RÉSEAUX VRD
★ PAGES SPÉCIALES
TLM 2022
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Pollutec Innovation Awards : les 3 lauréats de l’édition on-line 2020

Pollutec Innovation Awards : les 3 lauréats de l’édition on-line 2020
Haffner Energy, lauréat des Pollutec Innovation Award 2020.
Par V. V., le 3 décembre 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Les 28 membres du jury des Pollutec Innovations Awards ont rendu leur copie. Evaluées selon 4 critères, l’innovation, le potentiel marché, la présentation (pitch on-line) et l’éco-conditionnalité, les 10 solutions pré-sélectionnées pour concourir avaient largement balayé les principaux enjeux de secteurs comme l’eau, les déchets, le traitement de l’air, la microbiologie… Et les gagnants de cette première édition on-line sont…
 
Les trois lauréats qui ont obtenu les meilleures notes à l’issue des pitchs de présentation le mardi 1er décembre ont donc été offciellement distingués sur Pollutec on line.
 
Le 3e prix est attribué à Acqua.eco pour son système de traitement et recyclage total des eaux usées des bateaux sans produits chimiques. Expert du traitement et de la réutilisation de l’eau pour les milieux terrestres et marins, Acqua.eco a développé le BioBarrier MarineMBR conçu pour répondre à la fois aux normes de qualité de rejet de l’eau de plus en plus strictes (USCG et IMO) et permettre la réutilisation de l’eau pour de nouvelles applications. Grâce à une chaîne de traitement simplifiée et miniaturisée intégrant de l’ultrafiltration membranaire immergée, les performances de cette technologie sont exceptionnelles. Le BioBarrier MarineMBR fonctionne automatiquement grâce à des contrôleurs intégrés, garantissant une qualité constante de l’eau traitée ainsi qu’une fiabilité et une robustesse élevées sans utilisation de produits chimiques. Le système combine les avantages du traitement par boues activées et l’ultrafiltration (0,03 μm), supprimant le besoin de réservoirs de clarification. Le résultat est un système avec un encombrement réduit, modulaire et adaptable, qui peut traiter n’importe quel volume et s’installe dans n’importe quelle cuve (à terre, à bord ou en unité mobile).
 
Le 2e prix est attribué à Azola pour sa technologie de stockage temporaire du biométhane pour pallier les faibles demandes sur le réseau. Le CRIGEN, laboratoire R&D d’Engie, a développé une technologie de stockage cryogénique tampon qui permet de transformer à la demande le biométhane en bioGNL. Développée sous le nom de LiLiBox (pour Little Liquefaction Box), cette solution s’appuie sur un procédé intégré de liquéfaction, épuration, stockage, réinjection et contrôle à distance qui ne nécessite aucune machine tournante, d’où un faible coût en CAPEX. Elle vise à améliorer la profitabilité des sites d’injection de biométhane et à réduire les émissions de GES. Le procédé combine un cycle ouvert d’azote liquide et un procédé propriétaire de purification CO2/H2O (cf. épuration par « polishing »). Ainsi, au lieu d’être torché lors des périodes de faible demande, le biométhane est temporairement stocké sous forme liquide puis réinjecté lorsque l’équilibre offre / demande est rétabli. Cette technologie baptisée Azola se décline principalement en un outil de flexibilité pour les producteurs de biométhane (Azola BIO) et un outil de renforcement pour les gestionnaires de réseau de distribution (Azola GRID). Les clients ciblés pour Azola BIO sont essentiellement les unités de méthanisation qui injectent sur le réseau, les unités de méthanisation qui ne peuvent pas être connectées au réseau et les unités de cogénération agricole qui se rapprochent de la date d’expiration de leur tarif de rachat. 
 
Et le 1er prix va à Haffner Energy pour sa première unité industrielle de production d’hydrogène à partir de biomasse. Spécialisée dans la valorisation énergétique de la biomasse, Haffner Energy avait présenté sur Pollutec 2018 sa technologie de production d’hydrogène à partir de biomasse et de déchets organiques. Cette solution appelée Hynoca (pour HYdrogen NO CArbon) associe la thermolyse (chauffage) et la gazéification de la biomasse, permettant ainsi d’obtenir un hydrogène renouvelable tout en piégeant le carbone. Les biomasses utilisées en amont sont essentiellement locales (rémanents de bois des industries, déchets forestiers et agricoles…). Et en aval, les coproduits issus du procédé de thermolyse sont valorisables : l’hypergaz trouve des débouchés dans les réseaux de chaleur et le biochar, riche en carbone, peut être utilisé en agriculture. En plus d’une production sur-site grâce à des stations modulables, ce retour du carbone dans le sol et l’auto-alimentation en chaleur pour le processus de thermolyse via une partie de l’hypergaz produit permettent au procédé d’avoir une empreinte carbone neutre, voire négative.
 
Un prix spécial du jury a été décerné à la startup Toopi Organics pour son procédé microbiologique de valorisation de l’urine humaine en produit agricole. La startup Toopi Organics a breveté un procédé microbiologique capable d’enrichir l’urine humaine en micro-organismes d’intérêt agronomique. L’urine qui contient déjà les éléments fertilisants NPK (azote, phosphore, potassium) est dépolluée puis convertie en biostimulants. Ces biostimulants favorisent l’assimilation de l’azote atmosphérique et permettent une meilleure absorption des nutriments. Selon des études menées par Bordeaux Sciences Agro et la Chambre d’Agriculture de la Gironde, ils sont de 30% à 110% plus efficaces que les engrais minéraux traditionnels. De plus, ces biostimulants contribuent à diminuer les besoins en eau des végétaux, réduisant ainsi le stress hydrique. Les biostimulants à base d’urine ont donc un effet à plusieurs niveaux de la transition environnementale : gestion des déchets, préservation de la ressource en eau et réduction des risques en offrant aux agriculteurs la possibilité de s’affranchir de leurs besoins en engrais minéraux.
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
Le Sedif file vers de l'eau ultra pure
Dernier numéro
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
N° 277
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
À lire également
Leroux & Lotz pour la chaufferie biomasse d'un projet Suez
Leroux & Lotz pour la chaufferie biomasse d'un projet Suez
Le groupe Suez a choisi l'entreprise française Leroux & Lotz Technologies pour fournir la chaudière de la future centrale biomasse, BioSynErgy 76, au Havre, au cœur de la zone d’activité industrielle du Grand Port Maritime du Havre (GPMH).
Innovation : surveillance et inspection robotisées de conduites forcées à distance
Innovation : surveillance et inspection robotisées de conduites forcées à distance
Porté par Setec, Soréa, Sub-C Marine, ETE et le Cetim, le projet Sidcof, Systèmes innovants de diagnostic de conduites forcées, labellisé par les pôles de compétitivité Pôle Eau et Tennerdis vise à développer des méthodes et outils novateurs permettant de suivre à distance l’état de santé de ces ouvrages complexes.
Canalisateurs lance son 2e concours vidéo
Canalisateurs lance son 2e concours vidéo
Canalisateurs annonce le lancement de la 2e édition de con concours vidéo ouvert aux entreprises et centres de formation pour promouvoir l’innovation des métiers des réseaux d’eau potable, d’assainissement et de gaz.
Biogaz : la ressource venue des Step
Biogaz : la ressource venue des Step
Les stations d’épuration ne sont pas seulement bonnes à nettoyer nos eaux usées et à fournir des matières d’épandage. Elles sont la source d’un trésor énergétique : le biogaz. Suez est moteur sur le sujet. Nous avons rencontré Christelle Metral, experte biogaz pour le géant Français qui pousse au développement de la gestion des déchets dans l’économie circulaire.
Jérome Guilleautot :     « notre priorité : être au service de l’eau »
Jérome Guilleautot : « notre priorité : être au service de l’eau »
Leader sur le marché Saint-Gobain PAM canalisation ne s’endort pas sur ses lauriers. Jérome Guilleautot, Directeur Commercial France dévoile avec passion les axes et la stratégie du groupe pour continuer à avoir une longueur d’avance tout en étant décarboné.
DSTELECOM choisit la solution de contrôle d’accès LOCKEN
DSTELECOM choisit la solution de contrôle d’accès LOCKEN
Lockden, a développé pour dstelecom une solution exclusive. Son but : améliorer la sécurité du réseau ainsi que la qualité des services fournis aux utilisateurs et concerne plus de 1 750 armoires réparties sur plus de 100 sites.
Nouvelles dates pour InfraBIM Open
Nouvelles dates pour InfraBIM Open
La 4e édition du congrès international InfraBIM Open qui devait se tenir à Lyon début septembre a pris de nouvelles dates. Le rendez-vous dédié à la transformation numérique et à l’interopérabilité dans les
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Événements
PRODURABLE
13 Septembre 2022
Innopolis Expo 2022
20 Septembre 2022
Université de l'autoconsommation photovoltaïque
20 Septembre 2022
+ d'événements
Emploi
- Chef de chantier
- Manoeuvre de chantier
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Dessinateur / Dessinatrice en Voirie Réseaux Divers (VRD)
+ d’offres
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.