Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

RÉSEAUX VRD
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Compactage léger : qu’est-ce qui nous attend ?

Partager :
Compactage léger : qu’est-ce qui nous attend ?
Par V. Velez, le 29 janvier 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Réseaux VRD
La question a été posée à Bartosz Kozik, directeur de la stratégie produits internationale chez Ammann. D’après la tendance observée, les pronostics du chef de groupe s’orienteraient vers des machines plus complexes mais plus intuitives et donc plus simples à utiliser. Le compactage intelligent, c’est pour tout de suite chez Ammann.

En jetant un œil chez un revendeur Ammann ou une agence de location, on comprend alors les préférences des clients d’équipement léger d’aujourd’hui. Les équipes de développement de produits, en revanche, relèvent un défi bien plus grand : évaluer ce que les clients trouveront indispensable dans dix ans. Et c’est précisément le rôle de l’équipe menée par Bartosz Kozik, chez Ammann, la stratégie produits internationale pour les machines. L’objectif pour le constructeur : proposer des produits suffisamment en avance sur l’industrie pour rester pertinents et conserver de la valeur pour le client, dix ans plus tard. Pour cela,  l’équipe commerciale de gestion de produits se sert de données clients, recherches, connaissances du secteur et créativité pour anticiper les futurs besoins.

     Observer la tendance
« Les clients recherchent la productivité à tout prix, débute Bartosz Kozik. La meilleure façon de répondre à ce besoin est de développer de nouvelles technologies. » Mais pour autant, pour le constructeur, ces progrès doivent passer inaperçus et être accessibles depuis une interface intuitive de manière à ce qu’un opérateur, quel que soit son niveau de compétence ou expérience, puisse facilement tirer profit de la technologie. Mais attention, le fait d’être intuitive ne doit pas forcément rendre la machine simple pour autant… « De nombreux logiciels sophistiqués fonctionnent en arrière-plan pour garantir la réussite du conducteur d’engins, poursuit le directeur. La machine en elle-même est complexe, mais ne nécessite pas de hautes qualifications pour la piloter. »

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
     L’exemple des rouleaux de tranchée.
Ammann propose désormais des rouleaux de tranchée dotés des nouveaux systèmes ACE (Ammann Compaction Expert, un système techniquement assez complexe, mais facile à interpréter pour l’opérateur : vert, le compactage est terminé et rouge, il ne l’est pas. « Le logiciel n’est pas facile à programmer, certes, car le système est poussé, explique Bartosz Kozik. Mais le conducteur d’engins ne voit que quelques voyants qui clignotent en vert ou en rouge. Il n’a pas à se soucier du type de sol ni des conditions. Il n’a même pas besoin d’évaluer si le compactage est terminé. Il lui suffit de regarder les voyants, verts, rouges, la machine se charge de tous les calculs pour lui. »

     Autres critères de différenciation
En plus de cette technologie accessible, le responsable a aussi tablé sur la propulsion et la sécurité, qui seront des critères de différenciation clés pour les produits à l’avenir. « Nous étudions des systèmes de propulsion alternatifs, explique-t-il. Les machines servent de plus en plus à l’intérieur. Le sujet va bien au-delà de l’alimentation électrique, mais je ne peux pas en dire plus à l’heure qu’il est. Il y a de nombreuses façons de propulser des machines sans diesel ou essence. » Côté sécurité, les améliorations proposées par Ammann vont dans le sens d’une plus grande automatisation. Ainsi, la machine devra s’arrêter lorsqu’elle rencontrera un obstacle, le contourner, ou même s’éteindre en cas de problème. « La machine doit communiquer avec le conducteur d’engins en cas de problème », pointe le responsable.

     La valeur ajoutée, une priorité
Certaines demandes des clients ne changent pas. Pour cela, Ammann s’engage dans la continuité et veut fournir le même coût total de possession et la meilleure valeur. Pour Bartosz Kozik, l’équation est claire : « Des machines productives, simples d’utilisation et sûres, qui ne doivent pas tomber en panne ». Ainsi, même des améliorations de conception d’apparence mineure peuvent fournir bien plus de valeur qu’il n’y paraît au départ, comme par exemple, des équipements faciles à lever et à manipuler depuis tous les côtés. Cela réduit la pression sur les équipements et les efforts des conducteurs d’engin. Les solutions intégrées comme les roues rabattables offrent les mêmes avantages.
« Nous avons des solutions de productivité, comme le système à trois arbres, qui garantit le franchissement tout en évitant à la machine de s’enfoncer dans un matériau plus meuble, explique Bartosz Kozik. L’équipement léger d’Ammann utilise une double amplitude, ainsi la machine peut exceller dans des situations très différentes. Sans ce système, deux machines seraient nécessaires au lieu d’une. »
Des fonctions qui sont surtout des améliorations simples, mais utiles, car Bartosz Kozik en est persuadé. « C’est ce que les clients ont toujours et chercheront toujours : de la valeur ».

