Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
FR
|
EN
Menu

RÉSEAUX VRD
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

« Il faut doubler le taux moyen de renouvellement des réseaux d’eau »

Partager :
« Il faut doubler le taux moyen de renouvellement des réseaux d’eau »
Par V. V., le 29 septembre 2020
DÉCOUVREZ NOTRE NEWSLETTER GRATUITE
Réseaux VRD
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Alors que l’activité canalisation peine à repartir, et que l’année 2020 devrait accuser une baisse entre 12 et 16 %, il y a urgence à mobiliser les collectivités, car le secteur a besoin de la commande publique. Pour cela, les plans de relance et rebond sont là pour soutenir la reprise des chantiers, mais encore faut-il que les financements soient débloqués rapidement. Une opportunité qui comme l’ont rappelé les Canalisateurs pour la région sud-est, doit également permettre d’accélérer le renouvellement des réseaux d’eau et d’assainissement, une priorité dans la lutte contre le gaspillage de l’eau.

Les investissements massifs d’entretien et de renouvellement sur les réseaux d’eau et d’assainissement étaient attendus depuis longtemps. La profession représentée par les Canalisateurs pour la région sud-est, et notamment son président, Pierre Rampa, peut se réjouir, lui qui avait d’ailleurs placé la lutte contre le gaspillage comme LA priorité d’aujourd’hui et de demain. Avec un fonds de 180 millions millions d’euros débloqué par l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse notamment pour favoriser la relance au niveau des collectivités en charge de l’eau, et les 80 millions du plan de relance de l’État, ces plans de rebond et de relance sont une opportunité sans précédent pour assurer la protection de cette ressource. « Les récentes études sur le débit du Rhône cet été nous rappellent que l’eau se fait de plus en plus rare pour tous, riverains, industriels comme agriculteurs”, a souligné Pierre Rampa.

Reprendre les chantiers
Des investissements qui devraient alors remettre en ordre de marche un secteur fragilisé par la crise sanitaire, notamment la reprise des chantiers de canalisations qui eux mêmes irriguent l’ensemble des acteurs de la chaîne, fournisseurs, bureaux d’études… « Les chantiers figurant déjà dans les carnets de commandes ont tous repris, reprend Pierre Rampa, l’avenir est très incertain pour les mois à venir, notamment en raison des élections municipales dont le renouvellement des équipes occasionne un temps de latence dans la signature de nouveaux contrats, mais aussi parce que de nombreuses collectivités n’activent pas les fonds octroyés par l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse et l’État »

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Mobiliser les collectivités
« En utilisant ces fonds, les collectivités rénovent leur patrimoine, maintiennent et développent l’emploi », a ainsi rappelé le président du syndicat. « La reconstitution des carnets de commandes est un véritable enjeu dans un premier temps, car au plus fort du confinement (mars/avril), la chute des appels d’offres en PACA était de -66 %. La reprise attendue n’ayant pas encore eu lieu puisque fin août nous sommes toujours à -30 % », constate Yves Bourdais dans la région PACA-Corse, dont il est le délégué pour Canalisateurs du Sud-Est. Il précise que la profession suivra au plus près le déploiement du plan de relance annoncé. « Les sommes dédiées ne sont en effet pas toujours utilisées, non pas par manque de projet, mais par absence de portage auprès des services des collectivités en terme notamment d’inventaire des besoins et des priorités, d’ingénierie financière, de planification, de constitution du dossier, de suivi et défense du projet... ! »
De son côté, Michel Réguillon, délégué Rhône-Alpes des Canalisateurs, a salué les actions entreprises par l’État, qui a mis en place des mesures fortes telles que le Prêt garanti par l’État, le report de paiement des crédits-bails et des charges sociales. « Ces mesures nous ont permis d’atténuer le choc : d’environ -20 % à -30 % de baisse d’activité, nous sommes aujourd’hui à -10 % », constate-t-il. Il s’inquiète cependant du risque de dilution dans les budgets des collectivités territoriales des 260 millions d’euros accordés pour renouveler les réseaux d’eau tout en soulignant que six mois après les élections municipales, certaines grandes collectivités d’Auvergne-Rhône-Alpes n’ont toujours pas installé leur commission d’appel d’offres !
« Avec les entreprises, nous sommes prêts à faire œuvre de pédagogie auprès des nouvelles équipes municipales et de les aider à constituer les dossiers de demandes d’aides ! » souligne Olivier Saintpierre représentant des maîtres d’œuvre. En effet, les entreprises de l’ingénierie, aussi appelées les « maîtres d’œuvre », sont le maillon indispensable entre les maîtres d’ouvrages, publics ou privés, et les entreprises de travaux. Leur rôle est essentiel à la programmation, conception et suivi de la réalisation des infrastructures de l’eau en particulier.

