Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Pollutec Innovation Awards : les 3 lauréats de l’édition on-line 2020

Pollutec Innovation Awards : les 3 lauréats de l’édition on-line 2020
Haffner Energy, lauréat des Pollutec Innovation Award 2020.
Par V. V., le 3 décembre 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Les 28 membres du jury des Pollutec Innovations Awards ont rendu leur copie. Evaluées selon 4 critères, l’innovation, le potentiel marché, la présentation (pitch on-line) et l’éco-conditionnalité, les 10 solutions pré-sélectionnées pour concourir avaient largement balayé les principaux enjeux de secteurs comme l’eau, les déchets, le traitement de l’air, la microbiologie… Et les gagnants de cette première édition on-line sont…

Les trois lauréats qui ont obtenu les meilleures notes à l’issue des pitchs de présentation le mardi 1er décembre ont donc été offciellement distingués sur Pollutec on line.

Le 3e prix est attribué à Acqua.eco pour son système de traitement et recyclage total des eaux usées des bateaux sans produits chimiques. Expert du traitement et de la réutilisation de l’eau pour les milieux terrestres et marins, Acqua.eco a développé le BioBarrier MarineMBR conçu pour répondre à la fois aux normes de qualité de rejet de l’eau de plus en plus strictes (USCG et IMO) et permettre la réutilisation de l’eau pour de nouvelles applications. Grâce à une chaîne de traitement simplifiée et miniaturisée intégrant de l’ultrafiltration membranaire immergée, les performances de cette technologie sont exceptionnelles. Le BioBarrier MarineMBR fonctionne automatiquement grâce à des contrôleurs intégrés, garantissant une qualité constante de l’eau traitée ainsi qu’une fiabilité et une robustesse élevées sans utilisation de produits chimiques. Le système combine les avantages du traitement par boues activées et l’ultrafiltration (0,03 μm), supprimant le besoin de réservoirs de clarification. Le résultat est un système avec un encombrement réduit, modulaire et adaptable, qui peut traiter n’importe quel volume et s’installe dans n’importe quelle cuve (à terre, à bord ou en unité mobile).

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le 2e prix est attribué à Azola pour sa technologie de stockage temporaire du biométhane pour pallier les faibles demandes sur le réseau. Le CRIGEN, laboratoire R&D d’Engie, a développé une technologie de stockage cryogénique tampon qui permet de transformer à la demande le biométhane en bioGNL. Développée sous le nom de LiLiBox (pour Little Liquefaction Box), cette solution s’appuie sur un procédé intégré de liquéfaction, épuration, stockage, réinjection et contrôle à distance qui ne nécessite aucune machine tournante, d’où un faible coût en CAPEX. Elle vise à améliorer la profitabilité des sites d’injection de biométhane et à réduire les émissions de GES. Le procédé combine un cycle ouvert d’azote liquide et un procédé propriétaire de purification CO2/H2O (cf. épuration par « polishing »). Ainsi, au lieu d’être torché lors des périodes de faible demande, le biométhane est temporairement stocké sous forme liquide puis réinjecté lorsque l’équilibre offre / demande est rétabli. Cette technologie baptisée Azola se décline principalement en un outil de flexibilité pour les producteurs de biométhane (Azola BIO) et un outil de renforcement pour les gestionnaires de réseau de distribution (Azola GRID). Les clients ciblés pour Azola BIO sont essentiellement les unités de méthanisation qui injectent sur le réseau, les unités de méthanisation qui ne peuvent pas être connectées au réseau et les unités de cogénération agricole qui se rapprochent de la date d’expiration de leur tarif de rachat. 

Et le 1er prix va à Haffner Energy pour sa première unité industrielle de production d’hydrogène à partir de biomasse. Spécialisée dans la valorisation énergétique de la biomasse, Haffner Energy avait présenté sur Pollutec 2018 sa technologie de production d’hydrogène à partir de biomasse et de déchets organiques. Cette solution appelée Hynoca (pour HYdrogen NO CArbon) associe la thermolyse (chauffage) et la gazéification de la biomasse, permettant ainsi d’obtenir un hydrogène renouvelable tout en piégeant le carbone. Les biomasses utilisées en amont sont essentiellement locales (rémanents de bois des industries, déchets forestiers et agricoles…). Et en aval, les coproduits issus du procédé de thermolyse sont valorisables : l’hypergaz trouve des débouchés dans les réseaux de chaleur et le biochar, riche en carbone, peut être utilisé en agriculture. En plus d’une production sur-site grâce à des stations modulables, ce retour du carbone dans le sol et l’auto-alimentation en chaleur pour le processus de thermolyse via une partie de l’hypergaz produit permettent au procédé d’avoir une empreinte carbone neutre, voire négative.

Un prix spécial du jury a été décerné à la startup Toopi Organics pour son procédé microbiologique de valorisation de l’urine humaine en produit agricole. La startup Toopi Organics a breveté un procédé microbiologique capable d’enrichir l’urine humaine en micro-organismes d’intérêt agronomique. L’urine qui contient déjà les éléments fertilisants NPK (azote, phosphore, potassium) est dépolluée puis convertie en biostimulants. Ces biostimulants favorisent l’assimilation de l’azote atmosphérique et permettent une meilleure absorption des nutriments. Selon des études menées par Bordeaux Sciences Agro et la Chambre d’Agriculture de la Gironde, ils sont de 30% à 110% plus efficaces que les engrais minéraux traditionnels. De plus, ces biostimulants contribuent à diminuer les besoins en eau des végétaux, réduisant ainsi le stress hydrique. Les biostimulants à base d’urine ont donc un effet à plusieurs niveaux de la transition environnementale : gestion des déchets, préservation de la ressource en eau et réduction des risques en offrant aux agriculteurs la possibilité de s’affranchir de leurs besoins en engrais minéraux.

Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Pollutec on-line : « Un tiers des innovations présentées proviennent du secteur de l’eau »
Pollutec on-line : « Un tiers des innovations présentées proviennent du secteur de l’eau »
Parce que les entreprise continuent à innover et parce l’accélération des enjeux environnementaux, notamment dans le secteur de l’eau, sont plus que jamais au cœur de l’actualité, c’est dans une formule inédite que Pollutec animera à partir de demain, la traditionnelle semaine dédiée à l’environnement, version 100 % digitale.
Un prix prestigieux pour Xylem
Un prix prestigieux pour Xylem
Xylem remporte le Prix mondial de l’eau 2021 pour la modernisation de l’usine d’eau potable d’Orly qui récompense l’innovation dans l’optimisation du fonctionnement et de l’empreinte environnementale d’une installation.
Réhabilitation de La Cité à Toulouse : le groupe Elydan founit ses sondes géothermiques
Réhabilitation de La Cité à Toulouse : le groupe Elydan founit ses sondes géothermiques
Lieu symbolique de l’aéronautique à Toulouse et inscrit au titre des Monuments historiques, les anciennes halles Latécoère sont aujourd’hui dédiées à l’innovation collaborative et durable. Terrendis marque du groupe Elydan, spécialisée dans le chauffage et les énergies renouvelables, a été choisie pour fournir 62 sondes géothermiques dans le cadre de la réhabilitation du lieu qui accueille désormais des start-ups.
Marais/Groupe Tesmec : « Nous restons avant tout une société de services »
Marais/Groupe Tesmec : « Nous restons avant tout une société de services »
De la conception-fabrication de trancheuses à la location de trancheuses avec chauffeurs, Marais démontre l’efficacité de son business model en France, même en temps de crise. Retour sur 2020 et ses répercussions pour 2021 avec Benoit Moisson, directeur commercial export Marais.
Figer les paillages minéraux en granulats
Figer les paillages minéraux en granulats
Cette solution permet de figer les paillages minéraux en granulats aux alentours d'espaces verts, d'arbres, en pieds de bâtiments ou encore sur les toitures des bâtiments. Ces granulats sont souvent propagés avec les intempéries, le vent, les animaux ou encore l'entretien par souffleur à feuilles.
Signalisation routière : Aximum innove avec une flèche lumineuse solaire nomade
Signalisation routière : Aximum innove avec une flèche lumineuse solaire nomade
Aximum a fait de l’amélioration de la sécurité routière l’un de ses principaux objectifs. Pour cela, la filiale du groupe Colas développe et met en œuvre depuis des années des solutions et produits contribuant à la baisse du nombre des accidents de la route. Parmi les dernières solutions innovantes proposées par Aximum, la FLR Zephir RA.
Le Smart territoire, entre omniscience et fluidité
Le Smart territoire, entre omniscience et fluidité
Les Smart Territoires, tout le monde en veut, tout le monde en parle. Mais est-ce qu’un capteur sur un réseau suffit à faire d’un territoire « à l’ancienne », un Smart Territoire ? Est-ce aussi simple. Y a-t-il d’autres enjeux ? Voici quelques éléments de réponse.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.