Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

RÉSEAUX VRD
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Loire-Bretagne : des aides pour les boues post-Covid19

Partager :
Loire-Bretagne : des aides pour les boues post-Covid19
Par S. B., le 6 juillet 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Réseaux VRD
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
C’est le 2 juillet que le conseil d’administration de l’agence de l’eau Loire-Bretagne a adopté un dispositif d’aides d’urgence pour gérer les boues des stations d’épuration, afin d’éponger les frais occasionné par la Covid-19.
 
L’ojectif de ces aides d’urgence débloquées par l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne est d’accompagner les collectivités et les industriels qui doivent engager des frais supplémentaires pour gérer les boues de stations de traitement des eaux usées suite à l’épidémie de Covid 19. Les demandes d’aides peuvent être déposées par voie dématérialisée.
 
Minimiser les effets de l’interdiction d’épandage
 
Cette décision fait suite à l’interdiction d’épandage des boues de stations d’épuration qui n’ont pas subi de traitement préalable permettant de les hygiéniser. Ainsi, les aides de l’agence de l’eau Loire-Bretagne permettent le financement, sur la base de la production d’une facture jusqu’au 31 décembre 2020 et à un taux de 30 % porté à 40 % en zone de revitalisation rurale, des prestations rendues nécessaires par les interdictions - frais exceptionnels de traitement des boues, frais de transport vers un site de traitement.
Cette décision de l’agence permet également une aide, en 2020 et 2021 et à un taux maximal de 50 % porté à 60% dans les zones de revitalisation rurale, pour des solutions de stockage supplémentaires, pour des équipements de déshydratation, de chaulage ainsi que pour des aménagements des stations d’épuration.
 
Le bassin à fond sur la valorisation
 
La valorisation des boues des stations de traitement d’eaux usées sur le bassin Loire-Bretagne est variée. 59 % des boues retournent au sol par épandage direct (100 000 tonnes par an) tandis que 33 % sont valorisées par compostage. Sur le volume total, 5 % des boues sont incinérées et 3 % vont en décharge.
10 à 15 % des boues pourraient être concernées par les interdictions à la suite de l’épidémie de Covid-19.
 
@Pixabay/WFranz
  Le zapping de la semaine
+ de vidéos BTP ça tourne
Le flash info du BTP
À lire également
TPIP s'équipe du Grundoburst 400G de Tracto Technik
TPIP s'équipe du Grundoburst 400G de Tracto Technik
C'est à Fretoy-le-Chateau, dans l'Oise que j'ai pris rendez-vous avec l'entreprise TPIP pour découvrir sa nouvelle acquisition : le Grundoburst 400G de Tracto Technik.
Xelectrix stocke l’énergie sur chantiers
Xelectrix stocke l’énergie sur chantiers
L’entreprise autrichienne Xelectrix Power propose un système innovant de stockage et de mise à disposition d’énergie sur chantier sur le principe de l’onduleur. Une idée novatrice source de grosse économie d’énergie.
Forage dirigé et tuyaux fonte à Coulommiers [vidéo]
Forage dirigé et tuyaux fonte à Coulommiers [vidéo]
Le programme de révision du schéma de distribution d'eau potable de Coulommiers est ambitieux : créer une nouvelle usine de production d'eau, sécuriser 3 puits de captage, en condamner 2 et en créer 2 nouveaux.
180 M€ pour relancer les investissements dans le domaine de l'eau
180 M€ pour relancer les investissements dans le domaine de l'eau
Mobilisée pour relancer l’économie après la crise sanitaire, l’Agence de l'Eau Rhône-Méditerranée-Corse vient d’obtenir un élargissement de ses règles d'interventions via l'appel à projet baptisé « Plan de rebond Eau, Climat, Biodiversité ». Un dispositif de près de 180 millions qui vise à soutenir la commande publique dans le domaine de l’eau.
Du BIM pour gagner en sécurité
Du BIM pour gagner en sécurité
Lorsque GRTgaz entame des travaux sur le réseau de transport de gaz, toutes les précautions sont prises pour assurer la sécurité de l’ouvrage, voire même, si possible, un niveau au-dessus. Dans la banlieue de Grenoble, à Échirolles, entre échangeurs autoroutiers, sites industriels et zones d’accueils de gens du voyage, la déviation sur 300 m du réseau haute pression DN250 a bénéficié en amont, d’une présentation du chantier sous forme d’une maquette BIM. Un argument de plus qui a convaincu GRTgaz de confier les travaux à Spac, de plus en plus utilisateur du numérique.
Enfin ! Tout le métro parisien est en 4G
Enfin ! Tout le métro parisien est en 4G
Cela fait un moment que la RATP l’arrivée de la 4G sur son réseau afin que les utilisateurs du métro puissent « consommer de la data » à loisir. Ce 29 juin marque la fin de ce titanesque chantier puisque l’ensemble du réseau RATP est désormais équipé en très haut débit mobile par les opérateurs de téléphonie mobile.
De l’argent frais pour Frans Bonhomme
De l’argent frais pour Frans Bonhomme
Hayfin Capital Management (« Hayfin ») a signé un accord avec Centerbridge Partners, L.P. (« Centerbridge ») pour recapitaliser le Groupe Frans Bonhomme en réponse aux difficultés liées à la pandémie de Covid-19. L'injection de 120 millions d’euros fournira au Groupe des liquidités importantes.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
EXPOBIOGAZ
2 Septembre 2020
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
2 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Manoeuvre bâtiment
- Manoeuvre travaux publics
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.