Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

RÉSEAUX VRD
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Indura : « Un projet collaboratif est une opportunité »

Partager :
Indura : « Un projet collaboratif est une opportunité »
Par Veronica Velez, le 5 décembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Réseaux VRD
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Lorsque les canalisateurs du Sud-Est choisissent de mettre l’innovation au cœur des enjeux du secteur, toutes les idées sont bonnes à prendre. Et particulièrement celles portées par le cluster régional Indura. Franck Gautheron, directeur d’Indura, rappelle ce que peut apporter un travail collaboratif.
 
Depuis presque 10 ans, le cluster régional des infrastructures de transports et de l’énergie, Indura (*), participe à faire émerger des opportunités d’innovation pour les infrastructures de demain sur le principe du travail collaboratif. « Indura met en avant le travail collaboratif comme axe fort de développement d’opportunités et d’innovations. Pourtant, le travail collaboratif fait souvent peur aux entreprises, mais c’est surtout parcequ’il est mal interprété. Alors qu’en fait, il s’agit de travailler ensemble, sur un même sujet », explique Franck Gautheron, directeur du Cluster. Car parfois, les entreprises peuvent manquer de certaines ressources, compétences ou même financières. Associer différentes entités autour d’un projet pourra alors permettre de développer un nouveau produit ou service, c’est en tout cas la mission d’Indura qui collabore régulièrement avec des chercheurs, des centres techniques, des ingénieries ou des entreprises de plusieurs filières, électroniques, numériques, biotechnologiques, environnement, nanotechnologie, etc.
 
Convergence d’opportunités

« Aujourd’hui, il y a une opportunité conjoncturelle extrêmement forte portée par trois grands enjeux », poursuit Franck Gautheron. Ce sont 3 opportunités qui vont nous permettre de travailler avec l’ensemble de la filière, en particulier les acheteurs. Il s’agit d’abord de la prise en compte des considérations environnementales, liées au changement climatique évidemment, où l’eau tient une place prépondérante. Ensuite, le modèle de l’économie circulaire qui prend de plus en plus de sens au sein des entreprises, avec des actions très claires, pragmatiques. Et enfin, nous avons la chance, en région, de pouvoir expérimenter sur les territoires le volet de la transition énergétique, dont les objectifs pour les collectivités sont parfois difficiles à atteindre. Tout cela nous amène à penser que c’est un moment opportun pour la réflexion. »
 
Collaboratif et compétitif

Transition numérique, énergétique, environnementale, sont des sujets sur lesquels la profession des TP n’a pas tardé à s’emparer, voire même, à être précurseur. « Plutôt discrets sur ces progrès, les TP sont pourtant de grands intégrateurs de technologies grâce à des techniciens hors pair et très volontaires, rappelle Franck Gautheron. Du coup, l’outil collaboratif devient pour eux un outil fort de croissance, tant pour développer de nouveaux services que de nouveaux produits. « Un projet collaboratif, c’est d’abord un outil compétitif que l’on fait d’abord pour-soi, et pour développer son entreprise, pour avoir d’autres business models. Les projets de Rib, Energytech, sans oublier, des recherches sur les structures composite comme avec la plateforme I-Mast dédiée font partie des nombreuses expérimentations menées par Indura. »
 
Un rôle d’accompagnateur sur l’ensemble de la filière

De plus en plus, le cluster s’empare d’un rôle d’accompagnateur à la maîtrise d’ouvrage, avec parfois, des complexités au regard du code des marchés, mais également au regard du temps investi. « Mais Indura est une association où les membres investissent de l’argent pour donner ce temps et cette énergie à faire en sorte que ces projets aboutissent. Ainsi, nous expérimentons différentes choses sur différents secteurs, entre autres, l’accompagnement à l’achat de l’innovation des marchés publics. Nous allons identifier des offres de marché qui peuvent supporter d’accepter des innovations et également les accompagner dans l’achat de ces innovations », explique encore Franck Gautheron. Le cluster recherche les ressources avec des chercheurs, des centres techniques, mais aussi avec d’autres secteurs technologiques. « Et c’est là que les Clusters sont forts, rappelle le directeur. Nous sommes 40 animateurs en Rhône-Alpes, avec un réseau important. Ainsi, avec 2 coups de fil, je peux atteindre jusqu’à 4 500 entreprises. Mais nous avons surtout de nombreux projets, pas forcément colloratifs, mais en tout cas novateurs, qui feront grandir, non seulement, nos entreprises, mais aussi, la façon de faire et la façon d’acheter », conclut Franck Gautheron.
 