     Le rôle du service après-vente
Le développement produit ne se limite pas aux machines, il va également concerner le service après-vente. « Car non seulement les utilisateur cherchent la simplicité de fonctionnement, pointe Bartosz Kozik. Mais ils veulent aussi, moins de complications ! » C’est donc guidé par cette demande, que le constructeur a créé le ServiceLink, un système de gestion numérique de la flotte. « Vous recevez automatiquement des informations d’entretien pour la machine sur votre téléphone sur le chantier ou sur votre ordinateur au bureau, poursuit-il. Vous n’avez plus besoin de vous brancher physiquement à la machine. ServiceLink se connecte en ligne et communique avec vous confortablement, à distance, depuis n’importe où et sur plusieurs appareils, où que vous soyez. »
ServiceLink est idéal pour les agences de location car il gère aussi le niveau de charge des batteries. « Vous savez si la batterie d’une machine est complètement chargée avant de l’emporter sur le chantier ou dans le cas d’une agence de location, avant de la louer à un client », ajoute-t-il.
Avec la mise en place de cette direction produits internationale, Ammann compte bien rester au plus près des attentes du marché. « Une équipe très polyvalente d’ingénieurs fantastiques allant des jeunes diplômés qui apportent des idées et résultats neufs et futuristes aux collègues chevronnés et très expérimentés, qui veillent aux solutions éprouvées, souligne Bartosz Kozik avant de conclure. Cette combinaison idéale est la clé de notre succès. »

Bartosz Kozik, directeur de la stratégie produits internationale chez Ammann.
Retrouvez toute l'information "réseaux VRD" dans Réseaux VRD.
Réseaux VRD, le seul magazine 100% réseaux.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  La parole est à vous éclaire la fibre optique

22 000 emplois à mobiliser dès 2021. Avec l’objectif 100% fibre d’ici 2025 du Gouvernement, le secteur des télécoms a du pain sur la planche. L'équipe de BTP ça tourne s'est rendue au CFA Ducretet à Clichy.
+ de vidéos BTP ça tourne
À lire également
Fascicule 70 et 71 : le lifting
Fascicule 70 et 71 : le lifting
Il existe des montagnes de normes, textes et autres directives et certains sortent du lot par leur caractère incontournable, quasi iconiques comme les fascicules 70 et 71 qui viennent de subir un sérieux lifting après de très longues années de réflexion. A qui s’adressent-ils, pourquoi sont-ils si importants, qu’elles nouveautés intègrent-ils ? Pour le savoir, nous sommes allés à la rencontre de Sophie Jacob, responsable du pôle travaux publics du Cerib.
Des plaques de compactage à faible débit chez Engcon
Des plaques de compactage à faible débit chez Engcon
Engcon lance une gamme de plaques de compactage montées sur pelles pouvant être alimentées par des tiltorateurs.
Recyclage en pente douce
Recyclage en pente douce
Le recyclage de matériaux de remblai in situ avec un godet cribleur prend tout son sens, lorsque le chantier se situe en altitude, où l’approvisionnement par la route devient alors plus délicat à gérer. L’entreprise Haut Savoyarde Pugnat TP est donc passée aux godets cribleurs Allu pour créer les réseaux d’alimentation en eau des canons à neige.
Compactage : léger et électrique pour Wacker Neuson
Compactage : léger et électrique pour Wacker Neuson
Dans le domaine du compactage léger, l’actualité de Wacker Neuson est très dynamique depuis l’an passé, ou faudrait-il dire, très « électrique ».
Frank Vedrines, Bomag : « Certaines technologies évoluent plus rapidement que la demande »
Frank Vedrines, Bomag : « Certaines technologies évoluent plus rapidement que la demande »
Lorsqu’il s’agit de travaux de compactage dans les applications de VRD, le constructeur Bomag n’est pas en reste, puisque c’est un domaine qu’il connaît bien et dont il suit les évolutions depuis plusieurs années. Alors aujourd’hui, quand il est question de protection de l’environnement, de santé ou de productivité, le constructeur a déjà plusieurs atouts dans son jeu. Frank Vedrines, responsable marketing applications spéciales chez Bomag revient sur quelques unes de ces solutions.
Scies à sol : la productivité, dénominateur commun
Scies à sol : la productivité, dénominateur commun
Robustesse, allègement des équipements, ergonomie des machines, amélioration des rendements, respect de l’environnement, les scies de sol ne cessent d’innover pour offrir à l’opérateur toujours moins d’efforts, mais toujours plus de productivité.
Entretien des chaussées : une technique qui tient la route
Entretien des chaussées : une technique qui tient la route
Pour construire ou rénover les routes, il faut beaucoup de matériaux, et surtout, des granulats. En France, elles en consomment plus de 200 millions de tonnes par an, directement puisées dans les ressources naturelles. Pour pallier aux dégradations structurelles des chaussées, il existe toutefois une technique rationnelle qui consiste à retraiter les chaussées en place à froid à la chaux et/ou au ciment ou aux liants hydrauliques. Des atouts certains pour un procédé qui se révèle être aujourd’hui, économique, durable et écologique.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Applications
Accès au kiosque
Événements
Solutrans
19 Novembre 2019
Solutrans
Transrail
26 Novembre 2019
Transrail
Paysalia
3 Décembre 2019
Paysalia
+ d'événements
Emploi
- Conducteur / Conductrice de travaux
- Chef de chantier montage de structures métalliques
- Chef de chantier électricité
- Électricien / Électricienne des Travaux Publics
+ d’offres
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.