Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Rail > Villeurbanne : Première soudure sur le prolongement du T6
RAIL

Villeurbanne : Première soudure sur le prolongement du T6

PUBLIÉ LE 16 AVRIL 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Villeurbanne : Première soudure sur le prolongement du T6
© Atelier Gautier / Conquet a.u.p.
Lancé dans le cadre du plan de mandat de Sytral Mobilités, le prolongement de la ligne T6 est entré dans une nouvelle phase, marqué par la réalisation de la première soudure aluminothermique des rails.
 
La phase préparatoire des travaux achevée, les travaux d’infrastructures et d’aménagements urbains du prolongement de la ligne T6 du tramway ont démarré sur 4 fronts début 2024 puis se déploieront sur l’ensemble du tracé dès cet été. Cette phase marque le début du véritable chantier du tramway :
• Construction de la plateforme et des stations,
• Pose des rails
• Pose des systèmes électriques …
En plein cœur du futur quartier Villeurbanne grand centre, le chantier avance à bon rythme : la chaussée a été creusée à l’emplacement de la future plateforme puis bétonnée pour recevoir les traverses et les premiers rails. A terme, les habitants de ce quartier pourront rejoindre « la Doua » en 7 minutes. « Le chantier du prolongement du T6 entre dans une phase hautement symbolique avec la première soudure de rail », se réjouit Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon et de Sytral Mobilités, présent sur le chantier en présence de la Préfète de la région Auvergne-Rhône-Alpes et du Rhône, Fabienne Buccio ainsi que du Maire de Villeurbanne, Cédric Van Styvendael, afin d’officialiser ce cap symbolique. « L’Etat soutient, ici, massivement la construction des transports collectifs décarbonés à hauteur de 19 millions d’euros pour améliorer la qualité de vie des habitants, renforcer l’attractivité de la métropole et accompagner la création de la ville de demain » a déclaré Fabienne Buccio.
 
Le choix de l’aluminothermie
La pose de rails assemblés par soudure aluminothermique répond parfaitement aux contraintes des travaux de voie nécessitant la légèreté et la mobilité de ses équipements ainsi que la rapidité et la qualité d’exécution. Une technique qui permet par ailleurs d’éviter les bruits de frottement lorsqu’une rame passe sur la jonction des rails et donc de préserver la qualité de vie des riverains. A raison de 6 soudures par jour en moyenne, l’ensemble du projet (d’une longueur totale de rail de 24,32 km) comptera :
• Environ 1 400 soudures
• 14 000 m² de revêtement béton
• 2 000 m² de pavés
• 17 000 m² de revêtement végétal
 
Des matériaux vertueux
Au plus fort des travaux, 250 personnes interviendront en même temps sur le chantier. Dans une démarche de réduction des émissions de CO2, plusieurs mesures sont mises en place sur ce projet avec notamment :
• L’utilisation de rails « faible émission de carbone » composés à 97% de ferrailles et rails recyclés soit 1,84 tonne équivalent CO2 évitée par tonne de rail produite.
• L’utilisation d’un nouveau modèle de traverses fabriqué dans un béton « bas carbone » présentant l’avantage d’être plus petit et d’éviter ainsi plus de de 14 000 km de trajet en camion.
Dès le mois de mai, les travaux des revêtements définitifs de la future plateforme démarreront sur ce secteur. La création de cette nouvelle desserte s’accompagnera par ailleurs dans le cadre du projet de la ZAC Gratte-ciel, de l’aménagement de nouveaux espaces publics qui offrira une large place aux modes actifs et un quartier apaisé pour des déplacements plus sereins, confortables et durables aux habitants.
 
Une desserte structurante
Lancé dans le cadre du plan de mandat de Sytral Mobilités, le prolongement de la ligne de tramway T6 permettra en 2026, de relier les Hôpitaux-Est à La Doua en 20 minutes grâce à 5,6 km de voie nouvelle et la création de 10 nouvelles stations. Cette nouvelle  desserte structurante, (dont le budget s’élève à 186,2 M€) constituera un véritable levier de développement de l’Est de l’agglomération en reliant 4 des plus importants pôles urbains :
• les Hôpitaux-Est,
• la place Jules Grand Clément,
• le quartier des Gratte-Ciel,
• le campus Lyon Tech La  Doua – Insa Lyon.
La ligne T6 prolongée va également permettre de poursuivre le maillage du réseau de transports en commun en créant une ligne de tramway en rocade en connexion avec l’ensemble des lignes fortes du réseau existant et futur favorisant ainsi l’intermodalité et offrant aux habitants une alternative performante à l’autosolisme.
 
 
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Innovations et décarbonation chez Ammann
Innovations et décarbonation chez Ammann
L’UdI vous donne rendez-vous pour le 2e rendez-vous du cycle des conférences
L’UdI vous donne rendez-vous pour le 2e rendez-vous du cycle des conférences
[Save the Date] Suivez le 3e volet du cycle des conférences de l’UdI
[Save the Date] Suivez le 3e volet du cycle des conférences de l’UdI
RAILwAI lauréat de l'appel à projets I-Nov
RAILwAI lauréat de l'appel à projets I-Nov
Tous les articles Rail
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS