Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

180 M€ pour relancer les investissements dans le domaine de l'eau

180 M€ pour relancer les investissements dans le domaine de l'eau
Par la rédaction, le 29 juin 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Mobilisée pour relancer l’économie après la crise sanitaire, l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse vient d’obtenir un élargissement de ses règles d’interventions via l’appel à projet baptisé « Plan de rebond Eau, Climat, Biodiversité ». Un dispositif de près de 180 millions qui vise à soutenir la commande publique dans le domaine de l’eau.

Développer l’investissement des collectivités et soutenir l’activité des entreprises qui réaliseront une partie des aménagements, le plan de rebond Eau, Climat, Biodiversité, obtenu par Martial Saddier, président du Comité de Bassin Rhône-Méditerranée et Patrick Mignola, président du Groupe Modem à l’Assemblée Nationale et député de la Savoie, est une bonne nouvelle pour tout le secteur du BTP. En effet, après la crise du Covid-19, celui-ci voyait se profiler le risque d’une baisse de la commande publique et manquait donc de perspectives. D’un montant de 180 millions d’eauros, le dispositif est destiné à aider des territoires non initialement éligible mais également, à rehausser les taux d’aide en vigueur et ainsi, favoriser la réalisation de tous types de travaux en faveur de la protection, de l’économie de l’eau potable et d’assainissement.

Le Bâtiment salue l’initiative
Pour Philippe Lansard, Président de la FFB Auvergne-Rhône-Alpes, ce plan de relance arrive à point nommé : « Il s’agit d’un dispositif ambitieux de soutien à l’investissement pour les bénéficiaires collectivités territoriales, communes et communautés de communes, industriels et acteurs du monde agricole ... C’est aussi un soutien bienvenu à l’activité du bâtiment dont les entreprises constituent un acteur majeur de l’économie locale et de ses emplois ! »

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Les Canalisateurs doivent saisir l’opportunité
Persuadés que la relance passera par l’investissement public, notamment en faveur de la transition écologique, les Canalisateurs du Sud-Est, par la voix de leur Président Pierre Rampa, se félicitent de cette initiative : « C’est une nouvelle importante pour notre secteur, qui doit faire face actuellement à une baisse sans précédent du nombre d’appels d’offres. Nous comptons désormais sur les collectivités locales pour saisir l’opportunité qui leur est proposée et lancer des projets dès que leurs exécutifs seront en place ! »

Ainsi, l’enveloppe financière de 180 M€ de l’appel à projet permettra d’apporter une subvention aux collectivités candidates à hauteur de 50 %. Les projets en Zone de Revitalisation Rurale restant soutenus au taux de 70 %. Il permettra également d’ouvrir les financements à toutes les collectivités pour la mise en place d’une gestion durable des services, la protection de la ressource, la sécurisation de la distribution en eau potable et la remise à niveau des ouvrages vétustes. Sans oublier une aide pour tous les travaux sur les stations et les réseaux d’assainissement, mais aussi, de relever à 70 % le taux d’aide aux projets de déconnexion des eaux pluviales et de désimperméabilisation des sols (réduction des pollutions par temps de pluie).

Pour une gestion de l’eau et préservation de la ressource...
Un dispositif, qui selon les Canalisateurs, a une double vertu : accélérer les investissements favorables à l’état des eaux et de la biodiversité, thématiques désormais essentielles dans un contexte de transition écologique, tout en soutenant la relance de l’activité des Travaux Publics.

Crédit DR
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Renforçons les agences de l’eau
Renforçons les agences de l’eau
Derrière ce titre frappé au coin du bon sens pour qui veut un secteur de l’eau pérenne et en bonne santé, se trouve un des leitmotive de Frédéric Van Heems, le président de la FP2E, qui s’est exprimé face à la presse.
Un programme pour proposer une stratégie d’assainissement pluvial durable
Un programme pour proposer une stratégie d’assainissement pluvial durable
DESIR, pour « Développement et évaluation de stratégies de gestion durable des sédiments de bassins d’infiltration et de rétention des eaux pluviales », est un programme créé à l’initiative du laboratoire de recherche DEEP de l’INSA Lyon, dans le cadre de l’accord de coopération de recherche 2019 – 2024 entre l’OTHU et l'Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse. Lancé en novembre 2019, son objectif est de procéder à un état des lieux des pratiques actuelles et des connaissances pour la gestion des sédiments pluviaux, pour ensuite proposer des solutions de traitements ou de valorisation de ces sédiments.
L'efficacité hydrique dans l'industrie : un levier compétitif
L'efficacité hydrique dans l'industrie : un levier compétitif
Rationaliser les consommations, optimiser les coûts de traitement, valoriser les eaux perdues... si la prise de conscience est partagée, les politiques de management de l'eau varient selon les filières industrielles. Dimitri Monot, responsable de l'activité ReUse, direction marché Industrie, chez BWT France, témoigne des efforts du secteur pour un usage plus intelligent des eaux de process.
Fournisseur de blindage de tranchées, et plus, si affinités
Fournisseur de blindage de tranchées, et plus, si affinités
Lorsque les entreprises de travaux ont besoin de matériels de blindage, celles-ci n’ont pas forcément toujours connaissance des règles et méthodologie pour procéder à une mise en place satisfaisante, notamment lorsque le chantier devient complexe. Qu’à cela ne tienne, elles pourront compter sur la bienveillance des fournisseurs de blindages qui partagent le même objectif, le zéro accident.
Un partenariat RIVP/Voltalis pour l’énergie des logements parisiens
Un partenariat RIVP/Voltalis pour l’énergie des logements parisiens
La RIVP et Voltalis annoncent la signature d'un partenariat pour l'installation d'une solution d'économies d'énergie en vue d'équiper un premier lot d'un potentiel de 1 300 logements chauffés au tout électrique.
Valence inaugure sa chaufferie biomasse
Valence inaugure sa chaufferie biomasse
La ville de Valence bénéficiait depuis 1967 d’un réseau de chaleur urbain entièrement alimenté par des énergies fossiles. Dans le cadre d’un contrat de délégation de service public, l’exploitant, Énergie Verte de Valence, a alors débuté la mise en œuvre de moyens de production de chaleur à la fois plus respectueux de l’environnement et moins couteux. Point d’orgue de cette transformation débutée en 2017, l’inauguration de la chaufferie biomasse.
Vonroll hydro : « Nos appareils ont toujours été équipés pour communiquer »
Vonroll hydro : « Nos appareils ont toujours été équipés pour communiquer »
L’ère de la numérisation des réseaux d’eau, de l’automatisation des produits, et plus largement, de la Smart City, sont des concepts bien intégrés dans l’offre de vonRoll hydro. Aujourd’hui, avec ses loggers corrélant de dernière génération, les Ortomat-MTC type O4G et O4G LTE-M / NB-IoT, le fabricant fait entrer la recherche de fuite et plus largement la surveillance des réseaux d’eau potable, dans le monde des objets connectés.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.