Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

La commande publique locale, une nécessité aujourd’hui pour les industriels de l’eau et de l’assainissement

La commande publique locale, une nécessité aujourd’hui pour les industriels de l’eau et de l’assainissement
Par V. V., le 26 mai 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------

Pour relancer le secteur des infrastructures de l’eau après la crise sanitaire, tous les acteurs de la filière se mobilisent pour agir et faire entrendre leur voix. Car même si les chantiers reprennent progressivement, restent à relancer l’attribution des futurs projets. Pour cela, les industriels du transport de l’eau et de l’assainissement proposent des mesures en insistant sur la nécessité, aujourd’hui plus que jamais, de privilégier la maîtrise et la proximité.

 

 

Les 16 entreprises qui composent l'ITEA (industriels du transport de l’eau et de l’assainissement), sont inquiètes : « La crise actuelle menace notre industrie et nos savoir-faire, ont-ils rapportés . Pour survivre, nous avons besoin de l’engagement de tous les acteurs afin de sauver l’outil de production national du secteur des infrastructures de l’eau. C’est un actif stratégique et un patrimoine collectif dont la valeur est estimée à plus de 300 Md €. » Les industriels ont dès lors conclu sur la nécessité vitale de la maîtrise et de la proximité. Et cela, même si les dispositions existent déjà dans le code de la commande publique, ils souhaitent rappeler aux maîtres d’ouvrages qu’il est désormais plus que nécessaire de soutenir les entreprises françaises, plus particulièrement celles de leurs territoires. Il s’agit également de participer au maintien du tissu économique local, départemental, régional et national pour la préservation et le développement de l’emploi au plus près des territoires.

Rétablir une concurrence vertueuse entre entreprises

Pour l’UIE, il faut commencer par rétablir des bases saines de concurrence entre les entreprises. Elle propose ensuite :

▪ Que soient intégrés dans les appels d’offres des critères de restrictions d’origine et de réciprocité permettant de financer uniquement les projets avec des critères de préférence européenne comme le permet déjà le code de la commande publique. 

▪ Que soit exigée une part prédominante de produits européens et français dans les réponses aux appels d’offres comme préalable à l’obtention d’aides et subventions type BPI, Banque des Territoires, Agences de l’Eau, départements, régions… 

▪ Que les aides à l’export soient accordées en priorité aux industriels français pour les projets financés par l’AFD (Agence française de développement) et mise en oeuvre d’achats prioritaires d’origine française pour ces mêmes projets, à l’image de ce que font déjà certains pays comme par exemple l’Allemagne et le Japon.

Introduire des critères de choix appropriés

Conformément à l’article R2152-7 du Code de la Commande publique, les maîtres d’ouvrage peuvent introduire certains critères de choix. Parmis eux figurent les performances en matière de protection de l’environnement (par exemple le bilan d’émission des gaz à effet de serre), le service après-vente et l’assistance technique, notamment la maintenance des solutions de canalisations, la sécurité des approvisionnements… 

Des spécifications techniques peuvent également être demandées pour une définition des besoins au plus près des attentes, notamment au regard des articles R.2111-4 et R. 2111-9 du code de la commande publique. Ces spécifications techniques définissent les caractéristiques requises des travaux, des fournitures ou des services qui font l'objet du marché. 



Crédit DR
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
À lire également
Un territoire petit mais très Smart !
Un territoire petit mais très Smart !
Le Smart, tout le monde en parle. Mais dans les fait, peu de territoires se sont vraiment lancés. Et l’on se trompe si l’on pense que seules les grosses communautés d’agglomération se jettent dans le bain. En effet, la modeste communauté de communes du Haut Pays Val d’Alzette met le point final à une solution de Smart Territoire ambitieuse. Nous avons échangé avec Julien Vian, son directeur général des services, pour en savoir plus.
Rhône-Méditerranée : schéma directeur de l’eau 2022/2027 adopté et en consultation publique
Rhône-Méditerranée : schéma directeur de l’eau 2022/2027 adopté et en consultation publique
Le comité de bassin Rhône-Méditerranée a adopté le projet de Schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (SDAGE). Ce document de référence tracera pour 6 ans les politiques publiques pour atteindre un bon état des eaux.
Un nouveau type de tuyau sur le territoire français
Un nouveau type de tuyau sur le territoire français
Ce n’est pas tous les jours qu’un fabricant affirme apporter du nouveau dans le domaine des matériaux de canalisation. Alors quand nous avons entendu parler de la pose de ce nouveau produit en Normandie, il était impossible de ne pas aller y jeter un œil. Ce Blu Force introduit dans notre pays par l’entreprise Fitt a été mis en terre lors d’un projet en forage horizontal dirigé à Bayeux.
Un drone sous-marin pour l’inspection des installations d’eau potable
Un drone sous-marin pour l’inspection des installations d’eau potable
L’entreprise Dron’Eau a fait de l’inspection des installations d’eau potable, sa spécialité. Mais avec une particularité, elle utilise, lors des interventions, un drone sous-marin, une technologie qui évite ainsi la vidange, notamment des réservoirs d’eau.
Une unité mobile BWT pour recycler les eaux usées des industriels
Une unité mobile BWT pour recycler les eaux usées des industriels
Actuellement en phase d’essais, la solution s’appelle BWT PLUG&REUSE et s’adresse aux industriels désireux de recycler les eaux perdues sur leur site grâce à un conteneur mobile et modulable. L’objectif : mettre en place une gestion plus responsable de l’eau afin d'économiser cette ressource et préserver l’environnement, notamment lors des pics de production ou en cas de stress hydrique.
Le Sedif choisi la gestion déléguée
Le Sedif choisi la gestion déléguée
Au terme de deux ans d'études, d'information et de formation des élus, et de débats, ce jeudi 27 mai 2021, le Comité du Sedif s'est prononcé sur le prochain mode de gestion du service public de l’eau potable, et à une très large majorité (88 %) a adopté le principe de la concession globale.
Saint-Gervais les Bains : à toute vapeur sur les EnR
Saint-Gervais les Bains : à toute vapeur sur les EnR
​La commune de Saint-Gervais les Bain ne fait pas mystère de son appétence très prononcée pour les énergies vertes. Elle a multiplié les projets en ce sens, pour ses propres besoins ou pour l’export et explore les possibilités de l’hydroélectricité.  
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.