Préserver l’eau
En Auvergne-Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur et Corse, alors que le taux de renouvellement n’est pas suffisant pour espérer réduire significativement les fuites et que les alertes sécheresses se répètent chaque année, Pierre Rampa l’assure : « Il faut doubler le taux moyen de renouvellement des réseaux d’eau qui est actuellement de 0,61 % pour l’eau potable et 0,42 % pour l’assainissement collectif ! Aujourd’hui, 1 litre d’eau traitée (payé par la redevance des consommateurs) sur 4 part dans la nature ! Dans le contexte d’urgence climatique actuel, ce n’est plus admissible ! »

 

De gauche à droite : Olivier Saintpierre, représentant la maîtrise d'œuvre, Yves Bourdais, délégué régional PACA Corse Canalisateurs du Sud-Est, Pierre Rampa, président Canalisateurs du Sud-Est et Michel Réguillon, délégué régional Rhône-Alpes Canalisateurs du Sud-Est./ Crédit DR
Retrouvez sur LinkedIn Sébastien Battaglini, rédacteur en chef de Réseaux VRD.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
  L'exposition XXHL comme si vous y étiez !
+ de vidéos BTP ça tourne
Dernier numéro
N° 264
Sommaire
Découvrir
J'achète un numéro (25 €)
À lire également
PVC et polyéthylène pour tenir la pression
PVC et polyéthylène pour tenir la pression
Dans la grande famille des tubes thermo-plastiques, le PVC jouit de caractéristiques mécaniques qui lui permettent de s’adapter à diverses applications. Décliné dans une version A, « Alloy », alliage en anglais, et issu de l’alliance du PVC classique, U, et de polyéthylène, le tube Fitt Bluforce, est lui particulièrement bien adapté à l’adduction d’eau potable. Sylvain Joossen, ingénieur application FITT, explique pourquoi.
Du BIM pour gagner en sécurité
Du BIM pour gagner en sécurité
Lorsque GRTgaz entame des travaux sur le réseau de transport de gaz, toutes les précautions sont prises pour assurer la sécurité de l’ouvrage, voire même, si possible, un niveau au-dessus. Dans la banlieue de Grenoble, à Échirolles, entre échangeurs autoroutiers, sites industriels et zones d’accueils de gens du voyage, la déviation sur 300 m du réseau haute pression DN250 a bénéficié en amont, d’une présentation du chantier sous forme d’une maquette BIM. Un argument de plus qui a convaincu GRTgaz de confier les travaux à Spac, de plus en plus utilisateur du numérique.
Retour prudent de la production chez Aliaxis
Retour prudent de la production chez Aliaxis
Le Groupe Aliaxis, spécialiste des solutions dédiées au transport des fluides proposées sous les entités Nicoll, Girpi et Aliaxis Utilities & Industry, s’organise pour un retour progressif à l’activité en préservant la santé de ses équipes.
Sycabel : léger mieux pour les industriels de la fibre optique
Sycabel : léger mieux pour les industriels de la fibre optique
Selon les données de l’indicateur industriel trimestriel du Sycabel, la baisse des livraisons de câbles à fibre optique semble marquer le pas au troisième trimestre de 2020, mais les industriels de la filière maintiennent leur vigilance.
Pérenniser les réseaux fibres : le Credo s’implique
Pérenniser les réseaux fibres : le Credo s’implique
Alors que les infrastructures de réseaux numériques sont devenues un élément clé de la société civile, que ce soit pour le public, pour les entreprises ou pour les administrations, il est important de songer à leur pérennité. C’est la raison pour laquelle le Credo vient de publier 3 premières fiches pratiques qui viennent apporter de précieuses informations.
Le pont de Loire, à Nevers, mis en lumière
Le pont de Loire, à Nevers, mis en lumière
188 ans après son inauguration, le pont de Loire voit ses installations électriques remises au goût du jour et en profite pour se mettre en valeur en éclairant mieux sa structure.
Une première formation « technicien-ne de maintenance biogaz » à Lyon
Une première formation « technicien-ne de maintenance biogaz » à Lyon
À l’image des attentes de toute la filière, le coup d’envoi de la première formation par alternance, « technicien-ne de maintenance biogaz », a été un événement à Lyon pour cette rentrée. Dispensée par l’institut des ressources industrielles (IRI), à Lyon, la formation permettra de former de nouveaux collaborateurs compétents et qualifiés dans le secteur d’avenir des gaz verts.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Événements
34eme Congrès National AMORCE
3 Février 2021
Salon SMART
10 Mars 2021
Bio360
24 Mars 2021
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Chef de chantier du BTP
- Conducteur / Conductrice de véhicules Super Lourds
- Mécanicien(ne) d'engins de chantier et de travaux publics
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.