissent d’importantes hausses de prix. Le cuivre a augmenté de 30 % en l’espace de 10 mois. Sur la même période, l’aluminium a augmenté de 22 %.

Le plastique aussi

Les matières plastiques, dont les cours sont liés à celui du pétrole, connaissent une évolution similaire : les polyéthylènes ont augmenté de près de 30 % par rapport à la moyenne de 2020 et le PVC de près de 20 %, et ces hausses se sont nettement accélérées sur les trois derniers mois. Le marché du PVC est toujours tendu en Europe occidentale. La demande intérieure y est robuste, les importations négligeables et les exportations hors d’Europe peuvent actuellement se révéler attractives. Les stocks sont faibles car la demande de décembre a été plus forte que prévu. Certains fournisseurs doivent, de plus, conserver des stocks en prévision d’opérations de maintenance dans les mois à venir.
 
Même les tourets sont impactés !

D’autres matières premières, comme l’acier et le bois, connaissent elles-aussi des tensions sur les approvisionnements et des hausses de prix à deux chiffres, lesquelles impactent notamment les prix de revient des tourets. Compte-tenu du poids prépondérant des matières premières dans le prix de revient des câbles, de telles hausses de prix des matières premières devront nécessairement être répercutées dans les prix des câbles pour préserver les entreprises du secteur, déjà durement touchées en 2020 par les conséquences économiques de la pandémie et qui, avec leur personnel, mettent tout en œuvre pour s’adapter et poursuivre leurs efforts d’innovation et d’investissements industriels.
 
Retrouvez sur LinkedIn Sébastien Battaglini, rédacteur en chef de Réseaux VRD.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
  BTP ça tourne traverse les siècles
+ de vidéos BTP ça tourne
Dernier numéro
N° 264
Sommaire
Découvrir
J'achète un numéro (25 €)
À lire également
Auvergne-Rhône-Alpes : 139,2 M€ investis par l’agence de l’eau en 2020
Auvergne-Rhône-Alpes : 139,2 M€ investis par l’agence de l’eau en 2020
En 2020, l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse s’est fortement mobilisée pour soutenir les investissements en faveur de l’eau et de la biodiversité, freinés par la crise sanitaire. Ce sont 1 197 projets portés par les collectivités, entreprises, agriculteurs et associations pour améliorer la qualité des eaux et des milieux aquatiques qu’elle a ainsi financé dans la région à hauteur de 139,2 M€.
Rapprochement dans la détection de réseaux enterrés
Rapprochement dans la détection de réseaux enterrés
JFM Conseils, spécialiste de la détection et du diagnostic de tous les réseaux enterrés a rejoint le 15 janvier dernier, le Groupe Elliva. Les deux entreprises aux activités complémentaires, offriront désormais un panel étendu de compétences en détection, mais aussi, en contrôle, topographie, cartographie, SIG et géolocalisation des réseaux enterrés.
Piloter l’électricité du futur avec l’IA et Nexans  
Piloter l’électricité du futur avec l’IA et Nexans  
​Grâce à Microsoft Azure, Nexans souhaite développer des solutions perfectionnées dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA) et du cloud, appelées à servir de base pour les services et solutions numériques qui piloteront la transition énergétique mondiale.
11 % de gaz renouvelable d'ici 2030 ?
11 % de gaz renouvelable d'ici 2030 ?
Gas for Climate ne plaisante pas avec l'environnement et demande la mise en place d'un objectif contraignant de 11 % de gaz renouvelable d'ici 2030 au sein de l'Union Européenne.
Des formations sur l'énergie
Des formations sur l'énergie
L’Iris, association reconnue d’utilité publique qui propose des cycles de formations courtes, met un coup de projecteur sur l’énergie au cœur des rapports de forces internationaux. Transport, production d’électricité, industrie, tous ces secteurs en dépendent au premier chef.
Un territoire petit mais très Smart !
Un territoire petit mais très Smart !
Le Smart, tout le monde en parle. Mais dans les fait, peu de territoires se sont vraiment lancés. Et l’on se trompe si l’on pense que seules les grosses communautés d’agglomération se jettent dans le bain. En effet, la modeste communauté de communes du Haut Pays Val d’Alzette met le point final à une solution de Smart Territoire ambitieuse. Nous avons échangé avec Julien Vian, son directeur général des services, pour en savoir plus.
Spie : du séchage solaire thermique à Bottrop  
Spie : du séchage solaire thermique à Bottrop  
​L'installation de séchage solaire thermique destinée aux boues de la station d'épuration de Bottrop permettra d'assurer le séchage de ces boues à l'aide de chaleur résiduelle et d'énergie solaire, en quantité suffisante pour atteindre un pouvoir calorifique permettant de les incinérer et ainsi de les recycler sans recourir au charbon.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Événements
Bio360
24 Mars 2021
EuroRail Hub DIGITAL
24 Mars 2021
Rencontres Produrable - 100 % Digital
29 Mars 2021
+ d'événements
Emploi
- Technicien(ne) maintenance matériel chantier travaux publics
- Chef de chantier bâtiment
- Manoeuvre bâtiment
- Manoeuvre de chantier
+ d’offres
Vous cherchez un métier, un emploi, découvrez sur notre site emploi nos reportages sur des profils métiers.
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.