(*) Le Cluster des infrastructures de transport et d’énergie Indura a été créé en 2009, en partenariat avec la FRTP Région Rhône-Alpes. Il compte aujourd’hui 118 adhérents, dont 88 entreprises.
Franck Gautheron, directeur d’Indura / Crédit Réseaux VRD
  Le zapping de la semaine
+ de vidéos BTP ça tourne
Le flash info du BTP
À lire également
Nouvelle nacelle plus compacte chez France Elevateur
Nouvelle nacelle plus compacte chez France Elevateur
Le concepteur et fabricant de nacelles sur porteurs France Elevateur étoffe sa gamme avec la nouvelle 101Fcc, un modèle particulièrement adapté au secteur des télécoms. Montée sur un Renault Trafic L2H1, la 101Fcc bénéficie d’un volume de chargement plus important, tout en restant compacte.
Premier Tech rachète Eparco
Premier Tech rachète Eparco
Eparco, fabricant entièrement dédié à l’assainissement autonome des eaux usées pour maisons individuelles, passe donc sous le giron de Premier Tech que l’on connaît bien par sa volonté d’innovation et de croissance.
Loire-Bretagne : des aides pour les boues post-Covid19
Loire-Bretagne : des aides pour les boues post-Covid19
C’est le 2 juillet que le conseil d’administration de l’agence de l’eau Loire-Bretagne a adopté un dispositif d’aides d'urgence pour gérer les boues des stations d’épuration, afin d’éponger les frais occasionné par la Covid-19.
La mini-pelle Bobcat E17 engagée dans la construction du réseau de fibre optique belge
La mini-pelle Bobcat E17 engagée dans la construction du réseau de fibre optique belge
L'opérateur belge Proximus a fait l'acquisition de 80 mini-pelles Bobcat E17 afin de réaliser le déploiement de son réseau de fibre optique. Les machines seront utilisées sur de nombreux chantiers, dont certains particulièrement difficiles d’accès.
Alexandra Mathiolon, Serfim : « Notre stratégie de diversification nous aide à passer ce cap »
Alexandra Mathiolon, Serfim : « Notre stratégie de diversification nous aide à passer ce cap »
Mise en place des règles sanitaires, d’une cellule psychologique, du télétravail… le groupe Serfim a choisi de mener une communication tambour battant auprès de ses collaborateurs pendant la durée du confinement. Au-delà de la gestion de la crise, Serfim est une entreprise aux bons résultats financiers. Alors même si le cap devrait rester le même, Alexandra Mathiolon, directrice générale du groupe Serfim, le confirme, le temps est à la réflexion.
Forage dirigé et tuyaux fonte à Coulommiers [vidéo]
Forage dirigé et tuyaux fonte à Coulommiers [vidéo]
Le programme de révision du schéma de distribution d'eau potable de Coulommiers est ambitieux : créer une nouvelle usine de production d'eau, sécuriser 3 puits de captage, en condamner 2 et en créer 2 nouveaux.
La FNCCR audite les RIP 1ere génération et propose un guide
La FNCCR audite les RIP 1ere génération et propose un guide
C’est au travers d’une étude menée avec le concours des cabinets Audrey Maurel Avocate et Smart World Partners que la FNCCR a fait un bilan des réseaux d’initiative publique fibre optique de 1ère génération afin de se prononcer sur leur devenir !  
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
EXPOBIOGAZ
2 Septembre 2020
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
2 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
- Assistant chargé / Assistante chargée d'affaires BTP
- Conducteur / Conductrice de travaux publics
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.